Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
62 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF

Robert Silverberg

  Voir toutes les critiques
  Index des critiques par auteur, traducteur, illustrateur ou chroniqueur

Voici les livres de Robert Silverberg critiqués par les membres de Culture SF :
L'homme dans le labyrinthe   

L'homme dans le labyrinthe

    

Robert Silverberg



Entrée en matière : « Muller vivait depuis neuf ans dans le labyrinthe. Maintenant, il le connaissait bien. Il savait ses pièges, ses méandres, ses embranchements trompeurs, ses trappes mortelles. Depuis le temps, il avait fini - Lire la suite de «L'homme dans le labyrinthe»
Cette critique est signée oman
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 29/09/2018 à 12h00 par soleilvert

La tour de verre   

La tour de verre

    

Robert Silverberg



Entrée en matière : « Ecoutez, aurait voulu dire Siméon Krug, il y a un milliard d’années, il n’y avait pas un seul homme sur Terre, il n’y avait qu’un poisson. Pauvre chose visqueuse pourvue d’écailles, de branchies, et de pe - Lire la suite de «La tour de verre»
Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 08/08/2005 à 13h16 par JC

Le temps des changements   

Le temps des changements

    

Robert Silverberg



Entrée en matière : "Je m'appelle Kinnal Darival, et je vais tout vous dire à mon sujet. Cette phrase est si étrange qu'elle a l'air de me hurler à la figure. Je la regarde tracée sur la page; je reconnais mon écriture - les - Lire la suite de «Le temps des changements»
Cette critique est signée oman
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 06/12/2007 à 20h11 par RisingSun

Les ailes de la nuit   

Les ailes de la nuit

    

Robert Silverberg



Entrée en matière : "La cité de Roum est édifiée sur sept collines. On dit qu'elle fut une capitale de l'homme dans un cycle antérieur. Cela, je l'ignorais car c'était à la confrérie des Guetteurs, pas à celle des Souvenants, - Lire la suite de «Les ailes de la nuit»
Cette critique est signée oman
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 31/07/2012 à 15h24 par lacroute

Les profondeurs de la terre   

Les profondeurs de la terre

    

Robert Silverberg



Entrée en matière : "Il était finalement sur la Terre de Holman. Il ne savait d'ailleurs pas trop pourquoi. Peut-être par cause d'une attirance irrésistible; peut-être par sentimentalité; ou peut-être même sur un coup de tête. - Lire la suite de «Les profondeurs de la terre»
Cette critique est signée oman
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 01/07/2012 à 14h29 par Jim

Les déportés du Cambrien   

Les déportés du Cambrien

    

Robert Silverberg



Entrée en matière : "Barrett était un roi sans couronne. Arrivé avant tous les autres, il avait plus souffert et possédait plus de ressources vitales que quiconque à Hawksbill Station. Avant son accident, il aurait pu se mesur - Lire la suite de «Les déportés du Cambrien»
Cette critique est signée oman
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 24/05/2005 à 08h31 par oman

La porte des mondes   

La porte des mondes

    

Robert Silverberg



Entrée en matière : « Bientôt, sûrement – d’ici à l’année 1980, peut-être -, on aura fini d’inventer les machines volantes et il faudra seulement deux jours pour traverser l’océan, à la façon des oiseaux. Mais en cet an de grâc - Lire la suite de «La porte des mondes»
Cette critique est signée oman
14 réponses y ont été apportées. Dernier message le 19/08/2005 à 11h22 par LeGaidol

L'homme programmé   

L'homme programmé

    

Robert Silverberg



Une coquille vide? Paul Macy est un Réhabilité, une personnalité neuve insérée dans le corps recyclé d'un criminel. Conscient de ce que son identité a de factice, c'est avec bien peu d'assurance que Paul, le "nouveau-né", fait - Lire la suite de «L'homme programmé»
Cette critique est signée Jim
Aucune réponse pour le moment...

L'homme stochastique   

L'homme stochastique

    

Robert Silverberg



New York, fin des années 90. Lew Nichols est un expert en stochastique. A l'affût des courants les plus ténus qui agitent notre société, jonglant avec les lois de probabilité les plus ardues et s'appuyant sur une intuition hors no - Lire la suite de «L'homme stochastique»
Cette critique est signée Jim
19 réponses y ont été apportées. Dernier message le 16/02/2010 à 13h43 par machin

Starborne   

Starborne

    

Robert Silverberg



« Seize années lumière de la Terre aujourd’hui, cinquième mois de voyage, et l’impalpable force d’accélération de l’hyperespace continue d’augmenter la vitesse du vaisseau spatial. Trois parties de go sont en cours dans le salon d - Lire la suite de «Starborne»
Cette critique est signée oman
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 20/12/2005 à 00h12 par Franz

Les monades urbaines   

Les monades urbaines

    

Robert Silverberg



Un monde vertical en réponse au problème démographique.... Quel problème démographique ? dieu soit loué ! il n'y a pas de problème démographique ! Plus depuis que les Monades urbaines existent. Plus depuis que l'homme a const - Lire la suite de «Les monades urbaines»
Cette critique est signée Ione
27 réponses y ont été apportées. Dernier message le 08/11/2012 à 09h58 par Butch

Le grand silence   

Le grand silence

    

Robert Silverberg



Avec quelle rapidité, quelle facilité, Elles ont conquis notre monde et changé la vie des générations à venir... Elles ? Les Entités, créatures extraterrestres si semblables par leur aspect aux illustrations naïves des pulps (des - Lire la suite de «Le grand silence»
Cette critique est signée Jim
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/08/2006 à 16h43 par soleilvert

L'oreille interne   

L'oreille interne

    

Robert Silverberg



Puisqu'il semble qu'elle manque. Précision au préalable : avant d'aborder cette Oreille interne, mes pérégrinations dans l'oeuvre du grand Robert se limitait à une visite des Monades urbaines ainsi qu'à de courts allers-retours - Lire la suite de «L'oreille interne»
Cette critique est signée looper
14 réponses y ont été apportées. Dernier message le 10/10/2012 à 18h57 par Butch

La Face des eaux   

La Face des eaux

    

Robert Silverberg



Robert Silverberg admire Joseph Conrad ; il n’en a jamais fait mystère. Des profondeurs de la terre, hommage à Au cœur des ténèbres, à la novella La compagne secrète et au présent roman, il n’eut de cesse d’appuyer des clins d’ - Lire la suite de «La Face des eaux»
Cette critique est signée Jim
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 06/04/2009 à 13h54 par lacroute

Les déserteurs temporels   

Les déserteurs temporels

    

Robert Silverberg



Robert Silverberg, né à New York en 1936. est l'un des auteurs majeurs de la science-fiction américaine. Son personnage favori est un solitaire, embarrassé par des pouvoirs extraordinaires qui lui font plus de mal que de bien. De - Lire la suite de «Les déserteurs temporels»
Cette critique est signée Zaroff
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 21/06/2014 à 10h05 par Olivier

Voile vers Byzance - Nouvelles au fil du temps 1981-1987   

Voile vers Byzance - Nouvelles au fil du temps 1981-1987

    

Robert Silverberg



Ce recueil, selon la volonté de l'auteur, rassemble divers textes pour lequel il fait une courte ou moins courte présentation, occasion d'auto-satisfaction effleurant l'asimovisme (Moi, Vda, j'me comprends). Les premières nouv - Lire la suite de «Voile vers Byzance - Nouvelles au fil du temps 1981-1987»
Cette critique est signée vda
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 11/01/2011 à 22h04 par vda

Le chemin de la nuit   

Le chemin de la nuit

    

Robert Silverberg



On connait l’impossibilité de faire une intégrale des nouvelles de Silverberg. Tout d’abord parce qu’il ne se souvient pas de tout ce qu’il a écrit, mais surtout parce que cela ne présente pas de véritable intérêt. Silverberg est - Lire la suite de «Le chemin de la nuit»
Cette critique est signée Olivier
Aucune réponse pour le moment...

La Semence de la Terre   

La Semence de la Terre

    

Robert Silverberg



En 2116, une conscription quotidienne expédie sans recours des êtres humains dans les territoires inconnus de l’univers. Chaque groupe composé de cinquante hommes et de cinquante femmes, âgés de vingt à quarante ans, part colonise - Lire la suite de «La Semence de la Terre»
Cette critique est signée soleilvert
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/10/2018 à 14h08 par Olivier

  Besoin d'une aide à propos du fonctionnement de ce forum ? C'est par ici !

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire