Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
53 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Zaroff

Inscrit le :
08/06/2009
20 critiques
74 messages
Consulter le profil de Zaroff
Envoyer un message privé à Zaroff

Les déserteurs temporels

Robert Silverberg


Les déserteurs temporels
Traduction : Bruno Martin
Illustration : Wojtek Siudmak
Titre original : The Time-Hoppers
Première parution : 1967

 Pour la présente édition :

Editeur : Pocket
Date de parution : février 1986
ISBN : 2-266-01681-4

Ce livre est noté   (3/5 pour 1 évaluations)


J'ai lu ce livre et je souhaite donner mon avis
La critique du livre
Lire l'avis des internautes (5 réponses)

Robert

Silverberg

, né à New York en 1936. est l'un des auteurs majeurs de la science-fiction américaine. Son personnage favori est un solitaire, embarrassé par des pouvoirs extraordinaires qui lui font plus de mal que de bien. De tous ses romans, le Fils de l'Homme est celui qu'il aime le plus.

De

Silverberg

, je possède quelques romans mais ce fut le billet d'un ami qui me décidât de lire celui-ci en premier. Et quelle heureuse surprise ! Enfin un bon petit roman qui se lit d'une traite pour un passionné de SF et plus particulièrement de société Orwellienne, de voyages dans le temps et de surpeuplement mondial. Ce bouquin explore ces trois thèmes autour d'un personnage central : Joe Quellen, Secrétaire Criminel du Gouvernement Suprême, de la Septième Classe. Les dirigeants occupent les premières classes et ont donc accès à des privilèges. Pour les classes inférieures, c'est la promiscuité, du chômage ou encore le rationnement en oxygène.
Quellen est chargé de l'enquête concernant des déserteurs temporels qui s'enfuient vers le vingtième siècle pour tenter de retrouver une vie agréable. Les exodes temporels ont lieu entre 2486 et 2491. Le Gouvernement Suprême s'inquiète pour les paradoxes temporels qui pourraient subvenir. Quellen doit découvrir l'endroit et les organisateurs de ces voyages illicites.

Malgré quelques incohérences entre les réactions philosophiques du Gouvernement Suprême et les actes de Quellen, ce livre est une vraie réussite. On peut regretter également des verbiages médicaux concernant les épisodes envers la secte de régurgitation (d'ailleurs ces passages n'apportent rien à l'intrigue) mais l'ensemble est agréable à lire. La quête de Quellen vers un espace de liberté, la médiocrité pour les autres membres de sa famille, le besoin de liberté individuelle plus fort que l'amour familial... tout s'imbrique à merveille vers une conclusion que chacun se forge.




"Joe Quellen, le Secrétaire Criminel, détestait la foule et adorait les crocodiles. Il s'était donc approprié un petit coin d'Afrique, dont il avait fait son jardin secret : illégalité mineure, mais étonnante chez ce bureaucrate modèle. En fait, les illégalités se multipliaient : le surpeuplement avait atteint la cote d'alerte, et le Gouvernement Suprême avait la main lourde ; certains chômeurs, pour un prix modique, émigraient dans le passé sans espoir de retour. On en avait repéré beaucoup au XXIe siècle, et l'on savait que les départs avaient eu lieu entre 2486 et 2491. En l'an de grâce 2490, le moment était proche où le trafic s'interromprait — un moment attendu avec perplexité depuis cinq cents ans. Quellen traquait les resquilleurs et l'organisation qui leur permettait de faire le saut. Mettrait-il fin aux désertions ? Changerait-il le passé ? Gênerait-il des manipulateurs occultes ? Quellen avait de bonnes idées ; il en faudrait beaucoup dans cette partie de poker aveugle où rien ne serait à négliger — pas même un petit coin d'Afrique."


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (5 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
L'homme dans le labyrinthe   

L'homme dans le labyrinthe

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée oman
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 29/09/2018 à 12h00 par soleilvert

La tour de verre   

La tour de verre

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 08/08/2005 à 13h16 par JC

Le temps des changements   

Le temps des changements

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée oman
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 06/12/2007 à 20h11 par RisingSun

Les ailes de la nuit   

Les ailes de la nuit

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée oman
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 31/07/2012 à 15h24 par lacroute

Les profondeurs de la terre   

Les profondeurs de la terre

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée oman
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 01/07/2012 à 14h29 par Jim

Les déportés du Cambrien   

Les déportés du Cambrien

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée oman
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 24/05/2005 à 08h31 par oman

La porte des mondes   

La porte des mondes

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée oman
14 réponses y ont été apportées. Dernier message le 19/08/2005 à 11h22 par LeGaidol

L'homme programmé   

L'homme programmé

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée Jim
Aucune réponse pour le moment...

L'homme stochastique   

L'homme stochastique

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée Jim
19 réponses y ont été apportées. Dernier message le 16/02/2010 à 13h43 par machin

Starborne   

Starborne

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée oman
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 20/12/2005 à 00h12 par Franz

Les monades urbaines   

Les monades urbaines

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée Ione
27 réponses y ont été apportées. Dernier message le 08/11/2012 à 09h58 par Butch

Le grand silence   

Le grand silence

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée Jim
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/08/2006 à 16h43 par soleilvert

L'oreille interne   

L'oreille interne

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée looper
14 réponses y ont été apportées. Dernier message le 10/10/2012 à 18h57 par Butch

La Face des eaux   

La Face des eaux

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée Jim
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 06/04/2009 à 13h54 par lacroute

Voile vers Byzance - Nouvelles au fil du temps 1981-1987   

Voile vers Byzance - Nouvelles au fil du temps 1981-1987

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée vda
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 11/01/2011 à 22h04 par vda

Le chemin de la nuit   

Le chemin de la nuit

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée Olivier
Aucune réponse pour le moment...

La Semence de la Terre   

La Semence de la Terre

    

Robert Silverberg



Cette critique est signée soleilvert
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/10/2018 à 14h08 par Olivier

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire