Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
9 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

Loterie solaire

Philip K. Dick


Loterie solaire
Première parution : 26 février 2001

 Pour la présente édition :

Editeur : J'ai lu
ISBN : 2277125474

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (11 réponses)

Entrée en matière :

"Il y eut des augures. Dans les premiers jours de mai 2203, les informatrices rapportèrent le passage d'un vol de corneilles blanches au-dessus de la Suède. Une série d'incendies inexpliqués détruisit à moitié la Colline Oiseau-Lyre, un des principaux pivots industriels du système. Une pluie de petites pierres rondes s'abbattit sur un camp de travail martien. A Batavia, Directoire de la Fédération des Neufs Planètes, naquit un veau à deux têtes: signe certain qu'un événement d'une incroyable importance se préparait..."

L'histoire :

XXIIIeme siècle, l'organisation mondiale, ou plutôt solaire est gouvernée de manière bien étonnante. La bouteille, le hasard décide par un tirage au sort, à un moment aléatoire, qui sera à la tête du gouvernement du système solaire. Une gigantesque loterie stellaire. Ce qui garantit que le gouverneur (ou Meneur de jeu), s'il est un tyran ou un incompétent ne peut rester aux rênes du pouvoir. D'autant plus que la chance peut tourner à tout moment pour le meneur, lui évitant la peine de se reposer sur ses prérogatives, puisqu'il doit relever un défi, de manière chronique, qui consiste à échapper à un assassin désigné, auquel le gouverneur doit survivre, alors qu'il est entouré de sa garde rapprochée composée de télépathes.
C'est dans ce contexte que Ted Bentley, fraîchement licencié, tente sa chance pour être embauché auprès du meneur, Verrick, qui est aux commandes depuis 10 ans déjà, performance suffisamment rarissime pour figurer dans les annales. Au moment où Bentley prête allégeance à Verrick, il ne sait pas que le poste de meneur vient de passer de Verrick à l'enigmatique Cartwright. Tout est à refaire...

Dick

a le génie de créer des univers dont les différents ingrédients sont les télépathes, les precognitifs, les androïdes etc mais dont la teneur et le mélange est toujours bien différent. Ce qui fait qu'il est capable de nous créer des histoires absolument uniques pour chaque roman.

Ici, le gouvernement, ainsi que le vie de tous les jours est régi par le hasard. Pourquoi pas ? On pourrait croire que c'est à des années lumières de notre époque où notre siècle est tres rationel et que la superstition n'a plus la même place que les siècles passés. Mais ce n'est pas si loin de nous dans la mesure où certains représentants de gouvernement vont voir des voyants pour trancher sur tel ou tel décision.

Bref,

Dick

est inclassable et personne ne pourra arriver à égaler voire copier les univers qu'il sait savamment distiller, à notre joie de lecteur.

Dick

restera toujours

Dick

, c'est à dire un auteur génial.

Extraits :

"Le minimax - le jeu M- était une sorte de désistement stoïque, une non-participation au tourbillon sans but au sein duquel luttaient les hommes. Le joueur de M ne s'engageait jamais - il ne risquait rien, ne gagnait rien... et n'était pas submergé. Son but était d'accumuler les chances et de durer plus longtemps que les autres joueurs. Le joueur de M attendait tranquillement la fin de la partie; il n'y avait rien d'autre à espérer."

"Bien plus tard, il s'éveilla. Un froid mortel règnait dans la chambre. Nul son , nulle vie. Il se leva, raide, hagard, l'esprit brisé en fragments confus[...]Des silhouettes étaient allongées çà et là, entre des couvertures et des vêtements entassés.[...]Un homme s'agitait dans son sommeil, sur le point de se réveiller. Un autre gémit et tatonna pour ramener les couvertures sur lui. Son pied réduisit un verre en éclat et une petite mare d'un liquide noirâtre se forma. Un autre visage familier... un homme, brun, aux traits agréables...
C'était son propre visage !"




Sur cette Terre de l'avenir, le jeu décide du sort des hommes. Tel qui œuvrait servilement dans une colonie industrielle peut devenir du jour au lendemain maître du monde. Meneur de Jeu, si les hasards des combinaisons ato­miques du minimax en décident ainsi.
C'est ce qui arrive à Leon Cartwright, simple réparateur électro­nicien. Mais dans ce monde du XXIIIe siècle, l'assassinat légal du Meneur de Jeu est autorisé. Dès son arrivée au pouvoir, Cartwright se sent menacé de toutes parts malgré le corps de policiers télé­pathes qui est chargé de sa pro­tection.
Encore ne sait-il pas que l'assassin qui le traque n'est pas humain et que rien ne peut l'arrêter.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (11 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Ubik   

Ubik

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
13 réponses y ont été apportées. Dernier message le 21/02/2016 à 13h39 par Harley

Au bout du labyrinthe   

Au bout du labyrinthe

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 28/03/2016 à 22h03 par Olivier

Les clans de la lune Alphane   

Les clans de la lune Alphane

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 23/09/2014 à 14h55 par Olivier

Substance mort   

Substance mort

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
15 réponses y ont été apportées. Dernier message le 07/04/2006 à 16h08 par bladerunner

Le dieu venu du centaure   

Le dieu venu du centaure

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 08/12/2005 à 09h22 par JC

Blade Runner   

Blade Runner

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
4 réponses y ont été apportées. Dernier message le 13/12/2007 à 17h00 par Nostromo

La vérité avant-dernière   

La vérité avant-dernière

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/05/2015 à 17h17 par Olivier

A rebrousse-temps   

A rebrousse-temps

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 11/10/2005 à 12h06 par morca

Nick et le Glimmung   

Nick et le Glimmung

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée Tsilla
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 24/10/2005 à 21h39 par Olivier

Les joueurs de Titan   

Les joueurs de Titan

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 05/11/2005 à 21h22 par zomver

Le temps désarticulé   

Le temps désarticulé

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 09/11/2005 à 08h07 par Lisbei

Dernière conversation avant les étoiles   

Dernière conversation avant les étoiles

    

Philip K. Dick, Gwen Lee



Cette critique est signée Olivier
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 07/04/2006 à 18h33 par bladerunner

Dr Bloodmoney   

Dr Bloodmoney

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
9 réponses y ont été apportées. Dernier message le 17/02/2006 à 20h02 par oman

L'oeil dans le ciel   

L'oeil dans le ciel

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 04/02/2008 à 18h52 par Gutboy

Glissement de temps sur Mars   

Glissement de temps sur Mars

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée gylles
12 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/02/2007 à 18h34 par tleilaxu

Le Bal des schizos   

Le Bal des schizos

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée Jekub
Aucune réponse pour le moment...

Romans 1953 - 1959   

Romans 1953 - 1959

    

Philip K. Dick, Gérard Klein



Cette critique est signée Olivier
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 22/10/2013 à 11h56 par Olivier

Le maître du Haut-Château   

Le maître du Haut-Château

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée Olivier
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 22/02/2016 à 17h14 par lacroute

Romans 1960-1963   

Romans 1960-1963

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée Olivier
Aucune réponse pour le moment...

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire