Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
9 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

Les joueurs de Titan

Philip K. Dick


Les joueurs de Titan
Traduction : Maxime Barrière
Titre original : The game plyers of Titan
Première parution : 1978

 Pour la présente édition :

Editeur : Librairie des Champs-Elysées
Collection : Le masque SF
ISBN : 2702407307

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (1 réponses)

Entrée en matière :

« Il venait de connaître une nuit épouvantable, et, quand il voulut rentrer chez lui, il eut une dispute avec sa voiture… »

L'histoire :

L’arrivée des Vugs a été synonyme de calamité pour le genre humain. Les radiations de Hinkel ont tout bonnement condamné les hommes a une très faible fertilité, entraînant le lent déclin de la race humaine. En outre, le peu d’humains qui restent doivent jouer au Jeu, un dérivé pervers du poker où qui bluffe gagne. Et qui gagne gros: des villes ! Les possédants (les propriétaires) jouent des villes entières au Jeu, selon les règles des Vugs. Mais on peut aussi gagner une épouse en sortant un trois, une épouse avec qui, si l’on a vraiment beaucoup de chance, on pourra enfin attendre un heureux événement…

La vie au centre d’un gros coup de bluff.
Cette fois-ci,

Dick

nous emmène dans un futur absolument terrifiant où le monde se joue aux cartes. La vie, le monde ne sont plus dans nos mains, le destin se joue désormais sur une table de Jeu. Un bel univers, une idée riche de sens qui commence comme un polar, car il y a bel et bien meurtre, et l’histoire va avancer et évoluer au travers des révélations de plus en plus étonnantes.

Ce roman se vit à un rythme binaire. Il y a toujours confrontation : les Vugs / les Hommes, l’Est / L’Ouest, les precognitifs / les non precognitifs, la terre / Titan. C’est la dualité de la réalité chère à cet auteur.
Et ces confrontations vont alterner, on passe de l’une à l’autre, si bien que le polar devient vite difficile à suivre, et on entre pleinement dans l’univers

Dick

ien. On est perdu entre la réalité des choses, des êtres.

Dick

et la folie.

Encore une fois,

Dick

joue sur la paranoïa. C’est dans ce roman, comme dans substance mort, comme dans les clans de la lune alphane, comme dans tant d’autres, que l’on se rend compte à quel point

Dick

s’interrogeait vraiment sur les déficiences psychiques.

Dick

était sûrement un passionné de l’étude psychique de l’être humain, oserais-je dire qu'il en était obsédé ? Ça se sent.
« Je suis vivant et vous êtes morts », cette phrase mythique de Ubik résume à elle seule l’univers

Dick

ien.
Et les joueurs de Titan est aussi un roman sur le thème « je suis sain d’esprit et vous êtes fous ». Le héros est-il schizophrène ? Ou bien est-ce les autres qui le sont ? Cet auteur a le chic pour semer le doute chez le lecteur.

Un beau roman pour les amoureux des univers à precogs, comme je le suis. Vous serez vraiment étonnés et déconcertés par le bel exercice de

Dick

.


Extraits :

« Le simulacre assis en face de Pete fut agité d’un seul coup de convulsions affreuses ; sa tête se balança et ses yeux devinrent vitreux, vidés de toute lumière, recouverts d’une membrane destructible. Et, tandis qu’il continuait à être secoué de tremblements, une longue déchirure apparut sur tout le côté de son corps. »




Nous sommes en l'an 2100, ou 2200 : quelle importance ? les radiations de Hinkel ont accompli leur sinistre besogne et la population de la Terre ne dépasse pas deux millions d'habitants. Tous stériles ou presque. Grâce à l'ablation de la Glande de Hynes, on vit toutefois longtemps : plusieurs siècles... Tout cela n'est pas bien drôle et l'on s'ennuierait ferme, malgré l'effet Rushmore, qui permet aux objets de parler, si les Vugs, colonisateurs venus de Titan, n'avaient institué le jeu. Son principe ? Très simple... Chaque ville et une case, il suffit de sortir un trois pour avoir droit à un nouvelle épouse, de bluffer pour agrandir son Empire...


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (1 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Ubik   

Ubik

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
13 réponses y ont été apportées. Dernier message le 21/02/2016 à 13h39 par Harley

Au bout du labyrinthe   

Au bout du labyrinthe

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 28/03/2016 à 22h03 par Olivier

Les clans de la lune Alphane   

Les clans de la lune Alphane

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 23/09/2014 à 14h55 par Olivier

Substance mort   

Substance mort

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
17 réponses y ont été apportées. Dernier message le 29/05/2019 à 12h02 par Olivier

Le dieu venu du centaure   

Le dieu venu du centaure

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 08/12/2005 à 09h22 par JC

Loterie solaire   

Loterie solaire

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
11 réponses y ont été apportées. Dernier message le 10/07/2005 à 01h27 par morca

Blade Runner   

Blade Runner

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
4 réponses y ont été apportées. Dernier message le 13/12/2007 à 17h00 par Nostromo

La vérité avant-dernière   

La vérité avant-dernière

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/05/2015 à 17h17 par Olivier

A rebrousse-temps   

A rebrousse-temps

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 11/10/2005 à 12h06 par morca

Nick et le Glimmung   

Nick et le Glimmung

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée Tsilla
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 24/10/2005 à 21h39 par Olivier

Le temps désarticulé   

Le temps désarticulé

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 09/11/2005 à 08h07 par Lisbei

Dernière conversation avant les étoiles   

Dernière conversation avant les étoiles

    

Philip K. Dick, Gwen Lee



Cette critique est signée Olivier
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 07/04/2006 à 18h33 par bladerunner

Dr Bloodmoney   

Dr Bloodmoney

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée oman
9 réponses y ont été apportées. Dernier message le 17/02/2006 à 20h02 par oman

L'oeil dans le ciel   

L'oeil dans le ciel

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée morca
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 04/02/2008 à 18h52 par Gutboy

Glissement de temps sur Mars   

Glissement de temps sur Mars

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée gylles
12 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/02/2007 à 18h34 par tleilaxu

Le Bal des schizos   

Le Bal des schizos

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée Jekub
Aucune réponse pour le moment...

Romans 1953 - 1959   

Romans 1953 - 1959

    

Philip K. Dick, Gérard Klein



Cette critique est signée Olivier
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 22/10/2013 à 11h56 par Olivier

Le maître du Haut-Château   

Le maître du Haut-Château

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée Olivier
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 22/02/2016 à 17h14 par lacroute

Romans 1960-1963   

Romans 1960-1963

    

Philip K. Dick



Cette critique est signée Olivier
Aucune réponse pour le moment...

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire