Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
3 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2018, du cinéma en super 8 ?


  Sujet proposé le 04/01/2018 à 18h52 par Fiotox
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 25 / 38   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  24  25  26  [ ...... ]  36  37  38     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 02/07/2018 à 09h08  

Jim :

Revu Suspiria de Dario Agento.

Sans oublier la bande-son des Goblin, magnifique.
Et tout le côté pictural : il avait déjà reconstitué la magnifique Ronde de nuit de Hopper dans Profonde Rosso.
Dans Suspiria, nous navigons entre fauvisme et expressionnisme : le rouge des murs de la pension, cette lumière bleue au mooment des barbelés...
Et enfin des personnages féminins forts, que l’on retrouve dans de nombreux films ultérieurs (il faudrait creuser la dimension féministe du cinéma d’Argento).

Bref, c’est mon Argento favori, et l’un de mes films favoris.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 02/07/2018 à 09h11   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 02/07/2018 à 12h29  
Ç’a vraiment été une belle redécouverte pour moi.
Et plus j’explore les bonus des dvd, plus j’apprécie la richesse de l’œuvre...
Ce film est une merveille.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 03/07/2018 à 16h09  
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Galvin

Inscrit le :
09/01/2006
887 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 05/07/2018 à 10h51  
Je suis finalement allé voir Solo (enfin, Solo : A Star Wars Story, n'est-ce pas). La bonne nouvelle, c'est que je craignais que ce soit vraiment mauvais, et finalement ça se laisse mollement regarder.

Prenez une grosse poignée d'éléments star wars, mettez-les dans une casserole avec un bouillon-cube de scénario générique, laissez cuire 2h15, oubliez le sel. Servir tiède.

Au final, comme pour Rogue One, on obtient quelque chose dont la principale vertu (et la seule ambition) est d'être un clin d’œil à la série principale. Bref, j'ai plus l'impression de regarder des bonus de DVD hypertrophiés que des films à part entière. Un peu comme les Animatrix de la trilogie Matrix, quoi.
   Consulter le profil de Galvin  Envoyer un message privé à Galvin  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5295 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 05/07/2018 à 22h35  
Punaise, j'avais déjà totalement oublié que ça existait...
Et maintenant que je m'en rappelle j'arrive pas à être motivé pour autant...
je devrais ptet plutôt re-mater Fight Club...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
395 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 07/07/2018 à 13h26  

Citation :

Bref, j'ai plus l'impression de regarder des bonus de DVD hypertrophiés que des films à part entière. Un peu comme les Animatrix de la trilogie Matrix, quoi.

Sauf que Watanabe et Kawajiri on déja produits des films nettement moins consensuels que Ron Howard.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 08/07/2018 à 20h17  
Le Manoir

De Tony Datis (2017)
Avec Marc Jarousseau / Kemar, Nathalie Odzierejko / Natoo, Ludovik

Synopsis :
Une bande d'étudiants prêts à faire une grosse fête vient fêter la nouvelle année dans un vieux manoir isolé de tout. Peu après leur arrivée, des événements étranges et inquiétants perturbent l'ambiance, avant que la fête ne tourne carrément au cauchemar.

**************************************

Le truc de la bande de jeunes dans un vieux manoir isolé , c'est du réchauffé...
Sinon que dire? un pseudo film d'horreur qui ne fait pas peur et qui se veut drôle ; oui , j'ai dû sourire deux fois ...Des gags lourds , qui volent bas , des crimes sans surprise.. , quoique la seule surprise vient de ceux qui tuent ... on s'impatiente quand même à voir arriver la fin ....
Peu plaire , mais pour une soirée entre ados ...
Sinon on peut facilement éviter ....
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 10/07/2018 à 10h56  
Sans un bruit
Pitch original : il ne faut plus faire un seul bruit, sinon une horde d'alien vient vous bouffer.
On suit donc l’itinéraire d'une famille dans ce monde cauchemardesque (la mère accouche en silence, et doit éviter que l'on puisse entendre les pleurs du bébé).
Cela donne donc un film original, avec très peu de dialogues et de sons.
Et c'est bien l'aspect le plus intéressant du film : on reste dans une histoire très classique, bien en-deça de l'excellent It comes at night.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 10/07/2018 à 16h36  
Je revoie des épisodes couleurs de La quatrième dimension, tirés de nouvelles d’Harlan Ellison :


_ Gardien de l’univers (Paladin of the lost hour).



Adapté pour l’écran par Ellison, cet épisode est crédité à la réalisation de l’infâmant Alan Smithee...

Ce n’est finalement pas grave car l’intérêt tient d’abord de sa réflexion sur la responsabilité de l’homme envers ses semblables et l’univers, certes chargée de bons sentiments mais portée par un beau duo d’acteurs (intergénérationnel et interracial).

À en croire Wikipedia, Ellison aurait écrit le rôle du jeune vétéran du Viêtnam spécialement pour Glynn Turman : bonne pioche, il est poignant dans la scène où il parle des horreurs de la guerre.


_ Le parcours de ma vie (One life, furnished in early poverty).



Cette fois-ci, Ellison ne s’occupe pas du scenario (c’est Alan Brennert, l’auteur du roman L’échange, qui s’en charge).

Il n’empêche qu’il n’a jamais été aussi présent que dans cet épisode-là, une belle histoire de voyage dans le temps, au dénouement doux-amer, où un adulte s’efforce d’apaiser l’enfant qu’il était : « Gus » Rosenthal, c’est en grande partie Harlan Ellison...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 10/07/2018 à 16h36   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 10/07/2018 à 16h46  
Il y a aussi Le septième jour devenu Le jour de la déchirure avec Wes Craven himself à la caméra.
Et ça tombe bien : c'est ma nouvelle préférée sur le thème du double : un type téléphone chez lui... et c'est lui qui lui répond. Ellison traite ce thème avec maestria, et la fin, implacable, est juste géniale.
Du très grand art, qui rappelle qu'un génie véritable nous a quitté.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 25 / 38   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  24  25  26  [ ...... ]  36  37  38     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire