Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
30 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2018, du cinéma en super 8 ?


  Sujet proposé le 04/01/2018 à 18h52 par Fiotox
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 2 / 38   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  36  37  38     
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 17/01/2018 à 13h53  
Les Intrus de Charles Guard, Thomas Guard (2009)
Avec Emily Browning, Arielle Kebbel, David Strathairn .

Synopsis:
Après un séjour en clinique psychiatrique, Anna revient chez elle, décidée à éclaircir les étranges circonstances entourant la mort de sa mère. Pendant sa convalescence, son père est tombé amoureux de Rachel, l'ex-infirmière de la disparue, qui est venue vivre chez eux... Consternée, Anna bascule définitivement dans l'horreur lorsque le fantôme de sa mère lui apparaît, désignant Rachel d'un doigt vengeur. Face à leur père qui ne veut rien entendre, Anna et sa soeur Alex décident d'enquêter sur le mystérieux passé de Rachel. La sous-estimer serait la pire des erreurs...

Un bon petit film entre horreur et thriller , on ne s'ennuie pas , avec une fin inattendue ...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 20/01/2018 à 17h28  
Une sélection des 10 meilleurs films de serial killers : elle a le mérite de ne pas se centrer sur les USA (mais bon, Henry, ce chef-d'oeuvre, quand-même !), et ce film autrichien m'intrigue vraiment beaucoup.
Quant à Fritz Lang, c'est logique, même si je suis totalement hermétique à son cinoche.
Il manque tout de même le biopic éponyme sur Bundy, ou celui sur Gacy.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 20/01/2018 à 17h31   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 21/01/2018 à 12h39  
Band of Brother (Frères d'armes )
Créé par Steven Spielberg, Tom Hanks, Stephen Ambrose (2001)
Avec Nicholas Aaron, Damian Lewis, Donnie Wahlberg

Synopsis :
Vivez la Seconde Guerre Mondiale aux côtés de la Easy Company, un groupe de soldats américains. Suivez-les en tant que groupe, ou individuellement, depuis leur formation en 1942, jusqu'à la libération de l'Allemagne Nazie en 1945, en passant par leur parachutage en Normandie le 6 juin 1944.

Magnifique reconstitution historique , cette série en 10 épisodes retrace le trajet et les combats de la " Easy compagny" de la Normandie , en passant par la Belgique , l'Allemagne et l'Autriche; tout est parfait , avec bien sûr quelques clichés inévitables ....
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 22/01/2018 à 12h23  

Olivier :

Une sélection des 10 meilleurs films de serial killers


Solide, cette liste.
Ces croque-mitaines modernes auront fourni de belles tranches de cinéma !

(pas vu Schizophrenia, non plus)


PS : Je suis de curieux de ce que Lars Von Trier va faire du sujet dans The house that Jack built...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 22/01/2018 à 16h38  
Phantasm de Don Coscarelli.

Introduire une dimension SF dans un décor classique de fantastique, c’est relativement original (et l’image récurrente de cet immense funérarium dans la nuit, comme flottant dans le néant, est belle).

Cependant, l’ensemble m’a paru trop mal assemblé pour convaincre, le mélange des divers registres du film (dramatique : sur la séparation et le deuil ; comique : avec notamment une séquence faisant penser aux Gremlins ; action/fantastique...) peinant à trouver une cohérence.

La gestion des personnages laisse aussi à désirer : si le croque-mort a de l’allure et si le petit frère est assez expressif, le grand frère est lui trop fade pour l’arc dramatique qu’il est censé porter, le deuxième copain apparaît ou disparaît par commodité, les deux copines sont traitées comme des potiches.


--------------------






Jeux d’enfants (alias Chucky #1) de Tom Holland.

Celui-là, il ne fait pas dans l’originalité, les histoires de poupées démoniaques ne datant pas d’hier, mais il rudement bien emballé.

D’une mise en scène carrée, d'un rythme qui ne faiblit jamais et d'effets spéciaux de première qualité découlent une série B des plus efficaces.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 22/01/2018 à 16h40   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 23/01/2018 à 16h31  
The Dead Lands
De Toa Fraser (2014)
Avec James Rolleston, Lawrence Makoare, Te Kohe Tuhaka

Synopsis :
Hongi, le jeune fils d'un chef de tribu Maori, doit venger l'assassinat de son père afin d'apporter la paix à son clan et d'honorer les âmes de ses proches. Pour mieux lutter contre ses ennemis menés par leur chef Wirepa, Hongi va devoir s'aventurer sur les Terres Mortes et forger une alliance avec un grand et mystérieux guerrier qui règne sur la région depuis de nombreuses années.

On ne voit pas souvent des films sur les Maoris , là il s'agit plus d'un conte initiatique , avec les traditions Maoris . ... De belle images , des combats qui nous rappelle le haka des All Black , le tout ponctué de pensées sur l'honneur des tribus et des ancêtres ...au final un assez bon film ..
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 24/01/2018 à 09h47  

bruss :

On ne voit pas souvent des films sur les Maoris

En effet.

Parmi les bons, je citerais l'épique Utu et le très dur L'âme des guerriers.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 24/01/2018 à 16h08  
L'âme des guerriers, j'en ai entendu parler ....
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 26/01/2018 à 13h12  
The lone gunmen, un spin-off de X-files.
Peu de paranormal, mais un humour franchement réjouissant, qui joue sur toutes les gammes possibles.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 29/01/2018 à 11h09  
Revu Tesis, le premier film d’Alejandro Amenábar.

À la première vision, je n’avais pas été convaincu par ce thriller en milieu estudiantin, sur le thème des snuffs movies.
À la seconde vision, non plus... :(

Tout m’a semblé un peu trop artificiel : le suspense, la caractérisation des personnages, les effets de mise en scène...

On est loin de l’ambition d’Ouvre les yeux ou de la maîtrise de Les autres.


----------


Dans la catégorie film de tueur en série, vu Monster de Patty Jenkins, qui prend pour
« héroïne » Aileen Wuornos, prostituée condamnée pour le meurtre de sept de ses clients (qu’elle accusait de viol ou tentative de viol).

Malgré la force du sujet, j’ai trouvé que le film ne décollait jamais vraiment et aboutissait sur une fin bien lourde (en usant d’une musique et d’effets très appuyés).

Son maquillage spectaculaire faisant écran, je serais bien en peine de juger de l’interprétation de Charlize Theron, oscarisée pour l’occasion...
Par contre, les seconds rôles (Christina Ricci, Bruce Dern, Scott Wilson) m’ont parus très bons.


PS : l’avis de Lucius Shepard sur Monster et les Oscars 2005.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 29/01/2018 à 11h26   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 2 / 38   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  36  37  38     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire