Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
22 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2018, du cinéma en super 8 ?


  Sujet proposé le 04/01/2018 à 18h52 par Fiotox
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 19 / 38   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  18  19  20  [ ...... ]  36  37  38     
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 23/05/2018 à 23h04  
Je viens de me regarder à nouveau Mad Max. Eh bien, je trouve que le film n'a pas trop mal vieilli. Certes, l'histoire tient sur un ticket de bus, mais le contexte pré-apocalyptique, une sorte de monde qui tombe en ruine, en proie à un chaos latent, où l'on voue un culte à la vitesse, reste très convaincant. Avec un budget ridicule, George Miller parvient à susciter l'inquiétude avec une mise en scène tout en efficacité, jalonnée de trouvailles visuelles marquantes (les yeux exorbités avec l'impact, un must !). Si Mel Gibson est ici le jeune premier en devenir, c'est surtout Hugh Keays-Byrne (Toecutter) qui marque l'esprit par sa folie meurtrière. Et je ne parle même pas de la mythique Pursuit special de Max.
Un dernier mot sur la bande originale. Brian May est particulièrement inspiré. Sa composition ne contribue pas qu'un peu à l'atmosphère anxiogène.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2077 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 24/05/2018 à 03h11  
Je viens de découvrir par l 'entremise d 'un nouveau site de streaming que Junior m a soufflé a l'oreille l 'existence d'une adaptation de The Terror de Simons en 10 épisodes . J ai vu 10 mn vite fait , elle a l 4air très bien et très fidèle.... Quelqu'un l'a vu?.
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 24/05/2018 à 05h41  
Yep! Je ne sais pas si l'adaptation est très fidèle, mes souvenirs du bouquin étant passablement nébuleux, mais il y a incontestablement une atmosphère. Les acteurs sont très bon. Seul bémol : on voit trop le monstre.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 24/05/2018 à 11h48  

Olivier :

Transplantation de Michael Cuesta.
J'avais adoré L. I. E. et 12 and holding, que je classe hic et nunc parmi les meilleurs films sur l'adolescence, façon bildungsroman.

Concernant L.I.E., avec tout le bien qu’on et toi en disent, je regarde de temps en temps chez les disquaires voir si ce titre s’y trouve, sans succès
(je pourrais certes le commander en ligne mais je ne suis pas vraiment en manque de dvd à me mettre sous la main...)

Ce serait bien que Michael Cuesta retrouve cette veine, parce que ces derniers films pour le cinéma ne sont que des séries B d’espionnage.


Olivier :

Et là, un thriller anecdotique, Transplantation aka Tell Tale en v.o. Aussi vite vu qu'oublié.

C’est ce que je pressentais (et pourquoi je ne l’ai pas emprunté malgré l’attrait d’une variation moderne d’un conte d’Edgar Poe).


Olivier :

Message from the King de Fabrice Du Welz.
(...) Noir, violent, il met en lumière la pourriture et la corruption, et dégage un petit fumet hard-boiled pas désagréable. Mais nous sommes loin de Calvaire.

Pas encore vu.
Du Welz a tenté l’aventure hollywoodienne et a été privé du final cut
(au moins savait-il où il mettait les pieds et n’a pas pleuré sur son sort, à la différence de certains...)

Il prépare un film pour conclure sa « trilogie ardennaise » après Calvaire et Alleluia :
je suis impatient de voir ça.


LeGaidol :

Je viens de me regarder à nouveau Mad Max. Eh bien, je trouve que le film n'a pas trop mal vieilli. Certes, l'histoire tient sur un ticket de bus, mais le contexte pré-apocalyptique, une sorte de monde qui tombe en ruine, en proie à un chaos latent, où l'on voue un culte à la vitesse, reste très convaincant.

Je plussoie.
J’aime beaucoup cet univers alternatif, que je trouve finalement plus original que le post-apo de sa suite.


Citation :

Si Mel Gibson est ici le jeune premier en devenir, c'est surtout Hugh Keays-Byrne (Toecutter) qui marque l'esprit par sa folie meurtrière

Le genre de méchants bigger than life qui électrisent les séries B...
C’est chouette que George Miller ait pensé à le sortir de sa pré-retraite pour Fury Road.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 24/05/2018 à 11h49   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 24/05/2018 à 17h41  
Retour sur un film culte, et un thème curieusement très absent du cinéma de sf, hormis Soleil vert et Malevil.

sans oublier La soupe aux choux

Où l'on voit que la presse, et le public de l'époque, avaient des goûts de chiotte, pour ne pas s'enthousiasmer face à une farce aussi énaurme et jouissive, servie par un tel casting.


Edit pour Morca, qui aime autant que moi Téléramasse :
Le critique Claude-Marie Trémois de Télérama écrit : « Obscène et scatologique, d'une complaisance à faire vomir, ce film est celui d'un malade qui méprise tellement les spectateurs que l'on ne peut que se réjouir des huées qui l'ont accueilli, lui et ses interprètes, au sortir de la projection ».
François Chalais d’Europe 1 déclare que le « Festival a connu sa journée la plus dégradante et la France sa plus sinistre humiliation ».
Le critique Jean Cau de Paris Match s'exclame dans son article « La Grande Bouffe et vomir » : « Honte pour les producteurs […], honte pour les comédiens qui ont accepté de se vautrer en fouinant du groin […] dans pareille boue qui n’en finira pas de coller à leur peau. Honte pour mon pays, la France, qui a accepté d'envoyer cette chose à Cannes afin de représenter nos couleurs (…) Honte, enfin, pour notre époque dont la faiblesse tolère, finance, encourage, dévore et déglutit pareille pâtées d'excrément » (On se réjouira que plus personne ne connaisse ce réac de Jean Cau...)
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 24/05/2018 à 18h06   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 24/05/2018 à 22h34  
Poursuivant ma rétrospective Mad Max, je viens de visionner le second opus, et effectivement, l'atmosphère borderline cède la place à une intrigue plus énergique, non dépourvue d'un humour noir, où commence à se déployer l'univers post-apo de Miller. Dire que je suis allé le voir au ciné à l'âge de 11 ans. Il y a quand même des scènes un tantinet choquantes. Mais bon, ça reste de la série-B de bonne tenue, et ça n'a pas trop vieilli si l'on fait abstraction des tenues très starmania des assiégés et des excès capillaires de tout poil.
Il me reste à voir le troisième, mais là, j'ai quelques craintes car, dans mon souvenir, c'était très mauvais.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5295 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 24/05/2018 à 23h01  

Citation :

Retour sur un film culte, et un thème curieusement très absent du cinéma de sf, hormis Soleil vert et Malevil.

Un sacré film. Lire les critiques que tu retranscris ici me laissent sans voix...

Quant au thème, damn ! ma mémoire a presque tout oublié de Malevil dirait-on...


Citation :

Il me reste à voir le troisième, mais là, j'ai quelques craintes

Héhéhé... (rire sadique)
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 25/05/2018 à 13h26  

Citation :

Il me reste à voir le troisième, mais là, j'ai quelques craintes car, dans mon souvenir, c'était très mauvais.

Tu ne veux essayer Terminus, plutôt ?
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 25/05/2018 à 17h11  


Monstre t'envoie un gros bisou.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 25/05/2018 à 23h08  
Suite et fin de mon visionnage de la série. Eh ben ! J'avais raison d'avoir quelques craintes, ça pique quand même beaucoup. Les années 80 dans toute leur démesure, saxophone y compris. Le film m'a fait l'effet d'un long clip, avec Tina Turner faisant quelques galipettes, habillée de mailles en résille. Le personnage de Max ne fait que subir tout au long du film et l'humour confère à l'ensemble une impression de pochade. Quant aux gosses, je crois que je préfère les Ewoks. Enfin, qu'est-ce que c'est bavard, dans le pire sens du terme. Il y a des films qu'il vaut mieux éviter de revoir.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
   Répondre  |   page 19 / 38   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  18  19  20  [ ...... ]  36  37  38     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire