Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
8 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2018, du cinéma en super 8 ?


  Sujet proposé le 04/01/2018 à 18h52 par Fiotox
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 13 / 38   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  12  13  14  [ ...... ]  36  37  38     
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 01/04/2018 à 19h37  
Super True détective saison 1 ; j'ai moins aimé la saison 2....

Je viens de terminer la saison 1 de Black Mirror (3 épisodes) pas mal du tout ...
J'attaque la saison 2 ce soir ....
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2077 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 01/04/2018 à 19h47  
Je suis dans la saison 4 en ce moment ...
Mais j Avoue attendre surtout Better Call Saul season 4 avec impatience ....
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 02/04/2018 à 08h24  
Vu "Ready player one". En dépit d'un message asséné avec la subtilité d'un pistolet à clous, j'ai beaucoup aimé. Faut dire que le jeu avec les multiples références à la pop culture des années 80-90 me plaçait dans le coeur de cible. Par ailleurs, Spielberg s'en sort très bien, conférant à l'ensemble un dynamisme assez enthousiasmant et un ton rafraîchissant. Bref, voici un divertissement réussi. Tout est foutu !
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 02/04/2018 à 12h21  
À défaut de Ready player one, j’ai revu hier soir Rencontres du troisième type.

Je n’accroche toujours pas.

Visuellement, c’est superbe.
Spielberg n’a jamais cessé d’être un très grand metteur en scène et comme ici il s’adjoint les services de Zsigmond à la photo et Trumbull aux effets spéciaux, il y a quoi se régaler les yeux plus de deux heures durant.

Le problème, pour moi, tient comme souvent au Spielberg scénariste, guère avare de facilités et simplisme ; et à vrai dire, les réactions (ou non-réactions des personnages) m’ont parfois semblées invraisemblables.
Puis l’élément pivot du film, la recherche obsessionnelle du héros de ce que peut être ce qu’il griffonne/modèle et qui ressemble fort, de prime abord, à une montagne, il faut quand même se l’avaler.
Hormis le cas des jeunes enfants (remarquablement interprétés) qui subissent les faiblesses de leurs parents, le film manque d’aspérités (ils sont finalement assez accomodants, ces militaires…) et le final, aussi beau soit-il côté son et lumière, ne manque pas de mièvrerie ou d’angélisme (jusqu’à virer au christique : c’était vraiment nécessaire que les petits E.T. mènent le héros au vaisseau les bras en croix ?)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 02/04/2018 à 14h14   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5295 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 07/04/2018 à 11h08  
Après Space Dandy de Watanabe - et la prequelle de Blade Runner 2049 - je me remets Cowboy Bebop... bien m'en a pris, car un mauvais tour de mémoire m'avait fait penser l'avoir vu alors qu'il devait s'agir du film et non de la série... damn, j'ai failli louper cette excellentissime anime - 26 épisodes qui font du bien ! J'enchaîne avec Terror in Resistance du même auteur, dont j'avais également déjà vu le fort bon Samurai Champloo.
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 07/04/2018 à 18h41  
Hyena de Gerard Johnson
Un polar. J'ai beaucoup aimé : sur des thèmes classiques (liens truands-flics, corruption, rivalités de personnes et de services), Johnson livre un portrait crépusculaire, façon hard-boiled relevé d'une bonne dose de nihilisme à la Chainas, d'une société pourrie jusqu'à la moelle.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5295 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 07/04/2018 à 21h07  
Erratum :

Citation :

Terror in Resistance

in Resonance, mea culpa...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 08/04/2018 à 12h56  
La nuit du loup-garou (The curse of the werewolf) de Terence Fisher.

Ce film de loup-garou-là tient plus du drame ou de la tragédie (le générique se déroule sur les pleurs du monstre…) que du film d’aventure ; et il faut bien attendre trois quarts d’heure pour voir apparaître Oliver Reed dans le rôle-titre.
Avant cela nous sont racontées la conception puis l’enfance du lycanthrope.

Hammer oblige, on est pas dans du grand cinéma et le film comporte son lot de folklorique kitch (ici en Espagne, pour rentabiliser un décor construit pour un projet abandonné…), de personnages de série B (châtelain pervers, servante gironde, etc),
de maquillages hasardeux (heureusement pas celui, remarquable, de Reed – inspiré par la Bête de Cocteau) et de raccourcis scénaristiques.

Pour autant, le film se tient plutôt bien et est réhaussé par certaines originalités : outre la narration en trois temps, on peut citer la bienveillance de certains personnages envers le monstre (celle de ces parents adoptifs et plus étonnament du prêtre, qui l’a baptisé et qui envisage d’autres moyens que le bûcher pour sauver son âme).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 08/04/2018 à 12h57   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 08/04/2018 à 20h23  
J'attaque le 4 ème épisode de la saison 2 de Black Mirror et c'est toujours vraiment bien ....
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, du cinéma en super 8 ? 10/04/2018 à 16h07  
Hansel & Gretel de Pil-sung Yim.



Si vous vous perdez dans la forêt profonde, vous ne trouverez nul moyen d’en sortir et finirez immanquablement à la « Maison des enfants heureux ».
Les gosses y sont comme des coqs en pâte ; leurs parents, un poil tendus...

Comme dans son précédent film, Antarctic journal, Pil-sung Yim joue à fond la carte de la désorientation de son personnage principal et ça me plaît bien.

J’aurais aimé que ce soit moins bavard et encore plus atmosphérique mais l’ensemble reste plaisant et singulier car comme le dit Bong Joon-Ho (convoqué sur la jaquette du dvd), il parvient fort bien à “faire co-exister la tristesse et la cruauté”.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 10/04/2018 à 16h08   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 13 / 38   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  12  13  14  [ ...... ]  36  37  38     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire