Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
4 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux


  Sujet proposé le 06/01/2022 à 16h26 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 7 / 59   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  6  7  8  [ ...... ]  57  58  59     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 14/03/2022 à 18h40  
Petite chose.
Un très beau film, un bildung empreint d’une magnifique sensibilité, dans la lignée des premiers Cuesta.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 18/03/2022 à 17h45  

Olivier :

J'ai revu Le mort vivant de Bob Clark, car je voulais trancher pour savoir s'il s'agissait ou non du meilleur film de zombies (meilleur que Romero, c'est vous dire).
Au final, la réponse pour moi est oui.

Le meilleur film avec un zombie, je suis d'accord. ^^
(Sinon je trouve Romero meilleur metteur en scène : globalement, par rapport à ce que j'ai pu voir de la filmo de Bob Clark : Black Christmas et Meurtre par décret en sus de ce Mort-vivant.)
Mais je le revisionnerai certainement un jour : le sujet, mêlant horreur fantastique et réelle, est très fort et si j'ai été un peu déçu, c'est peut-être que j'en attendais trop.


morca :

à propos : https://www.franceculture.fr/emissions/et-maintenant/et-maintenant-du-lundi-07-mars-2022

Merci pour le lien (la question m'intéresse).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5844 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 19/03/2022 à 11h04  
Je le reverrai aussi... je viens de retrouver le post de mon premier visionnage :

Citation :

Une bonne idée de départ (le fils mort au vietnam revient à la maison) desservie par une réalisation moyenne et un scénario mal-assis ou incertain. Dommage, la dernière scène était bien vue...

évidemment, je ne me souviens plus de la dernière scène ^^
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
dernière édition : 19/03/2022 à 11h04   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 21/03/2022 à 16h05  
Le Diable, tout le temps - 2020 , d'Antonio Campos . Tiré du roman de Donald Ray Pollock. Très bon film sombre et efficace avec des acteurs plutôt bons.
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
760 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 21/03/2022 à 16h52  

Citation :

Batman (...) Honnêtement je n’ai pas du tout vu le temps passer.

Moi si. Sans avoir détesté j'ai trouvé le scénario bien plat et tirant en longueur... Je retiendrai surtout les images de Gotham.... Et Catwoman.
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 22/03/2022 à 14h02  
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 24/03/2022 à 10h32  
Délicieux - (2021) - Par Eric Besnard , Nicolas Boukhrief
Avec Grégory Gadebois , Isabelle Carré , Benjamin Lavernhe

Synopsis : A l’aube de la Révolution Française, Pierre Manceron, cuisinier audacieux mais orgueilleux, est limogé par son maître le duc de Chamfort. La rencontre d’une femme étonnante, qui souhaite apprendre l’art culinaire à ses côtés, lui redonne confiance en lui et le pousse à s’émanciper de sa condition de domestique pour entreprendre sa propre révolution. Ensemble, ils vont inventer un lieu de plaisir et de partage ouvert à tous : le premier restaurant. Une idée qui leur vaudra clients… et ennemis.

**********************

Pas grand chose à redire , un bon film , , belles images , de bons acteurs , on passe un bon moment .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 24/03/2022 à 12h06  
Vu The batman, et bien aimé.


Olivier :

Honnêtement je n’ai pas du tout vu le temps passer.

BC :

Moi si.

J'ai un avis intermédiaire.
Pendant deux heures, je me suis dit que, contrairement à The Dark Knight rises (qui m'assomme avec son trop plein assené par un montage alterné mécanique), ce Batman-là ne m'ennuyait pas.
Puis j'y ai trouvé un ventre mou, quand on en vient à la partie concernant la faute du père.


Olivier :

Photo sublime, qui donne une ambiance poisseuse à Gotham, qui s’inscrit pleinement dans l’héritage du film noir.

BC :

Je retiendrai surtout les images de Gotham.

Je plussoie.
Amha, Batman est fait pour les ambiances noires, très noires, et sur ce point on est servi, par une photo inspirée.
La mise en scène est moins marquante, bien qu'efficace (une belle vue zénithale, toutefois, dans le final – une marque de fabrique de Matt Reeves ? Je me souviens d'autres réussies dans ses opus de La planète des singes).

----------

Vu aussi Caché de Michael Haneke.

Le film a une flatteuse réputation, et en impose, assurément, mais je ne peux m'empêcher d'y voir un cas d'école du thriller passé au prisme du "film d'auteur", avec tous les atouts et toutes les faiblesses du procédé...

Pour le meilleur : l'ancrage réaliste ; les cadres tirés au cordeau ; la participation d'acteurs prestigieux (Daniel Auteuil et Juliette Binoche sont égaux à eux-mêmes ; cependant, ce sont surtout les interprétations de Maurice Bénichou et Walid Afkir que je retiendrai).

Pour le pire : une intrigue policière négligée, au détriment de la vraisemblance ; des saillies horrifiques certes manquantes (l'image furtive de l'enfant qui crache du sang ; la dernière scène de Maurice Bénichou) mais qui me semblent parfois introduites de façon très fonctionnelle et non organique ; un plan final qui s'etire en faux-suspens.

----------


bruss :

Délicieux (...) Pas grand chose à redire, un bon film, belles images, de bons acteurs, on passe un bon moment.

Mais est-ce que ça donne faim ? C'est LA question ! ^^ ----->[ ]

[ ]----> surprenant de voir Nicolas Boukhrief associé à un film de ce genre...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 24/03/2022 à 18h00  

Citation :

Vu aussi Caché de Michael Haneke.

J'aime beaucoup Haneke, notamment ce film. Il me fait parfois penser à un Mahteson spaltterpunk, et me rappelle aussi Lisa Tuttle et Anne Duguël.
Je garde aussi un excellent souvenir de Funny games ou du Ruban blanc (assez controversé).
Par contre, j'avais été franchement déçu par son dernier film en date, Happy end.
Dommage car Amour était vraiment un très beau huis-clos, avec un final priestien assez surprenant.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
2115 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 26/03/2022 à 11h18  

Olivier :

Dommage car Amour était vraiment un très beau huis-clos, avec un final priestien assez surprenant.


Thème pas facile, mais très beau film. Peux-tu me rappeler la fin stp Olivier? Je ne le souviens pas de ce final priestien.
   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
   Répondre  |   page 7 / 59   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  6  7  8  [ ...... ]  57  58  59     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire