Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
7 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux


  Sujet proposé le 06/01/2022 à 16h26 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 5 / 59   |   aller en page :      1  2  3  4  5  6  [ ...... ]  57  58  59     
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
3146 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 21/02/2022 à 19h05  
Ah Bobba Fett !
Il est devenu ramollo avec l'âge. Ou alors, c'est Disney qui est passé par là.
dernière édition : 21/02/2022 à 19h05   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9221 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 22/02/2022 à 13h22  
Oubliez Bobba Fet ;: passez à Bubba Ho-Tep !
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
781 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 22/02/2022 à 16h29  

Olivier :

Oubliez Bobba Fet ;: passez à Bubba Ho-Tep !

- coche.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
dernière édition : 22/02/2022 à 16h35   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2988 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 22/02/2022 à 21h37  
Pas faux
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5844 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 24/02/2022 à 01h22  
Profité du temps Bobba Fett pour voir WandaVision et c'est vrai que la première moitié de la série est inattendue...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
781 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 24/02/2022 à 13h40  
Reacher, malgré l'énorme coïncidence qui lance l'action, m'a beaucoup plu.
Si le personnage principal, en ces temps de wokisme gerbatoire, est assez rafraichissant (un blanc, baraqué, hétéro et intellectuellement vif ... ), c'est les deux personnages secondaires qui m'ont le plus intéressé:
L'officier qui participe à l'enquête est un vrai personnage féminin, ni un faire valoir sexy, ni un mec avec des nichons, ni une féministe à la gomme. On est plus sur Emma Peel, Ripley ou Mary Shannon (In plain sight).
L'inspecteur pourrait être le fils du personnage de Sidney Poitier (Dans la chaleur de la nuit). Il est le personnage le mieux écrit.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9221 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 24/02/2022 à 17h16  
Maigret de Patrice Lecomte.
Sublime.
Le réalisateur avait su montrer dans.Les grands ducs à quel point il savait diriger des monstres sacrés.
Là, c’est la rencontre avec Depardieu et Simenon. Digne d’un Dewaere, Depardieu ne joue pas son personnage, il l’est.
Ajoutons à cela une reconstitution à couper le souffle (les décors sont incroyables), une enquête tortueuse à souhait. Un Maigret tout en finesse, qui écoute et qui ausculte d’avantage qu’il n’interroge.
Bref, un chef-d’œuvre, pas moins.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 26/02/2022 à 14h17  
The dark and the wicked de Bryan Bertino.

Un bon petit film d'horreur.
Le scénario, très linéaire, manque un peu de surprises mais ça colle assez bien au récit, sous le signe du fatalisme : le Diable peut atteindre n'importe qui, n'importe où, comme les maladies cérébrales/dégénératives qui affectent les parents des protagonistes principaux, frère et sœur.
(les personnes âgées, en fin de vie, apparaissent assez souvent dans l'horreur cinématographique en ce moment... : le genre reflète bien les maux de son temps.)
Les interprétations des acteurs sont solides et la réalisation, soignée (jumps scares utilisés avec parcimonie ; belle photo hivernale).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 26/02/2022 à 14h22   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 27/02/2022 à 14h04  
Jordan Peele retourne derrière la caméra avec Nope : première bande-annonce en v.o.
Cette fois, la terreur vient du ciel.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
3146 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 27/02/2022 à 20h38  
Bon, on va peut-être regarder encore Docteur Folamour, histoire de décompresser.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
   Répondre  |   page 5 / 59   |  aller en page :      1  2  3  4  5  6  [ ...... ]  57  58  59     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire