Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
12 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux


  Sujet proposé le 06/01/2022 à 16h26 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 44 / 59   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  43  44  45  [ ...... ]  57  58  59     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9288 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 04/08/2023 à 11h20  
Une réflexion passionnante sur Videodrome et son actualité :
https://www.youtube.com/watch?v=eeLeXcWpVdg
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5728 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 04/08/2023 à 12h09  

Butch :

(...) épouvantablement mauvais, comme Dante01, Eden Log, Renaissance, Chrysalis, Ares, Babylon A.D. Terminus. Immortel (ad Vitam), The Prodigies, Lucy et BigBug, Bunker Palace Hotel .... Une farandole de déceptions.

J'ai lancé une recherche sur "films" "science fiction" "france" : le résultat fait peur à voir...

On a de bons techniciens en France, ou du moins pas plus mauvais qu'ailleurs, mais on manque de scénaristes pour des films de ce genre.
Dans trop de films SFFr ratés, le réalisateur est aussi scénariste (ça fait une personne de moins à payer et ça va avec cette idée (très ?) française que pour être l'auteur d'un film, il faut aussi l'écrire).

----------


Olivier :

Une réflexion passionnante sur Videodrome et son actualité

Merci pour le lien. Je regarderai ça ce week-end.

----------



Au cœur de la nuit (Dead of night), film fantastique à sketches.

Un fantastique désuet, léger (voire simplement humoristique dans le récit tiré d'H. G. Wells : du golf et des fantômes), et guère palpitant ...jusqu'à ce qu'arrive le segment final (histoire d'un ventriloque et de son inquiétant mannequin, avec un jeune Michael Redgrave) puis la conclusion qui mêle les différentes histoires dans un crescendo d'épouvante.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
786 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 04/08/2023 à 13h21  
Histoire de se maintenir dans une cluster nanar SF avec des boops, j'ai finalement visionné Lifeforce.
Contrairement à Daube Machine, j'ai au moins eu le sentiment que ceux qui ont élaboré cette adaptation de Les vampires de l'espace, étaient des gens qui lisaient.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2915 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 05/08/2023 à 07h26  
L'insolent (1973) - Un polar des plus classique qui fait la part belle aux seconds rôles Philippe Clay , André Pousse, Georges Géret ou Robert Dalban - Un peu du déjà vue , pas toujours crédible , se regarde sans plus .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9288 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 05/08/2023 à 14h18  

Citation :

L'insolent (1973) - Un polar des plus classique qui fait la part belle aux seconds rôles Philippe Clay , André Pousse, Georges Géret ou Robert Dalban - Un peu du déjà vue , pas toujours crédible , se regarde sans plus .

En matière de polars, le cinéma français, a vraiment touché le fond, avec les filcs de Delon : Ne réveillez pas un flic qui dort et surtout Parole de flic.


Citation :

Contrairement à Daube Machine, j'ai au moins eu le sentiment que ceux qui ont élaboré cette adaptation de Les vampires de l'espace, étaient des gens qui lisaient.

A ne pas confondre avec le très bon La planète des vampires de Mario Bava.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 05/08/2023 à 14h20   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
786 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 07/08/2023 à 10h59  
Good omens Saison 2 m'a donné le cafard. J'aime beaucoup Davis Tennant, Michael Sheen et surtout la Bentley, mais quel détour en wokistan ! Et puis question théologie c'est bâclé. Gaiman m'évoque de plus en plus Picasso qui monnayait sa signature.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9288 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 07/08/2023 à 13h41  

Citation :

Good omens Saison 2 m'a donné le cafard. J'aime beaucoup Davis Tennant, Michael Sheen et surtout la Bentley, mais quel détour en wokistan ! Et puis question théologie c'est bâclé. Gaiman m'évoque de plus en plus Picasso qui monnayait sa signature.

Le roman était vraiment drôle, surtout au début, puis gagnait une profondeur philosophique.
Rien de vraiment théologique par contre.
Quant à ce qu’en a fait Amazon, ça ne m’étonne guère : les âmes bien nées du wokisme font un excellent ménage avec le libertarisme.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 07/08/2023 à 13h52   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
786 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 07/08/2023 à 16h13  
Le romans est semble-t-il contenu dans la saison 1.
La saison 2 est partiellement scénarisé par un Gailman qui ne s'est pas amélioré depuis sandman.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5728 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 10/08/2023 à 11h53  


L'étang du démon de Masahiro Shinoda.

Un film étonnant.

La première partie (où un voyageur, botaniste, s'aventure dans un région du Japon souffrant de la sécheresse, jusqu'à une source que les villageois locaux évitent par superstitution et auprès de laquelle il rencontre une mystérieuse jeune femme) est, par la savante composition de ses plans, une splendeur de tous les instants.
Le film change ensuite de forme, versant dans le conte fantastique, des comédien(ne)s déguisé(e)s jouant des créatures mi-animales mi-humaines.
Puis il change de nouveau avec une confrontation entre des individus libres et une foule aveugle qui appelle au sacrifice.
Ce segment comporte un certain nombre de longueur et répétitions, heureusement rattrapé par le suivant (le final), spectaculaire par ses effets spéciaux (qui tiennent encore bien la route aujourd'hui).

PS : le personnage féminin principal, double, est, conformément à la tradition du théâtre kabuki, interprété par un homme (Bandō Tamasaburō est une légende vivante de la discipline, l'onnagata – litéralement, "forme de femme").
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 10/08/2023 à 12h01   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
3007 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 11/08/2023 à 20h07  
MIE numero ... Dead reckoning . Il y a bien 40 mn de trop et l'arc narratif developé ces derniers episodes qui m 'avait pas mal plu se retrouve explosé facon puzzle est assez deroutant . On sent une gene certaine a finir l 'arc precedent pour en commencer un nouveau d'ou une transition a mon sens baclée ..
Oppenheimer : m 'attendais pas a ca , beaucoup de passage vus du petit bout de la lorgnette avec ces scientifiques qui se mange le bec a coups d'ego surdeveloppés . Si certains pensaient que la science est "pure" , ca devrait bien les calmer ... Un film qui embrasse beaucoup , beaucoup de themes ( et qui mal etreint ? ) aufinal 3 heures qui passent a toute allure , de tres bons acteurs , mais un peu l 'impression d'avoir assisté a un episode assez anecdotique de l 'Histoire .. un comble !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
   Répondre  |   page 44 / 59   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  43  44  45  [ ...... ]  57  58  59     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire