Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
12 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux


  Sujet proposé le 06/01/2022 à 16h26 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 45 / 59   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  44  45  46  [ ...... ]  57  58  59     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9217 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2023 à 09h20  
The Brink’s job de William Friedkin, délicieusement traduit en Têtes vides cherchent coffres pleins.
Une bande de bras cassés, dirigée par Peter Falk, va tenter le coup du siècle : braquer la Brink’s !
Une comédie policière impeccablement réalisée par un Friedkin que l’on n’attendait pas du tout dans ce registre. Une curiosité et une pépite qui mérite d’être (re)découverte.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2023 à 10h08  

Olivier :

The Brink’s job de William Friedkin, délicieusement traduit en Têtes vides cherchent coffres pleins.
(...) Une comédie policière impeccablement réalisée par un Friedkin que l’on n’attendait pas du tout dans ce registre. Une curiosité et une pépite qui mérite d’être (re)découverte.


J'ai écouté plusieurs interviews de William Friedkin ces derniers jours et il ne semble pas avoir beaucoup de considération pour ce film.
Personnellement, je le trouve très sympathique, avec un casting réjouissant (Peter Falk mais aussi Warren Oates, Gena Rowlands...)


--------------------




Night tide de Curtis Harrington.

Un matelot s'éprend d'une jeune femme incarnant une sirène dans une attraction foraine de Venice Beach. Il découvre qu'elle est persuadée d'appartenir à la race de ces créatures mythologiques.

Un joli film qui joue sur l'ambiguïté, évoquant le cinéma de Val Lewton, comme un pendant balnéaire de La féline.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 16/08/2023 à 10h16   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9217 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2023 à 10h31  

Citation :

J'ai écouté plusieurs interviews de William Friedkin ces derniers jours et il ne semble pas avoir beaucoup de considération pour ce film.
Personnellement, je le trouve très sympathique, avec un casting réjouissant (Peter Falk mais aussi Warren Oates, Gena Rowlands...)

C’est effectivement un film assez atypique, qui tranche nettement dans sa filmographie, tourné entre ses meilleurs films, assez sulfureux : L’exorciste, French connection Le convoi de la peur et Cruising.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 16/08/2023 à 10h31   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
781 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2023 à 13h28  
Il y a aussi Police fédérale, Los Angeles (To Live and Die in L.A.), assez peu connu dans nos contrée.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2023 à 14h07  

Butch :

Police fédérale, Los Angeles (To Live and Die in L.A.), assez peu connu dans nos contrées.

C'est subjectif mais il me semble au contraire qu'il fait partie des plus connus....
Après L'exorciste et French Connection, mais avant Le convoi de la peur et Cruising.

En tous cas, mes préférés sont les cinq que vous citez (plus Bug).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 16/08/2023 à 14h14   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9217 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2023 à 20h28  
En parlant de French connection, je repense toujours à la scène inaugurale de La loi de Téhéran (un chef-d’oeuvre au réalisme cru d’une rare noirceur).
J’ai appris avec effroi que son nom s’ajoute à la longue liste des cinéastes persécutés par la théocratie : https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/iran-le-realisateur-de-leila-et-ses-freres-emprisonne-pour-avoir-diffuse-son-film-a-cannes_6009086.html
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 16/08/2023 à 20h29   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 17/08/2023 à 09h55  
La nuée de Just Phillipot.

J'avais zappé ce film à sa sortie parce que je m'étais laissé dire que si sa dimension de chronique sociale était bien traitée, sa dimension horrifique était quant à elle sous-exploitée ; et j'étais tout disposé à le croire tant ce défaut plombe trop de films français qui tentent l'hybridation entre film social/d'auteur/etc. et film de genre.

Et bien, finalement, j'ai trouvé ça pas mal du tout...

Bien interprété, avec une belle photo. Et je trouve que son postulat horrifique est mené à son terme (à une échelle locale, certes, mais c'est la nature du récit, plutôt intime – on n'est pas dans "Les sauterelles attaquent le monde"). Je regrette juste quelques effets spéciaux numériques un peu trop voyants dans le dernier acte, mais rien de bien grave.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2884 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 18/08/2023 à 14h14  
Babylon Berlin je viens de terminer la saison 3 et j'attends les prochaines saisons avec impatience ...
Synopsis :
Plongé au cœur des années 1920 sous la République de Weimar en Allemagne, le commissaire Geeron Rath est muté à la brigade des mœurs de Berlin afin de démanteler un réseau de films pornographiques appartenant à la mafia russe. Aidé du lieutenant à l’éthique douteuse Bruno Wolter et la jeune secrétaire ambitieuse Charlotte Ritter, l'équipe tente d'élucider l'enquête en jonglant avec les implications politiques et diplomatiques.

Du très bon .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2884 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 22/08/2023 à 08h14  
65 la terre d'avant (2023) Un vaisseau s'écrase sur une planète inconnus peuplée de monstres gigantesques - Les deux survivants vont essayer de retrouver la navette pour quitter ce monde .
Pas indispensable , du déjà vu , mais pas mauvais non plus .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 22/08/2023 à 09h30  
Pearl de Ti West.

Grâce à son ton décalé (humour, mise en scène colorée) et l'abattage de son actrice principale (dans le double registre de l'ingénue et de la folle furieuse), ce film se suit agréablement, bien qu'étant sans surprises comparé à X, sa suite sortie plus tôt.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 45 / 59   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  44  45  46  [ ...... ]  57  58  59     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire