Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
8 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux


  Sujet proposé le 06/01/2022 à 16h26 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 20 / 59   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  19  20  21  [ ...... ]  57  58  59     
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 14/08/2022 à 14h54  

Olivier :

en quoi ce pinocchio géant serait-il une menace ?

Au premier degré, c'est simplement un truc qui ne daigne pas détourner les yeux et s'avère trop gros à avaler...

Métaphoriquement, on peut le voir comme le symbole du spectacle mercantile qui tuerait le cinéma originel.
Ce n'est pas la réflexion la plus fine tirée du film ;
mais il y en a quantité d'autres qui me plaisent (et qui me font repenser à l'œuvre trois jours après l'avoir vue, ce qui est devenu trop rare pour moi).


Olivier :

comme par hasard bien au-dessus du puit où comme par hasard ont atterri toutes les pièces de monnaies.

ça ne m'avait pas frappé sur le moment (de trouver autant de pièces au sol au milieu d'un parc d'attraction dévasté), mais maintenant que tu le dis...


Olivier :

Le vaisseau est esthétiquement ridicule, avec son trou puis sa grande voile

Un point important est qu'il ne s'agit pas d'un vaisseau.
J'ai un peu tiqué sur sa forme finale, avec son renvoi à la camera oscura, puis je m'y suis fait.


Olivier :

Peele est comme Tarantino : quelqu’un dont le génie cinématographique et le succès m’échappent.

Il est arrivé au bon endroit au bon moment.
Pour relancer la "black horror", avec un propos politique affiché (pour ne pas dire peu subtil).

A mes yeux, il est très loin du génie.
Mais il est doué, clairement. Pour la mise en scène (que j'ai toutefois préférée dans ces précédents films) et la direction d'acteurs.
Un autre de ses talents : savoir bien s'entourer (pour la musique, la photo...)

Puisque tu évoques Tarantino, j'ai beaucoup pensé à ce dernier pour le choix du casting : des jeunes à révéler (Keke Palmer, Brandon Perea) ; des anciens à redécouvrir (Michael Wincott, Keith David)...
Ou pour le moins bien : dialogue sans grands enjeux, excès de clins à la culture pop...
Plus généralement, il partage avec Tarantino d'être un cinéaste que la critique adore adorer car il donne beaucoup à interpréter, quand bien même cette ambition de "faire du sens" se fait au détriment de la narration.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
2115 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 14/08/2022 à 19h07  
Je ne suis pas un fana de Tarantino mais il faut-il reconnaître qu’il fait SON cinéma, c’est indéniable, Jim le résume bien :

Citation :

Puisque tu évoques Tarantino, j'ai beaucoup pensé à ce dernier pour le choix du casting : des jeunes à révéler (Keke Palmer, Brandon Perea) ; des anciens à redécouvrir (Michael Wincott, Keith David)...
Ou pour le moins bien : dialogue sans grands enjeux, excès de clins à la culture pop...
Plus généralement, il partage avec Tarantino d'être un cinéaste que la critique adore adorer car il donne beaucoup à interpréter, quand bien même cette ambition de "faire du sens" se fait au détriment de la narration.

Django est pour moi son apothéose.

Quant à Peele, je n’ai vu que Get Out qui était un bon film, assez stressant et amusant au cinéma, comme ces films qui jouent une grande part sur la tension et l’épouvante, ne pas les voir en salles affadit la copie
   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2951 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 14/08/2022 à 23h31  
Apres Prey , je me suis repassé Predator , par curiosité . Mais c'est que ca a bien vieilli!
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2022 à 10h41  
The Tourist - 1 saison - 6 épisodes .
Vraiment tout est bon dans cette série ...J'ai adoré ! Saison 2 l'année prochaine ?
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2022 à 12h29  

bruss :

Seul face à l'abeille (Man VS Bee)
(...) quand une abeille vous pourrit la vie , ça devient cauchemardesque...
Ouais bof , des situations prévisibles et répétitives (...) Pas fan de l'humour anglais et de mister Bean...

Dommage. Je n'ai jamais accroché au comique de Rowan Atkinson mais le pitch me plaisait bien
(D'autant que j'ai eu à traiter avec les abeilles dernièrement...
Un conseil : si les favorites du voisin apiculteur prennent la piscine pour leur abreuvoir exclusif, mettez en place des points d'eau alternatifs pour les en détourner.)


Ça me rappelle une chouette nouvelle humoristique signée Michael Shea, avec un autre animal : Cette grenouille. Un fermier californien gêné par les coassements du batracien tombait dans un délire paranoïaque et mettait toute une vallée à feu et à sang. ^^


Olivier :

Nope : pour moi, c’est nope.

Faut reconnaître que les titres de films de Jordan Peele prête facilement au jeu de mots quand n'aime pas : Get out...this theater! ; Us... Not with me!, etc. ^^


tj :

(...) je me suis repassé Predator (...) Mais c'est que ca a bien vieilli!

Je trouve aussi,
grâce à la mise en scène impeccable de Mc Tiernan
(et puis la satire du virilisme 80s qui permet au film de garder une certaine modernité).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 16/08/2022 à 12h30   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2951 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2022 à 15h01  

Citation :

grâce à la mise en scène impeccable de Mc Tiernan


Absolument!
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2022 à 15h19  

Citation :

Ça me rappelle une chouette nouvelle humoristique signée Michael Shea, avec un autre animal : Cette grenouille. Un fermier californien gêné par les coassements du batracien tombait dans un délire paranoïaque et mettait toute une vallée à feu et à sang. ^^

Il y a aussi la nouvelle de Matheson : Tire-toi, sale mouche / Du vent, sale mouche (selon la trad) qui m'avait vraiment marqué.
Comment une simple mouche peut pousser quelqu'un à la folie. Dans l'intégrale des nouvelles, elle est au sommaire avec Message personnel, autre sommet de ce nouvelliste hors-pari, l'un des meilleurs qu'il m'ait été donné de lire (malgré les critiques acerbes de Knight).
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/08/2022 à 15h34  

Olivier :

Il y a aussi la nouvelle de Matheson : Tire-toi, sale mouche / Du vent, sale mouche (selon la trad) qui m'avait vraiment marqué.

Ah oui, très bien également.


Olivier :

ce nouvelliste hors-pair, l'un des meilleurs qu'il m'ait été donné de lire

+1000
Enchaîner les tomes de l'intégrale (raisonnée) de ses nouvelles chez Flammarion restera l'un de mes meilleurs souvenirs de lecture.


Olivier :

(malgré les critiques acerbes de Knight)

Je me souviens juste qu'il attaquait Je suis une légende et L'homme qui rétrécit sur la faiblesse de leurs arguments SF, ...ce qui n'était l'enjeu d'aucun des deux romans.
Dorémieux l'avait bien compris, jugeant que Matheson était, à cœur, un "fantastiqueur".
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 16/08/2022 à 15h45   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2951 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 17/08/2022 à 02h43  
Et voila Better Saul , c'est fini ,un fantastique arc narratif qui aura duré plus de 10 ans avec Breaking Bad . Spoiler /Et qui contrairement a BB se finit de façon tout pourrie dans les deux derniers episodes .On sentait venir une certaine lassitude scenaristique mais la fin est pitoyable par rapport au niveau du reste .. m'enfin !Ca a été un sacré voyage !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 17/08/2022 à 06h39  
Terminé la saison 1 de Darks Winds -1 saison 6 épisodes .
Joe Leaphorn doit résoudre une série de crimes. Il s'associe au nouvel adjoint, Jim Chee, qui est de retour dans la réserve Navajo pour la première fois depuis qu'il est enfant, et ensemble, ils affrontent les forces du mal à la fois terrestres et surnaturelles.

Encore une chouette série , vivement la saison 2 .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 20 / 59   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  19  20  21  [ ...... ]  57  58  59     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire