Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
6 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux


  Sujet proposé le 06/01/2022 à 16h26 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 13 / 59   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  12  13  14  [ ...... ]  57  58  59     
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 09/06/2022 à 11h46  


Birth de Jonathan Glazer.

Sur le point de se remarier, une femme est abordé par un enfant de dix ans qui affirme être la réincarnation de son précédent époux, dont elle n'arrive pas à faire le deuil.

Un beau film dramatique, aux lisières du fantastique.

Avec une Nicole Kidman vibrante (c'était avant qu'elle sacrifie au dieu botox...)
et Danny Huston et Peter Stormare en contremploi
(c'est à dire qu'ils interprètent des types ordinaires et non des psychopathes ^^)
.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2886 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 11/06/2022 à 09h15  
Mercenaire - 2016 - un film qui parle de rugby et des difficultés que peuvent rencontrer les joueurs du Pacifique ; aussi un film sur l'honneur et les traditions ; un beau film bien documenté .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9221 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 11/06/2022 à 14h45  
L'appel de la chair ou en vo La notte che Evelyn uscì dalla tomba du très discret Emilio Miraglia.
Le film est considéré, à très juste titre, comme un sommet du giallo, dont il reprend les codes, en y ajoutant une petite touche de gothique.
Coup de cœur tout particulier pour le scénario redoutable et les personnages, tous plus surprenants les uns que les autres.
Je recommande ce film aux amateurs de polar à chute, qui ne manqueront pas d'être surpris par les rebondissements finaux.
Un très, très grand film, qui rappelle que le cinéma populaire vaut souvent bien mieux que le cinéma pompeux de l'époque.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 14/06/2022 à 10h29  
Candyman de Nia DaCosta.

Un ratage à tous les niveaux.

Le film déploie son propos sur les traumatismes intergénérationnels dûs au racisme et aux violences policières avec toute la délicatesse d'un éléphant se ruant dans un magasin de porcelaines. C'est affreusement manichéen.
Les personnages sont, pour la grande majorité, caricaturaux.
Le scénario regorge de facilités et d'incohérences.

J'espérai, au moins, trouver de quoi me satisfaire dans l'aspect visuel du film, à la suite d'un beau générique d'ouverture. Las, la mise en scène des séquences horrifiques est d'une rare platitude, les décors sont sous-exploités et les effets, mécaniques comme numériques, bâclés.

À ce stade, je ne suis même pas déçu mais énervé.

Le film ressort du courant de la "black horror" qui revendique une plus juste représentation, au travers du genre, de la condition des afro-américains... :
ils méritent mieux ; les autres spectateurs aussi.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 14/06/2022 à 10h30   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
781 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 14/06/2022 à 13h40  
L'ombre du mal avec John Cusack et Luke Evans fut pour moi une déception.
Sans être déshonorant, le film présente une intrigue de tueur en série usuelle avec comme consultant à l'enquète un Edgar Alan Poe alcoolo-excentrico-exhubérant à mille lieux de ce que présente les notes d'intention afférentes à la nouvelle traduction des "histoires extraordinares". Donc bof.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9221 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 14/06/2022 à 15h57  
Ultime violence / La belva col mitra de Sergio Grieco, avec Helmut Berger.
Un film sans intérêt, prétexte à un déchainement de violence racoleuse.
Même Berger, excellent acteur, ne fait que le minimum.
Un film assez représentatif des dérives du cinéma populaire italien dans les années 70, qui a préféré la quantité à la qualité.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5688 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 15/06/2022 à 14h18  

Butch :

L'ombre du mal avec John Cusack et Luke Evans (...) bof.

Et re-bof.

Il y a pourtant quoi de faire avec le personnage d'Edgar Poe
(ce n'est pas Stallone qui dira le contraire...)

En partant du mystère autour de ses derniers jours, on peut aussi bien aboutir à du drame classique qu'à du fantastique (comme dans ce roman de Stephen Marlowe,
The lighthouse at the end of the world, que David Lynch projeta un temps d'adapter.)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 15/06/2022 à 14h20   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5844 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 15/06/2022 à 16h10  

Citation :

(ce n'est pas Stallone qui dira le contraire...)

Oh my Dog, c'est pas vrai !! oO
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2988 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 15/06/2022 à 16h13  
The Northman : ouh quel gloubiboulga !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2886 messages
RE : En 2022, que le cinéma ne soit pas cafardeux 16/06/2022 à 08h18  
We Own This City - 1 saison 6 épisodes
Très bonne série tirée de faits réels , c'est efficace et Jon Bernthal en flic cow - boy est très bon .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 13 / 59   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  12  13  14  [ ...... ]  57  58  59     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire