Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
14 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2020, que les bons films fassent de bons nervins.


  Sujet proposé le 03/01/2020 à 15h09 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 41 / 46   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  40  41  42  [ ...... ]  44  45  46     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7733 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 13/10/2020 à 14h20  
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4877 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 18/10/2020 à 14h57  
A 23 h ce soir sur arte, et d'ores et déjà en ligne sur le site de la chaîne :
From Extase to WiFi, un beau documentaire sur Hedy Lamarr,
star glamour et inventrice de génie.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 18/10/2020 à 14h57   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2204 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 19/10/2020 à 16h10  
Jojo Rabbit De Taika Waititi (2019)

Synopsis :
Jojo est un petit allemand solitaire. Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier. Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu'imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.

Voilà un film qui sort des sentiers battus , à la fois loufoque , , drôle et triste .. une petite perle cinématographique .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7733 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 24/10/2020 à 10h57  
La nuit des diables de Giorgio Ferroni.
J'avais été échaudé par Le moulin des supplices, une vieillerie qui a très mal vieilli, comme pas mal de films d'horreur italien des années 60, encore très marqués par la Hammer.
Voyant la jaquette, je m'attendais plutôt à un giallo, alors à son zénith (le film date de 1972).
Il n'en est absolument rien, mais le film est excellent.
Un homme est interné dans un hôpital, dont le personnel soignant ne sait rien. Puis arrive une femme, qui le reconnait. L'homme s'enfuit. Le film est un flash-back pour essayer de comprendre le pourquoi du comment.
Notre homme a un accident de voiture qui l'immobilise en pleine cambrousse. Il est recueilli par une famille, qui se barricade dès que la nuit tombe, des portes aux fenêtres. Notre homme croit entendre quelqu'un frapper à la porte, mais on lui dit que c'est le vent...
On sent l'influence très nette de Romero et de Matheson. La volonté très claire d'ancrer l'horreur dans le quotidien, et de mettre en scène des morts-vivants, avec une scène de fuite et de poursuite prodigieuse, en dépit du manque de moyens du film.
Au final, Le chat qui fume confirme l'excellence de son catalogue italien*, en nous offrant cette petite pépite méconnue, qui témoigne de la mue post-Hammer de l'horreur, qui veut s'inscrire hic et nunc, ce dont témoigneront Hooper, Craven, Stephen King et tant d'autres.
A noter enfin, un final très réussi, qui rappelle les meilleures chutes des films produits par l'Amicus.

*A commencer par Opera, l'un des derniers grands Argento, qui devrait bientôt passer sur Arte.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7733 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 24/10/2020 à 11h01  
Stephen King - Le mal nécessaire, un très bon doc sur ce grand écrivain, que vous pouvez voir sur le site d'Arte (ainsi que Jimi Hendrix "Hear my train a comin" ou Janis sur la Cosmic mama ou un livre de Jeff Beck).
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4877 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 24/10/2020 à 12h19  
Beaucoup de films déjà cités ici :


bruss :

The Hunt , une chasse à l'homme organisée par des riches en mal de sensations fortes ..Mais il va y avoir un os ..Assez gore .

La trame est classique, la seule originalité tenant à ce que les chasseurs soient des Démocrates, adeptes par ailleurs d'un discours politiquement correct, qui s'en prennent à des "déplorables" (Trumpiens), pour reprendre la fâcheuse exxpression employée par Hilary Clinton...

C'est divertissant et dans le rôle de l'héroïne d'action, l'actrice principale, Betty Gilpin, crève l'écran.



bruss :

Green Book : Sur les routes du sud
(...) Voilà un film qui marche à fond ; on devine tout de suite ou l'on va en venir ; superbement bien joué avec de bons sentiments , sans être dans l'exagération , on accroche totalement à cette histoire vraie ..
Un film qui parle des problèmes de racisme parfois des 2 côtés dans les années 60 .. Un peu de fraicheur dans un monde de brute , un très beau film qui fait du bien ..

+1
Un bon film good movie.

J'aurais aimé moins de bons moments enchaînés dans le final (j'ai cru un instant que scénraio allait oser se conclure sur une touche mélancolique) mais comme les personnages sont attachants et qu'on leur souhaite du bien, ça passe.

Les deux acteurs principaux, Viggo Mortensen et Mahershala Ali, sont effectivement très bons (comme souvent).



Olivier :

Terreur à l’hôpital central, excellent petit thriller horrifique porté par un Michael Ironside au mieux de sa forme, avec une trombine qui n’est pas sans rappeler Nicholson.

+1

Un bon petit thriller, sans temps mort, et qui résonne aujourd'hui avec la question du féminicide.

La ressemblance d'Ironside avec Nicholson est frappante dans le plan final (avec la trainée de sang qui étire la bouche façon Joker).


----------



Olivier :

La nuit des diables de Giorgio Ferroni.
(...) le film est excellent. (...) On sent l'influence très nette de Romero et de Matheson. La volonté très claire d'ancrer l'horreur dans le quotidien, et de mettre en scène des morts-vivants, avec une scène de fuite et de poursuite prodigieuse, en dépit du manque de moyens du film. (...) A noter enfin, un final très réussi, qui rappelle les meilleures chutes des films produits par l'Amicus.

Tu me donnes envie de le revoir, à l'occasion, avec tes commentaires en tête.

J'avais aimé l'ambiance mais n'avait pas été franchement emballé par le reste...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7733 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 24/10/2020 à 15h46  

Citation :

Tu me donnes envie de le revoir, à l'occasion, avec tes commentaires en tête.

J'avais aimé l'ambiance mais n'avait pas été franchement emballé par le reste...

C'est un film intéressant, surtout si on le replace dans son contexte (les débuts de Romero, Craven vient de sortir son premier long-métrage et Hooper n'a pas encore sorti de films.
Argento vient juste d'achever sa trilogie animale. Et l'Amicus commence à sortir ses films à sketch.

Mis dans ce contexte, ce film apparait comme une belle synthèse de ce bouillonnement de l'horreur, qui fait alors sa New wave.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7733 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 26/10/2020 à 10h17  
Road games de Richard Franklin.
Un excellent film australien.
Un routier poursuit un type qu’il pense être le tueur en série dont tout le monde parle.
A grands coups de doutes, de quiproquos burlesques et d’humour noir (voir très noir, j’adore la chute finale !), l’auteur nous offre un beau huis-clos dans les immenses espaces australiens.

Qui l’a vue mourir ?
Pas le film du siècle, et en plus je n’aime pas Lazenby.
Il offre toutefois de belles vues d’une Venise sombre et brumeuse, aux antipodes des clichés touristiques.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 26/10/2020 à 10h20   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2204 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 26/10/2020 à 14h22  
The Voices : un film plaisant entre horreur et humour noir ...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7733 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 26/10/2020 à 16h46  
L’acteur de Road games a, en plus, un faux air de Patrick Dewaere :
[url] https://www.imdb.com/title/tt0083000/[/url]

Je remercie Bruss et Jim pour la découverte du réalisateur via Patrick.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 41 / 46   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  40  41  42  [ ...... ]  44  45  46     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire