Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
24 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2020, que les bons films fassent de bons nervins.


  Sujet proposé le 03/01/2020 à 15h09 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 44 / 44   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  42  43  44  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2390 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 19/11/2020 à 15h31  
C'est a ca qu'on les reconnait : ils osent!
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4766 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 19/11/2020 à 16h24  
Tout à fait !

Cette année, j'y aurais souvent pensé à cette phrase d'Audiard...


(que complète celle de Shakespeare :
"J'ose tout ce qui sied à un homme ; qui ose plus n'en ai pas un".
Ceci pour dire que j'ai vu le Macbeth de Polanski et que ça m'a plu,
tout comme celui de Welles.)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 19/11/2020 à 16h26   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7535 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 20/11/2020 à 14h43  
Le roman de Stephen King La Petite Fille qui aimait Tom Gordon, paru en France en 2000 aux éditions Albin Michel dans une traduction de François Lasquin, sera adapté au cinéma par la réalisatrice écossaise Lynne Ramsay. Le projet d'adaptation avait notamment intéressé le réalisateur George Romero, maître du film de zombies décédé en 2017, sans aboutir, faute de budget.

Source : https://www.actualitte.com/article/culture-arts-lettres/stephen-king-la-realisatrice-lynne-ramsay-adaptera-la-petite-fille-qui-aimait-tom-gordon/103880
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4766 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 23/11/2020 à 11h18  

Olivier :

Le roman de Stephen King La Petite Fille qui aimait Tom Gordon (...) sera adapté au cinéma par la réalisatrice écossaise Lynne Ramsay. Le projet d'adaptation avait notamment intéressé le réalisateur George Romero (...)

Content que ce soit cette réalisatrice, que j'apprécie, qui reprenne le projet !
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7535 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 27/11/2020 à 15h31  
Zeder : les voix de l'au-delà de Pupi Avati.
Un scénario très emberlificoté, qui rappelle Simetierre de Stephen King en beaucoup moins convaincant. Et puis en plus, c'est un curé qui ressuscite (au lieu d'être bouffé comme il se devrait).

Haine de Dominique Goult
Malgré un formidable casting, le réal se plante complètement. Scénario en toc, montage loupé, musique lourdingue. Un beau gâchis.

The hunt de Craig Zobel, dont nous avait parlé Bruss.
Une bonne farce.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 44 / 44   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  42  43  44  

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire