Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
6 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2020, que les bons films fassent de bons nervins.


  Sujet proposé le 03/01/2020 à 15h09 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 2 / 27   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  25  26  27     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7318 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 30/01/2020 à 14h16  
Fiesta de Pierre Boutron, avec Jean-Louis Trintignant, Grégoire Colin et Marc Lavoine.
Grégoire Colin est un jeune noble espagnol, qui est dans une école militaire française.
Son père vient le chercher pour qu'il prenne les armes aux côtés des franquistes et de leurs alliés, dans la guerre d'Espagne. Il va être envoyé aux côtés de Trintignant, militaire haut-gradé et dirigeant local de l'insurrection fasciste.
Son baptême du feu sera de participer aux fusillades massives opérées par les franquistes, et violemment dénoncées par Bernanos, dont les phrases m'ont hanté tout au long du film.
Le film a l'originalité de se placer du point de vue des fascistes, ce qui est assez rare pour les films sur la guerre d'Espagne, pour en montrer toute l'ignominie et la cruauté.
On y voit des dames de la bonne société et des hauts-gradés, ainsi que la prétraille, assister aux exécutions comme à une corrida, où la barbarie devient un spectacle divertissant et riche en émotions.

Ce n'est clairement pas un film qui permet de comprendre la guerre d'Espagne, tout au plus de comprendre un camp, le pire de tous.
Il repose sur d'excellents acteurs, est filmé de main de maître, et navigue entre l'absurdité de la guerre et la cruauté de la terreur, que Grégoire Colin, mal à l'aise au moment de sa première exécution, illustre parfaitement.

Une curiosité à voir, ne serait-ce que pour les acteurs. Sa fidélité à l'Histoire ne le rend pas abscons, et n'impose aucune connaissance particulière sur la guerre d'Espagne.
En écrivant ces ligne merevient en tête Le labyrinthe de Pan, pour la prestation de Sergi Lopez. Un des rares films à mettre en scène le camp des vainqueurs dans toute son ignominie.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2321 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 01/02/2020 à 23h46  
Docteur sleep : la " suite " de Shining... Bien dans la veine des derniers stephen king, qvec son obsession de tout expliciter , de relier tous les fils de ses differents textes . Avec en plus un petit gout de revenge porn q lq Danny does the Overlook. N'attendez pas de revivre aucune des emotions ressenties a la vue de Shining . Et pourtant .. et pourtant ca passe pas si mal !

Gentlemen : un petit polar a l'anglaise bien dejanté a la "Snatch", avec des acteurs bien connus qui cabotinent a fond . Colin Farell en demi sel des banlieus est savoureux (en VO). Pas mal du tout !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2030 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 02/02/2020 à 11h53  
Alien Expedition .....un nanar sans intérêt que l'on peut éviter sans problème ...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2321 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 04/02/2020 à 17h54  
Uncut gems .. he beh ... mais qu'est ce qu'ils lui trouvent tous a ce film ???/
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
508 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 06/02/2020 à 13h26  
C'est si drôle que j'en pleure de rire.

Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
dernière édition : 06/02/2020 à 13h27   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5549 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 06/02/2020 à 21h47  
Enfoirés de publicistes, ils arrivent toujours à marquer des points :)
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4635 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 07/02/2020 à 15h29  
Ahh, il le vit bien mieux son jour sans fin !

Bill Murray pourrait en tourner des variations jusqu'à la fin de sa vie que je ne m'en lasserai pas.
(j'imagine son enterrement, au son d'"I got you, babe", à la demande du défunt...)


Olivier :

Fiesta de Pierre Boutron


Je me souviens d'avoir vu ce film, à l'époque
(il faut dire que le look de Trintignant sur l'affiche ne s'oublie pas facilement...^^)

La guerre d'Espagne était bien présente sur les écrans car la même année sortait Land of freedom, de Ken Loach.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7318 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 08/02/2020 à 13h23  
Stake land de Jim Mickle, que l'on peut traduire par Le pays du pieu.
L'Amérique a été ravagée par une épidémie de vampirisme, et l'on se retrouve un peu dans un univers à la Romero.
Un ado a été recueilli par un homme qui lui a sauvé la vie, et ils vont tenter d'aller jusqu'au Canada où, parait-il, le froid empêche les vampires d'y vivre.
Il va sans dire que la route va être semée d'embuches, et que les vampires ne seront pas les plus éprouvantes.

J'ai beaucoup aimé ce film sans grandes prétentions, mais truffé de références. Outre le classique bildungsroman, impossible de ne pas penser à ce chef-d'oeuvre qu'est Je suis une légende de Matheson.
Ajoutons à cela que l'ado s'appelle Martin (clin d'oeil au chef-d'oeuvre éponyme de Romero sur les... vampires ?), et que l'on verra une Elm street (qui renvoie aux Griffes de la nuit, Murder on Elm street en vo).
De Jim Miclke, je ne connaissais jusque-là que son premier film (fauché et pas terrible), ainsi que son adaptation tout à fait recommandable de Juillet de sang, du formidable Joe R. Lansdale (où apparait le très truculent Jim Bob Luke, que connaissent les fans de l'auteur).

C'est donc confiant que je vais bientôt regarder We are what we are, du même réalisateur.

Et j'en profite pour remercier Nighthaunter d'avoir attiré mon attention sur ce réal.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4635 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 08/02/2020 à 19h58  

Olivier :

Stake land de Jim Mickle

Depuis que j'ai aimé Cold in july, je suis curieux de voir ce film (que j’avais laissé passer car il me paraissait, vu de loin, trop stéréotypé).


Olivier :

je vais bientôt regarder We are what we are, du même réalisateur.

... et ton avis m'intéresse tout particulièrement.
J'avais vu l'original (mexicain) et ce remake US présentaient des variations sur un même thème qui m'intriguaient (la pluie à la place du soleil, le père à la place de la mère...)

--------------

Quelques bandes-annonces :

_ The lodge, le premier film américain de Severin Fiala et Veronika Franz, les réalisateurs de Goodnight mommy.
Ça semble assez classique mais visuellement soigné.
Mais est-ce que ça sortira en salle ? C'est annoncé en vod/dvd pour avril...

_ Vivarium de Lorcan Finnegan.
Une base d'anti-utopie classique mais le traitement a l'air rigolo.

_ The invisible man de Leigh Whannell (2ème trailer).
Je suis toujours partant.
J'ai l'impression que le sujet d'actualité (violences conjugales/harcèlement) s'intègre bien, ici, à l'efficacité d'action d'un bon petit thriller de série B.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 08/02/2020 à 19h59   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2030 messages
RE : En 2020, que les bons films fassent de bons nervins. 09/02/2020 à 09h20  
Terminés 2 séries .
Paranoid :
Synopsis :
Après qu'une médecin généraliste ne soit assassinée dans une aire de jeux pour enfants devant un grand nombre de témoins, un groupe de détectives sont déterminés à découvrir la vérité derrière ce macabre événement, sans se douter que ce dernier va les emmener dans les tréfonds d'une conspiration à l'échelle européenne.
Bonne série policière , assez classique .Les problèmes personnels des principaux personnages est un peu trop mis en avant .

Ragnarök
Synopsis :
La ville fictive norvégienne d’Edda est ternie par la pollution industrielle et le réchauffement climatique, jusqu'à ce qu'un garçon (David Stakston) aux pouvoirs de Thor commence à combattre ce qui risque de détruire la planète.
Même si cette série écolo fantastique est plutôt destinée à public d'ados , j'ai assez bien aimé l'ensemble .Courte , avec de bonnes idées..
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 2 / 27   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  25  26  27     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire