Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
14 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2019, sur les écrans, c'est la teuf


  Sujet proposé le 07/01/2019 à 13h48 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 22 / 41   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  21  22  23  [ ...... ]  39  40  41     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7107 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 04/06/2019 à 12h14  
Le Caveau de la terreur de Ward Baker.
Un film à sketchs inspiré des comics d'horreur des années 50, qui inspireront Romero et Stephen King.
Ca ne vaut pas Robert Bloch, malgré quelques bonnes trouvailles (le miroir dans le restau, c'est excellent).

L'île sanglante de Michael Ritchie
Un journaliste parti enquêter dans la Caraïbe sur de mystérieuses disparitions, va se retrouver pris dans un guêpier pour le moins original.
Le film a le mérite de tenter une approche originale des Spoiler films de pirates, plutôt à la mode à l'époque malgré les bides. Ce n'est pas un chef-d'oeuvre impérissable, la fin est un peu facile, mais le film a plutôt bien vieilli et reste original dans son approche.

Society de Brian Yuzna. Le bonhomme avait réalisé une bonne adaptation de l'ami Lovecraft. Là, il appuie sur le champignon, et accentue encore son approche loufoque de l'horreur.
Le film joue beaucoup sur une approche dickienne (le fils d'une bonne famille s'interroge sur les moeurs de son milieu), et la fin est tout bonnement géniale. Les effets spéciaux sont utilisés de façon géniale.
Un film à voir,, à découvrir, qui anticipe Donnie Darko ou Gregg Araki.
Avis aux amateurs.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5417 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 04/06/2019 à 13h56  
De charybde en scylla, je n'ai plus de limite et passe allègrement au film d'auteur... d'autrice pardon... ou d'auteuse... heu, autrette ??? bref, High Life.

Je vais essayer de faire court : je ne puis être aussi franc qu'Olivier (ce qui m'évite le déplaisir de citer le Figaro :D), disons que je reste indécis. C'est un film au scénario inattendu, c'est clair et dans la marée de blockbuster, c'est bien. Après, soit le propos m'a échappé, soit il est... discutable. La façon de filmer, j'avoue, ça m'énerve toujours un peu ces films d'auteurs qui sont filmés comme des films d'auteurs. Ptet c'est le style de la Denis, je la connais pas, mais c'est toujours un peu dérangeant quant aux premières séquences on se dit : "ah c'est filmé comme un tarkovsky donc c'est un film d'auteur". En est-ce un ou se la fait-il genre, je ne sais pas vu ce que j'ai dit du propos... je l'ai regardé très fatigué, une grosse erreur, sans doute, vu le rythme difficile de dire si le film est lent (pour faire genre film d'auteur) ou si je décroche par manque de sommeil. Pour ceux qui ne craignent pas le genre, ça reste à essayer, ama, et on pourrait autant le prendre pour un poème sanglant et inconfortable qu'un navet indigeste... je suppose en tout cas...

A noter : il y a un petit chien-chien, mais on a évité le pire - bon point, donc, encore...
il y avait les points Godwin, j'invente le point labrador...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
dernière édition : 04/06/2019 à 13h58   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4465 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 04/06/2019 à 14h25  

morca :

J'ai toujours du mal avec Bale (...) monsieur j'fais-la-gueule ^^

Avec moi, Bale, c’est quitte ou double. Je le trouve soit très mauvais (quand il serre trop la mâchoire, ça ne présage effectivement pas d’une belle prestation), soit très bon (notamment chez David O’ Russell).

Quoiqu’il en soit, pour avoir joliment incarné le jeune James Ballard dans Empire du Soleil, il pourrait enchaîner les navets jusqu’à la fin de ses jours que je ne pourrais pas complétement lui en vouloir...! ^^


morca :

Leila George

Je ne connaissais pas et découvre que c’est la fille de Greta Scacchi et Vincent D’Oniofrio (elle sera à l’affiche du film de ce dernier, consacré à Billy The Kid).


Olivier :

Society de Brian Yuzna (...) accentue encore son approche loufoque de l'horreur.
(...) la fin (...) Les effets spéciaux sont utilisés de façon géniale.

Ah, oui ! Inoubliable.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5417 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 04/06/2019 à 16h50  

Citation :

Bale, c’est quitte ou double

j'ai du voir les mauvais...


Citation :

Je ne connaissais pas

Elle débute on dirait. J'avoue c'était une boutade car malgré ses mensurations calibrées, c'est pas mon genre et son jeu d'actrice ne m'a pas frappé...

j'en profite pour une note sur The Predator : ce film se veut terriblement trash : en effet, un des protagonistes fume du tabac.
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
dernière édition : 04/06/2019 à 16h55   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
464 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 04/06/2019 à 20h47  

morca :

J'ai toujours du mal avec Bale (...) monsieur j'fais-la-gueule ^^

avec un avatar de ce calibre, la remarque à de quoi surprendre.

Jim :

Avec moi, Bale, c’est quitte ou double.

entre The machinist et American bluff c'est presque quitte ou triple.

Faut pas oublier que christian Bale a commencé en jouant le réverbère dans Chantons sous la pluie, en suite il a joué Rosebud pour Orson Wells dans Citizen Kane. Puis il a eu le rôle titre dans Christine de Carpenter.

Une telle carrière n'appelle que l'admiration à moins d'être pourvu d'une mauvaise fois à 80% sur l'échelle normalisée de Cahuzac.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
dernière édition : 04/06/2019 à 20h56   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5417 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 04/06/2019 à 21h22  
Je ne fais pas la gueule, je suis mort.

NUANCE ! 😂
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4465 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 05/06/2019 à 10h59  



bruss :

Les enquêtes du département V (2013) de Mikkel Norgaard
(...)
Tiré d'un roman scandinave , ce premier volet d'une série de 3 , est vraiment passionnant et très sombre ...les personnages sont au final assez sympathiques ...Une histoire bien construite , un film à voir ...

+1

Je viens de finir de voir cette série de trois : Miséricorde/Profanation/Délivrance
(un quatrième épisode est sorti depuis : Dossier 64) et c’est du « scandi-noir » de
belle facture.

Les deux acolytes sont effectivement attachants : c’est facile pour le sympathique Assad, qui garde foi en la bonté de l’homme (et il a bien du mérite vu les exemples de cruauté extrême qu’il rencontre) ; c’est plus compliqué pour le cabossé Carl (dans le premier opus, il ne se permet qu’un sourire et demi... dans les dernières minutes : difficile avec ça d’imaginer que l’acteur s’est d’abord fait connaître par la comédie !).

Mélange de drame et de thriller, avec une mise en scène de bonne tenue et un rythme soutenu : c’est tout à fait recommandable.


PS : pour morca : point labrador non atteint ; aucun chien-chien en vue dans ces trois opus (alors même que dans le deuxième apparaissent zèbre, autruches et guépard ! ^^)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 05/06/2019 à 11h02   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
464 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 05/06/2019 à 13h13  
Alors à propos du casting de Dune qui sera commis par Denis-j'ai-trop-vomis-pendant-bladerunner2049-Villeneuve:



Exception faite pour Battista en Raban.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2217 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 05/06/2019 à 15h17  

Citation :


Les enquêtes du département V (2013) de Mikkel Norgaard
(...)
Tiré d'un roman scandinave , ce premier volet d'une série de 3 , est vraiment passionnant et très sombre ...les personnages sont au final assez sympathiques ...Une histoire bien construite , un film à voir ...



+1

Je viens de finir de voir cette série de trois : Miséricorde/Profanation/Délivrance
(un quatrième épisode est sorti depuis : Dossier 64) et c’est du « scandi-noir » de
belle facture.

Les deux acolytes sont effectivement attachants : c’est facile pour le sympathique Assad, qui garde foi en la bonté de l’homme (et il a bien du mérite vu les exemples de cruauté extrême qu’il rencontre) ; c’est plus compliqué pour le cabossé Carl (dans le premier opus, il ne se permet qu’un sourire et demi... dans les dernières minutes : difficile avec ça d’imaginer que l’acteur s’est d’abord fait connaître par la comédie !).

Mélange de drame et de thriller, avec une mise en scène de bonne tenue et un rythme soutenu : c’est tout à fait recommandable.


PS : pour morca : point labrador non atteint ; aucun chien-chien en vue dans ces trois opus (alors même que dans le deuxième apparaissent zèbre, autruches et guépard ! ^^)


Toutafe . Le dernier est de la meme eau .
dernière édition : 05/06/2019 à 15h18   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1896 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 05/06/2019 à 16h42  
Dernier films vus :
It comes at Night : Un post - apo sans surprise avec une histoire de virus . Bon petit film dans un climat inquiétant et les relations entre humains ..

Quelques minutes après minuit : Film fantastique et dramatique ; un jeune garçon doit faire face à la maladie de sa mère et du rejet des autres envers lui .. Au final un joli conte assez émouvant .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 22 / 41   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  21  22  23  [ ...... ]  39  40  41     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire