Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
21 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2017, de la séance ciné sois adepte.


  Sujet proposé le 02/01/2017 à 16h53 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 9 / 38   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  8  9  10  [ ...... ]  36  37  38     
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
1694 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 20/03/2017 à 18h51  
Passengers Space opera + Romance + Huis-clos avec un intérêt plutôt bien relancé tout au long du film. Il y a bien sûr des passages tirés par les cheveux mais c'est quand même chouette. Je trouve aussi que le film s'en tire plutôt bien. Pour une fois que ca ne se flingue pas et ca ne se tue pas dans tous les sens. Et le film est beaucoup moins ennuyeux que Moon par exemple...
Bon après si on veut quelque chose d'un peu plus consistant avec un huis clos dans l'espace + une guerre temporelle + des femmes (qui servent uniquement au repos des guerriers) faut lire Le Grand Jeu du temps du Fritz Leiber... là, c'est plus du tout une romance exacerbée.
dernière édition : 20/03/2017 à 18h53   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
1694 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 21/03/2017 à 10h57  
Ce qui aurait été vraiment excellent pour Passengers, c'est l'inversion total des rôles, c'est la femme la mécano-ingénieur, et le mec l'écrivain en herbe, c'est la femme qui réveille le mec, c'est la femme qui se colle des scotch on the rocks au bar tenu par l'androïde, c'est elle qui va au casse-pipe, etc, etc.... Ca aurait changé des stéréotypes qui sont TOUJOURS présents dans ces films SF, alors même que ceux-là devraient être en avance sur leur temps.
dernière édition : 21/03/2017 à 10h59   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 23/03/2017 à 14h26  
Si je puis me permettre de tempérer quelque peu ton dernier avis, BdN, je dirais que, si ce n’est dans l’optique d’une comédie, ta proposition nécessite un tact certain, sans quoi l’on risque de combattre un cliché sur un personnage féminin en lui attribuant des caractéristiques qui pourrait relever d’un cliché sur la masculinité ! ^^

Je trouve, par exemple, que James Cameron, déclaré spécialiste des rôles de femmes-fortes-en-SF, tombe parfois dans le piège (la G.I. dans Aliens,; Sarah Connor dans Terminator 2, etc.)

Et même si j’ai parfois du mal à l’appréhender, entre neutralité et nuance, je préfère le personnage de Ripley dans le premier Alien, dont on dit qu’il a été écrit pour un homme et guère réécrit lorsque Sigourney Weaver a été castée
(quand même, la scène du dernier acte… on imagine mal y voir un acteur en sous-vêtements trop petits…)

---------------



Les disparus de Saint-Agil de Christian-Jaque, d’après le roman de Pierre Véry.

Une jolie fantaisie sur l’enfance, pleine de beaux sentiments, sous forme de fantastique rationnalisé.

J’ai trouvé que le film patinait un peu à mi-parcours (manque de surprise, de rythme) mais l’emballement final redonne à l’ensemble un entrain bienvenu.

Certains personnages sont particulièrement touchants (notamment ceux d’Erich Von Stroheim et Michel Simon).

PS : le déroulé du générique d’ouverture est une curiosité, qui fait penser à celui de La guerre des étoiles quarante ans plus tard…
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 23/03/2017 à 14h36   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 25/03/2017 à 10h06  
Les premières minutes de Ghost in the shell sont visibles gratuitement : je ne suis pas convaincu...

Tout comme je ne suis pas convaincu par le deuxième trailer d’Alien : Covenant, plus long que le précédent, qui montre plus… de la même chose.

(Et le trailer de Blade runner 2049 qui ne me dit rien du tout... Serais-je perdu pour les grosses productions SF ?
Je n'espère pas...)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 25/03/2017 à 11h46   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1539 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 25/03/2017 à 11h21  
La route

Date de sortie 2 décembre 2009
De John Hillcoat
Avec Viggo Mortensen, Kodi Smit-McPhee, Guy Pearce .
Genres Science fiction, Drame

Synopsis :
Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s'est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d'un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d'énergie, plus de végétation, plus de nourriture... Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut. C'est dans ce décor d'apocalypse qu'un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d'objets hétéroclites - le peu qu'ils ont pu sauver et qu'ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L'humanité est retournée à la barbarie. Alors qu'ils suivent une ancienne autoroute menant vers l'océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Durant leur périple, ils vont faire des
rencontres dangereuses et fascinantes. Même si le père n'a ni but ni espoir, il s'efforce de rester debout pour celui qui est désormais son seul univers.

Très bon film , mais il manque la petite étincelle qui en aurait fait un très grand film...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 25/03/2017 à 11h39  

bruss :

La route

(...)

Très bon film , mais il manque la petite étincelle qui en aurait fait un très grand film...

J'ai beaucoup aimé les décors et l'acteur principal ;
mais je n'ai pas vraiment ressenti l'émotion que le sujet appelait.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 25/03/2017 à 11h41   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
1694 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 25/03/2017 à 18h09  

Jim :

Si je puis me permettre de tempérer quelque peu ton dernier avis, BdN, je dirais que, si ce n’est dans l’optique d’une comédie, ta proposition nécessite un tact certain, sans quoi l’on risque de combattre un cliché sur un personnage féminin en lui attribuant des caractéristiques qui pourrait relever d’un cliché sur la masculinité ! ^^

Oui j'admets assez bien que c'est pas malin non plus.


Jim :

Je trouve, par exemple, que James Cameron, déclaré spécialiste des rôles de femmes-fortes-en-SF, tombe parfois dans le piège (la G.I. dans Aliens,; Sarah Connor dans Terminator 2, etc.)

Serait-ce un adepte de viragophilie ?
   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1539 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 25/03/2017 à 20h01  
Le 7 ème juré ..


De Georges Lautner 1962
Avec Jacques Monod, Maurice Biraud, Bernard Blier ...
Genre Drame

Synopsis :
Le très respectable Grégoire Duval, 42 ans, est pharmacien dans une petite ville de province. Un dimanche, après un pique-nique en famille, il surprend une jeune naïade en tenue légère, étendue au soleil. Légèrement ivre, il perd la tête et tente d'embrasser la mignonne. Mais celle-ci ne partage nullement son euphorie. Elle se débat, se met à hurler. Pris de panique, Grégoire l'étrangle. L'amant de la jeune femme est accusé du crime. Par un hasard incroyable, Grégoire est convoqué à son procès comme septième juré. Le jeune innocent risque la peine de mort. Le pharmacien décide de tout faire pour que le procès n'ait pas lieu. Il avoue son crime à sa femme...

Pas loin du chef d'oeuvre , un film vu et revu avec autant de plaisir , avec un grand Bernard Blier ...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 27/03/2017 à 14h53  

bruss :

Le 7 ème juré
Pas loin du chef d'oeuvre (…) avec un grand Bernard Blier

+1
Un film assez étonnant de la part de George Lautner.

Du même, vu la semaine dernière :



Celui-là aussi, il se situe dans le haut du panier de sa filmographie.

Un casting quatre étoiles : Alain Delon (que j’apprécie rarement mais que je trouve ici parfait pour le rôle) y côtoie Maurice Ronet, Jean Bouise, Michel Aumont, Stéphane Audran, Mireille Darc ainsi que, en éléments « exotiques » - du moins par les accents – bien intégrés, la charmante Ornella Muti et l’inquiétant Klaus Kinski.

Un polar efficace, au ton désabusé, qui lorgne tantôt vers le thriller politique à l’américaine, tantôt vers le giallo.


Et puis les mots de Michel Audiard… :

« Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. »

« Beaucoup de politiciens, d'aimables clowns, quelques duchesses, pas mal de putes... La qualité française quoi ! »

« _Il est mort de quoi ton Philippe ?
_ Ben, il rendait des services et on les lui rendait.
_Je vois. Il est mort de gentillesse en somme ! »

« _ Attends ! Tiens écoute, on sonne à la porte. Je te rappelle.
_ Ne raccroche pas ! Si j'entends des coups de feu, je ne mettrai qu'un couvert. »
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 27/03/2017 à 14h55   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1539 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 27/03/2017 à 15h31  
C'est vrai , un très bon film là aussi...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 9 / 38   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  8  9  10  [ ...... ]  36  37  38     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014