Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
34 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2017, de la séance ciné sois adepte.


  Sujet proposé le 02/01/2017 à 16h53 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 35 / 37   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  34  35  36  37     
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2709 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 14/11/2017 à 06h24  
En plus, Pandore est la première femme. Alors, The last girl, comment dire...
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6488 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 14/11/2017 à 11h17  
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 14/11/2017 à 14h19  



Wake in fright de Ted Kotcheff.


Bienvenue à Bundanyabba (Yabba pour les intimes) !
Dans cette charmante bourgade isolée au cœur de l’outback australien, les autochtones sont un peu frustres mais leur sens de l’hospitalité est à nul autre pareil.
Quand on y est, on ne pense pas à en repartir ; et si on y pense, le peut-on ?

Porté par les interprétations habitées de l’inconnu Gary Bond (dans la dernière de ses trois apparitions au cinéma) et de l’inimitable Donald Pleasence, ce film est un chef d’œuvre d’atmosphère et d’absurde, qui regorge de scènes mémorables.

----------

Une réplique :

What's the matter with you people, huh? Sponge on you, burn your house down, murder your wife, rape your child, that's all right. But you don't have a drink, a flaming bloody drink with you, and it's a criminal offence, it's the end of the bloody world!

----------

Une intéressante interview du réalisateur, en VF
(il revient notamment sur le problème des séquences de chasse aux kangourous).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 14/11/2017 à 15h22   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6488 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 14/11/2017 à 16h14  

Citation :

Wake in fright de Ted Kotcheff.

J'avais trouvé ce film intéressant, à une scène près : la chasse au kangourou.
Outre qu'elle n'apporte, à mon sens, strictement rien au film, elle est d'une barbarie sans nom. Traquer de nuits ces animaux paisibles, avec des voitures lancées à fond, m'a vraiment gâché le film.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2709 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 14/11/2017 à 17h51  

Citation :

Bienvenue à Bundanyabba (Yabba pour les intimes) !
Dans cette charmante bourgade isolée au cœur de l’outback australien, les autochtones sont un peu frustres mais leur sens de l’hospitalité est à nul autre pareil.
Quand on y est, on ne pense pas à en repartir ; et si on y pense, le peut-on ?

Porté par les interprétations habitées de l’inconnu Gary Bond (dans la dernière de ses trois apparitions au cinéma) et de l’inimitable Donald Pleasence, ce film est un chef d’œuvre d’atmosphère et d’absurde, qui regorge de scènes mémorables.


Tout à fait d'accord. Quant à la scène avec les kangourous, c'est la retranscription exacte de celle du roman, à une exception près, de vraies images de chasse aux kangourous ont été insérées (pas sûr que l'on puisse le refaire de nos jours)
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1538 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 15/11/2017 à 17h52  
Des gens sans importance
De Henri Verneuil (1955)
Avec Jean Gabin, Françoise Arnoul, Pierre Mondy
Synopsis :
A force de se croiser au relais Barchandeau, Jean Viard, routier sur Paris-Bordeaux, et Clothilde Brachet, serveuse, tombent peu à peu amoureux l'un de l'autre. Il se satisfont d'abord de vivre leur passion par intermittence. Mais le jour où Jean, excédé, cogne un contrôleur routier tatillon, et que parallèlement Clothilde attend un enfant, leur relation vire au tragique...
*******************************************************************
Une banale histoire d'amour entre un routier et une serveuse de restaurant , va tourner au drame ....

Rien à jeter dans ce film , tout est parfais ou presque ; l'histoire , les acteurs les décors .. à voir !!!

En faisant des recherches sur le restaurant " La Caravane" qui se trouve au milieu de nul part , il s'agit juste d'un décor de carton pâte ...étonnant ....
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6488 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 18/11/2017 à 13h38  
A fond dans les séries :
X files saison 3, avec une montée en force de l'homme à la cigarette, de plus en plus présent, et un clifhanger à la fin du dernier épisode.

En cours, la dernière saison de House of cards.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1538 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 19/11/2017 à 19h06  
Toujours dans la 4 ème Dimension , déjà 22 épisodes ...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 20/11/2017 à 16h12  



Olivier :

Massacre dans le train fantôme
(...) ce film est un chef-d’œuvre. La finesse dans le choix des personnages, la narration élaborée, qui passe de la chronique familiale au polar, puis à l'horreur...

+1

Le film a une richesse de détails et de sous-entendus qui lui donne une saveur toute particulière.



--------------------






Olivier :

We blew it : film magistral.
Un fabuleux road-movie sur l'Amérique, et le naufrage de la contre-culture.
Bande-son sublime, clins d'œil à de nombreux films (...) : un vrai bonheur.

+1

J’aime que le documentaire ne s’appuie pas sur une multitude d’extraits de films du Nouvel Hollywood mais propose ses propres images qui renvoient d’elles-mêmes, au travers des paysages et des visages, au grand cinéma de cette époque.

Une belle mise en scène, dans l’ensemble, et un superbe générique d’ouverture.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 20/11/2017 à 16h16   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6488 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 21/11/2017 à 10h27  
Severance de Christopher Smith, ou comment le team building d'une entreprise d'armement, une partie de paintball en Europe centrale, vire au cauchemar. C'est très drôle, franchement sarcastique et réussi dans son genre : celui du divertissement.

Carnage de Tony Maylam : un slasher des années 80 sans grand intérêt, si ce n'est de synthétiser les films de l'époque.

Citizen Kane d'Orson Welles. Pour moi, c'est comme Fritz Lang, Eisenstein ou Tarkovski : un talent, voire du génie, auquel je suis irrémédiablement hermétique.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 35 / 37   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  34  35  36  37     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014