Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
47 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
25 critiques
2707 messages
Consulter le profil de LeGaidol
Envoyer un message privé à LeGaidol

Contes de Terremer

Ursula Le Guin


Contes de Terremer
Traduction : Pierre-Paul Durastanti
Illustration : Jackie Paternoster
Titre original : Tales from Earthsea
Première parution : 2001

 Pour la présente édition :

Editeur : Robert Laffont
Collection : Ailleurs & Demain

Ce livre est noté   (4/5 pour 1 évaluations)


J'ai lu ce livre et je souhaite donner mon avis
La critique du livre
Lire l'avis des internautes (10 réponses)

Tehanu a été annoncé par Ursula

Le Guin

comme le dernier livre du cycle. La parution postérieure d’un recueil et d’un nouveau roman nous fait nous interroger sur les intentions de l’auteur. Dans l’avant-propos à " Contes de Terremer ", elle s’explique sur ce retour.
" Incapable de continuer l’histoire de Tehanu ( puisqu’elle ne s’était pas encore produite ) et présumant bêtement que celle de Ged et de Tenar en était au et ils vécurent heureux, j’ai donné au livre le sous-titre Le dernier livre de Terremer. ô fol écrivain ! Maintenant varie. Même dans le temps du récit, même dans le temps du rêve, même dans le temps du conte, maintenant n’est pas jadis. "
Doit-on juger ce retour à l’aune de cette unique variation du maintenant ? En tout cas rien ne nous empêche de le juger à l’aune de la cohérence de l’ensemble de l’univers de Terremer.


Les nouvelles rassemblées dans ce recueil sont classées de manière chronologique, la première se déroulant dans le lointain passé de la Geste de Ged, les suivantes s’en rapprochant progressivement pour devenir contemporaines de l’action de celle-ci et de " Tehanu ". Précisons que la dernière nouvelle établit un lien direct avec " The other wind ".
L’ensemble est encadré par un avant-propos et un court essai sur le monde de Terremer de l’auteur elle-même. Ces deux textes, à mon avis, s’adressent aux fans et n’apportent pas grand-chose au cycle. Le lecteur peut y discerner cependant une mise en abyme autour de l’auteur et du conteur.

-" Le trouvier "
Ce premier texte, le plus long du recueil, nous projette dans le passé de Terremer au cours de l’âge sombre et relate la naissance de l’école de Roke. C’est une agréable lecture sans être indispensable.
-" Rosenoire et Diamant "
Ce texte traite un thème classique qui illustre un principe déjà énoncé dans " L’ultime rivage " : un homme ne fait pas son destin, il l’accepte ou le nie.
-" Les os de la terre " Publié dans Bifrost ( n°28 )
Ce texte plonge le lecteur dans le passé d’Ogion, le mentor de Ged, et approfondi un épisode juste évoqué dans " Le sorcier de Terremer " : le grand tremblement de terre de Port-Gont.
-" Dans le Grand Marais "
Ce texte traite de l’orgueil et de ses inconvénients. Ged y fait une brève apparition à la fin.
-" Libellule "
Ce texte offre une transition évidente entre " Tehanu " et " The other wind ". Néanmoins, sa lecture n’est pas essentielle à la compréhension du second titre. Il est intéressant également de le mettre en relation avec " Le trouvier " car le rapport des sexes y est inversé. Dans cette nouvelle, c’est la femme l’intrus dans l’école de Roke alors qu’à l’origine c’était l’homme.




Terremer est un nom magique, mais surtout un lieu magique, un chapelet d'îles ensorcelé.
La plus étrange et la plus puissante est sans doute l'île de Roke, qui abrite l'école des sorciers.
Car dans le monde de Terremer la sorcellerie est une science qui se pratique selon des règles strictes...

Ursula Le Guin est revenue explorer sa création dans ces contes qui se situent avant, entre, ou après les événements décrits dans les précédents livres, "Le Sorcier de Terremer", "Les Tombeaux d'Atuan", "L'Ultime Rivage" et "Tehanu".


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (10 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
La main gauche de la nuit   

La main gauche de la nuit

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée Lisbei
15 réponses y ont été apportées. Dernier message le 18/08/2017 à 09h59 par Olivier

Le sorcier de Terremer   

Le sorcier de Terremer

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée LeGaidol
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 08/02/2010 à 14h39 par machin

Les tombeaux d'Atuan   

Les tombeaux d'Atuan

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée LeGaidol
Aucune réponse pour le moment...

L'ultime rivage   

L'ultime rivage

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée LeGaidol
11 réponses y ont été apportées. Dernier message le 21/04/2008 à 21h11 par Leo

Tehanu   

Tehanu

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée LeGaidol
4 réponses y ont été apportées. Dernier message le 11/02/2010 à 19h07 par Lisbei

Les dépossédés   

Les dépossédés

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée solaris
17 réponses y ont été apportées. Dernier message le 14/10/2008 à 21h40 par vda

Planète d'exil   

Planète d'exil

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée vda
4 réponses y ont été apportées. Dernier message le 23/05/2008 à 18h21 par LeGaidol

L'autre côté du rêve   

L'autre côté du rêve

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée vda
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 09/02/2009 à 14h33 par Franz

Lavinia   

Lavinia

    

Ursula Le Guin



Cette critique est signée BouquetdeNerfs
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 24/03/2017 à 09h50 par BouquetdeNerfs

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014