Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
19 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2019, sur les écrans, c'est la teuf


  Sujet proposé le 07/01/2019 à 13h48 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 20 / 41   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  19  20  21  [ ...... ]  39  40  41     
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1896 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 20/05/2019 à 12h27  
Arctic : Synopsis :
En Arctique, la température peut descendre jusqu’à moins –70°C. Dans ce désert hostile, glacial et loin de tout, un homme lutte pour sa survie. Autour de lui, l’immensité blanche, et une carcasse d’avion dans laquelle il s’est réfugié, signe d’un accident déjà lointain. Avec le temps, l’homme a appris à combattre le froid et les tempêtes, à se méfier des ours polaires, à chasser pour se nourrir… Un événement inattendu va l’obliger à partir pour une longue et périlleuse expédition pour sa survie. Mais sur ces terres gelées, aucune erreur n’est permise…

Un beau film de survie avec un acteur du tonnerre ...( Mads Mikkelsen)
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4465 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 20/05/2019 à 16h09  
En parlant de survival se passant du côté du cercle arctique,
est-ce que l’un(e) de vous a vu Survivre (The deep) de Baltasar Kormákur ?

J’ai aperçu le dvd chez un disquaire, à bon prix, et suis assez tenté...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4465 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 21/05/2019 à 11h27  


Le mort-vivant (Dead of night) de Bob Clark.

Bien avant que Joe Dante ne fasse revenir les soldats morts en Irak pour voter contre George Bush Jr, Bob Clark faisait revenir auprès des siens une jeune recrue morte au Vietnam.

Pas vraiment de charge politique ou satirique ici mais, passé les meurtres nécessaires à la « survie » du « héros », une approche intimiste, l’accent étant mis sur les rapports familiaux, compliqués.

Si le film n’est pas un chef d’œuvre, souffrant d’un budget limité et d’une mise en scène inégale, son sujet fort le rend prenant et en fait une curiosité à redécouvrir.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 21/05/2019 à 12h10   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7107 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 21/05/2019 à 12h08  
Deux films à sketchs :
La maison qui tue, qui adapte des nouvelles de Robert Bloch, avec un casting somptueux.
Rien à jeter, puisque nous allons du bon au sublime, avec Christopher Lee, qui joue un père autoritaire aux limites de la maltraitance. Sauf que, bien sûr, il n'en est rien... Un fabuleux twist.
Comme c'est de la série B, les effets spéciaux sont limités, et les sketchs sont très portés sur la psychologie, souvent aux limites de la folie. Un très bon film, à recommander aux fans de Bloch et aux autres.
Les contes aux limites de la folie : des sketchs, mais pas de Robert Bloch, et un cinéma qui arrive au bout de son souffle originel. Le film n'était jamais sorti en France. Seul le dernier sketch, avec Kim Novak, tire habilement son épingle du jeu, avec un humour bien noir.
C'est d'avantage une curiosité qu'un chef-d'oeuvre.
Les deux films permettent de voir le nouveau souffle de l'horreur britannique, alors que la Hammer déclinait. Nous entrons ici de plein pied dans le fantastique moderne, avec des décors contemporains (exit les châteaux brumeux), qui rappellent aussi bien Bloch que Matheson. C'est un trait d'union intéressant, qui permet d'examiner la dizaine d'années qui s'écoulent entre Psychose et Massacre à la tronçonneuse ou La dernière maison sur la gauche.
L'inspiration retraverse l'Atlantique, et offre un horreur beaucoup plus frontale, avec une malséance bienvenue qui est un magnifique bras d'honneur à la censure, et qui annonce le splatterpunk.


Les grands ducs, une comédie magistrale.
Tout d'abord, un casting de rêve : Rochefort, Marielle et Noiret qui jouent... de mauvais acteurs. Pour arrondir les fins de mois, ils vont s'embarquer dans une tournée avec une pièce de boulevard médiocre, dont le personnage principal est Catherine Jacob.
Sauf que la tournée va être sabotée par son producteur, un Michel Blanc aux abois, avec les huissiers aux fesses. En annulant la tournée, il empoche l'assurance et renfloue sa société.
Nous partons de ce qui pourrait être un polar à la James Cain, pour aller à fond dans la farce et le burlesque le plus jubilatoire. Les comédiens s'en donnent à coeur joie, c'est drôle au possible, et magnifiquement réalisé.
Un pur bonheur.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4465 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 21/05/2019 à 14h51  

Olivier :

La maison qui tue, qui adapte des nouvelles de Robert Bloch (...) Rien à jeter(...) Un très bon film (...)

Voilà qui m’intéresse ; car Psychose mise à part Bloch a rarement été bien adapté pour le grand ou le petit écran (dixit lui-même).

J’ai l’impression que son travail, parce qu’il utilise des éléments simples, peut sembler facile à reproduire, à l’écrit comme à l’image, alors qu’il demande un sens du dosage, du rythme, qui n’est pas à la portée de tout le monde...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1896 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 21/05/2019 à 20h02  
Overlord Un petit film qui mélange les genres horreur et guerre ... Le tout n'est pas génial , avec un temps mort au début , mais l'histoire se laisse regarder .
Bien sûr ce n'est pas un grand film d'horreur , mais il y a des moments bien saignants ...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1896 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 23/05/2019 à 11h02  
Green Book : Sur les routes du sud

De Peter Farrelly (2018)
Avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini

Synopsis :
En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité.

Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune.

***************************************************************
Voilà un film qui marche à fond ; on devine tout de suite ou l'on va en venir ; superbement bien joué avec de bons sentiments , sans être dans l'exagération , on accroche totalement à cette histoire vraie ..
Un film qui parle des problèmes de racisme parfois des 2 côtés dans les années 60 .. Un peu de fraicheur dans un monde de brute , un très beau film qui fait du bien ..
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5417 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 25/05/2019 à 08h43  

Citation :

Le mort-vivant (Dead of night) de Bob Clark.

...son sujet fort le rend prenant et en fait une curiosité à redécouvrir.

+ 1... dommage que cette idée initiale n'y soit pas traitée à fond... le film date de 1974, quand même, c'était assez osé je suppose....
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
dernière édition : 25/05/2019 à 09h39   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7107 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 28/05/2019 à 13h47  
Le train des épouvantes de Freddie Francis, qui inaugure le film d'horreur à sketchs.
Un naufrage.
Acteurs mal dirigés, budget famélique, effets spéciaux lamentables, scénarios nuls...
Rien à sauver.

Histoires d'outre-tombe du même.
Là encore, un film à sketchs, plutôt réussis.
Notamment le premier où, la veille de Noël, une femme tue son mari après avoir couché sa fille.
La radio annonce qu'un tueur fou s'est évadé, déguisé en Père Noël. Il ne manquera donc pas de venir dans la maison du crime. Dès lors, que faire : appeler la police pour sauver sa vie et se faire pincer, ou autre chose, mais quoi ?
Une fin à chute, digne du meilleur Robert Bloch.
Pas inoubliable, mais assez divertissant pour être vu. Nous sommes toutefois loin de La maison qui tue, d'après des nouvelles de Bloch.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4465 messages
RE : En 2019, sur les écrans, c'est la teuf 30/05/2019 à 10h24  

Olivier :

Freddie Francis

Dommage qu'il se soit avéré être un réalisateur médiocre, au mieux.

Enfin, pour avoir signé la photographie de films tels que Les innocents, Elephant man et Une histoire vraie (rien qu'en écrivant ces titres, j'ai des images plein la tête...), il lui sera beaucoup pardonné ! ^^
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 30/05/2019 à 10h25   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 20 / 41   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  19  20  21  [ ...... ]  39  40  41     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire