Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
36 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff


  Sujet proposé le 15/01/2019 à 13h26 par LeGaidol
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 45 / 47   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  44  45  46  47     
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5748 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 31/10/2019 à 15h11  
Bruss, celui-ci , pourquoi pas, me tente. Après "Au-revoir...là-haut".
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2209 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 31/10/2019 à 20h41  

Citation :


Me fait tres peur celui la , d après les critiques . Et quand par ici ils disent mal écrit ... ca fait peur !
Sinon toujours comique de voir une uchronie publiée en blanche des que son auteur est un écrivain mainstream ....

Laurent Binet, lauréat du Grand Prix du roman de l’Académie française

ben pas loupe , c 'est vrai qu'une uchronie , c 'est tellement original !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1885 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 31/10/2019 à 20h46  
"Au revoir là- haut" , dans ma Pal , faudrait que j'y pense ...... :)
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5748 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 31/10/2019 à 22h25  

Citation :

Sinon toujours comique de voir une uchronie publiée en blanche des que son auteur est un écrivain mainstream ....


C'est le syndrome de la couverture qui glisse. Quand la Blanche la tire à elle pour être au chaud tout l'hiver, elle se contrefiche de puer des pieds dans la moiteur, et de sentir à ses côtés, sa petite sœur, la SF, claquer des dents et avoir froid aux orteils.
Et accessoirement, et surtout pour commencer, c'est le syndrome de la boite à fric qui paramètre les prix, les éditeurs et les clients.
dernière édition : 31/10/2019 à 22h29   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4459 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 02/11/2019 à 18h46  
Quelques nouvelles fantastiques et/ou horrifiques issues de l'anthologie Fearful symmetries composée par Ellen Datlow (anthologie non thématique, financée par crowdfunding, récompensée par les prix Bram Stoker et Shirley Jackson).

Deux histoires autour de la Nouvelle-Orléans.

_ The atlas of Hell de Nathan Ballingrud (dont une des nouvelles a été adaptée pour un film, Wounds, actuellement disponible sur Netflix).
Une aventure fantastique divertissante, avec ses personnages brigands, mais un peu légère (ça ne creuse pas bien profond).

_ Ballad of an echo whisperer de Caitlin R. Kiernan.
Ce texte-là n'est pas forcément plus profond (je ne peut pas dire car je ne suis pas sûr d'avoir tout bien saisi) mais j'ai trouvé son style, allusif, très beau.

Dans d'autres lieux :

_ The spindly man de Stephen Graham Jones.
Les habitués d'un cercle de lecture discutent d'une nouvelle de Stephen King, L'homme au costume noir, et sont rejoints par un inconnu qui ressemble trop au dit personnage.
Un suspense sans grande surprise mais, comme dans le précédent texte que j'ai lu de cet auteur, une belle attention portée à la psychologie des protagonistes.

_ The worms crawl in, de Laird Barron.
Débutant comme une histoire criminelle (un type amène en randonnée l'amant de sa femme), le texte surprend en bifurquant vers une histoire de monstre qui ne fleure d'abord la série B que pour s'envoler ensuite vers l'horreur cosmique.

(la virgule du titre est volontaire, annonçant une suite qui déroule une comptine macabre :
« The worms crawl in, the worms crawl out. The worms play Pinochle on your snout.»)


_ A wish from a bone de Gemma Files.
Mauvaise rencontre pour un groupe d'archéologues : les anges qu'ils exhument ressemblent moins à des chérubins qu'au démon Pazuzu. Très anciens, très cruels, très puissants. Quand ils élèvent la voix, l'autrice met le volume à 11 et ça dépote.

_ Episode three : on the Great Plains, in the snow de John Langan.
Un homme en apprentissage de sa condition de fantôme devra faire face, avec sa marraine, à une anomalie locale : la résurgence d'une bête, mythique sinon surnaturelle, prête à faire des dégâts dans les petites villes environnantes.
Émouvant quand ça aborde le sujet du deuil, ludique quand ça passe à l'action. Les deux registres parviennent à se méler harmonieusement. J'aime décidément beaucoup ce que vous faites, M. Langan...

(pourquoi "Episode three", je ne sais pas... peut-être le saurai-je en lisant "Episode seven : last stand against the pack in the Kingdom of Purple Flowers" parue sept ans plus tôt. ^^)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 02/11/2019 à 18h47   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
565 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 04/11/2019 à 12h38  
Histoires d'automates dans la GASF. Trop de récits sous la forme de fables (pesamment) morales, ce qui amha est un des défauts de cette anthologie, et de la SF des années 1950 qui en constitue le coeur. C'est le cas par exemple de la nouvelle de Simak, Pour sauver la guerre (muséification de la culture humaine, dont l'art de la guerre, dans une civilisation galactique où elle tend à disparaître) ou Quand meurent les rêveurs de Lester del Rey (Quand disparaît le dernier homme, comment les robots prennent-ils le relais pour rêver à leur tour de l'avenir ?). Sinon, quelques histoires bien troussées sur des thèmes maintenant classiques, celle de Carol Emswiller, la cité des robots, variation amusante et originale sur le thème "les robots continuent d'accomplir leur tâche vaille que vaille après l'effondrement", celle de Ron Goulart, Dialogues avec Cathy, d'un Robinson échoué sur une planète avec pour Vendredi un robot copie d'une starlette, n'ayant comme répliques que celles qu'on lui a implantées pour une fausse interview de ladite starlette, et deux nouvelles de P K Dick, d'androïdes qui ne savent pas qu'ils sont des androïdes, notamment celle qui a donné lieu à un bon film de série B, L'imposteur...
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2209 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 04/11/2019 à 16h45  
Apres un Adam Roberts interessant (Jack Glass) plus par son contexte que par l intrigue ( qui est une variation demultipliee des classiques whodunnit) et une curiosite qui m a attire l oeil pour au final se reveler decevante ( ), j ai attaque Crashed ! de Tooze ( hors SF ) et c 'est passionnant , et de plus bien ecrit . A conseiller a ceux qui veulent comprendre les dessous de la crise de 2008 avec une mise en perspective sur le temps long economique .
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7099 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 05/11/2019 à 12h11  
Le secret du rabbin de Thierry Jonquet.
Bien décidé à combler mes quelques lacunes dans l'oeuvre de cet auteur que j'apprécie énormément, je me suis penché sur ce livre.
Au fin fond d'une Pologne indépendante depuis peu, un vieux rabbin décède, et décide de léguer son trésor à ses neveux et nièces.
L'une est une jeune bolchevik, qui participe à la guerre civile russe, un autre est un truand new-yorkais, le troisième est un officier français qui a perdu une jambe à la guerre, qui a francisé son nom et vit dans la haute-société, et le dernier vit en Palestine.
La difficulté va donc être de réussir à réunir tout ce beau monde en Pologne, en pleine guerre russo-polonaise !

Jonquet signe ici un roman remarquablement picaresque, avec de vrais évènements et personnages historiques (Trotsky, De Gaulle, Lucky Lucinano, la révolution russe et ses soubressauts).
Le début commence comme du Isaac Bashevis Singer, puis nous basculons dans le roman noir avec la montée de nouveaux mafieux à New York, et bien sûr le roman historique.
Le tout avec des aventures échevelées, narrées de main de maître, avec un humour sous-jacent, surtout dans la chute qui conclut le roman.
Jonquet est un immense romancier et nouvelliste, et quand il n'écrit pas du polar, il écrit toujours d'excellents romans.
La structure m'a rappelé Moloch ou Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte, avec ces destins multiples.
Bref, un immense plaisir de lecture, pour une oeuvre atypique.

Je commence Mort d'un satrape rouge de Gérard Delteil.


BC :

Histoires d'automates dans la GASF. Trop de récits sous la forme de fables (pesamment) morales, ce qui amha est un des défauts de cette anthologie, et de la SF des années 1950 qui en constitue le coeur.

L'une de mes histoire de robots préférées reste Un nouveau livre de la jungle des villes, où des robots vont devoir apprendre à élever un enfant. C'est un texte d'une grande sensibilité, qui m'a vraiment marqué.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2949 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 06/11/2019 à 18h30  


Retour à la SF, avec tout d'abord, une novella inédite d'un auteur anglais que je découvre. Un chouette texte, avec du transhumanisme et des IA en pagaille, et un humour qui rappelle un tantinet feu Iain M. Banks. Sans oublier un dénouement inattendu, ce qui ne gâche rien.



Et puis, la réédition en poche de la conclusion de la série "Ferrailleurs des mers", du young adult pas trop bête. De l'aventure faisant le lien avec les deux précédents volets pour leur apporter une conclusion honorable.
dernière édition : 06/11/2019 à 18h31   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1885 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 07/11/2019 à 06h41  
Bikini de James Patterson . très bon thriller .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 45 / 47   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  44  45  46  47     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire