Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
39 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff


  Sujet proposé le 15/01/2019 à 13h26 par LeGaidol
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 25 / 46   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  24  25  26  [ ...... ]  44  45  46     
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2209 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 07/07/2019 à 20h53  
the electric state de Stålenhag, un magnifique conte futuriste ou les illustrations et le texte se renvoie la balle dùn futur désenchanté, désarticulé , desesperé... Poignant et très très bien
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1884 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 08/07/2019 à 16h52  
Disparues de Chris Mooney.
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7097 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 09/07/2019 à 11h28  
Le bouquin de Kyle Harper sur la chute de Rome : pas inintéressant, mais le livre souffre de sa structure. La chronologie est assez confuse, et l'auteur s'intéresse surtout à l'hygiène, à la médecine et aux épidémies, sans forcément les inscrire dans l'histoire globale de Rome. Il y a par ailleurs de très nombreuses répétitions, qui alourdissent le propos.
Au final, le livre propose un éclairage intéressant, mais a un peu tendance à vouloir un peu rembobiner l'Histoire, sur le mode l'Empire devait s'effondrer, et voici pourquoi.
Il a cependant le mérite de recontextualiser la politique antichrétienne de Dèce.

Le cabinet des antiques de Balzac.
Le livre est souvent considéré comme le meilleur des Balzac méconnus, et je confirme. Sans être un chef-d'oeuvre, c'est un excellent livre.
Ledit cabinet désigne un groupe de nobles de province ruinés, qui n'ont jamais accepté la Révolution, et restent figés dans l'Ancien régime, au point de considérer comme jacobine la presse la plus conservatrice, et de trouver Villèle trop révolutionnaire, c'est dire. Le fils de la famille part à Paris, pour tenter d'entrer au service du roi.
Sauf que là où Rastignac a triomphé, le héros du roman échoue lamentablement.
Un bon roman, qui illustre la vision de Balzac : la Restauration ne pourra jamais imposer un retour à l'Ancien régime, car l'argent règne en maître. Il s'en fait le peintre réaliste et sans espoir.

Je commence Dirty week-hend, de Helen Zahavi, suite au billet de Yossarian.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
430 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 09/07/2019 à 11h35  
La toile du temps Adrian Tchaikoswsky
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
458 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 09/07/2019 à 15h18  
Terminé le Dick. Pour des raisons différentes, je l'apprécie autant en nouvelles qu'en romans. Son oeuvre est à mon sens la plus personnelle, de la SF et elle constitue un tout, certes inégale au niveau du style, mais intelligent et constant dans ces idées et son honnêteté.
L'aversion d'Heinlein qu'il avance au début du recueil m'a fait sourire. Je me suis demandé si il avait lu Revolte sur la Lune.

Suivant les conseils de Dick kui même au début du recueil, j'aborde A L'aube des tenèbres de Lieber.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
dernière édition : 09/07/2019 à 15h22   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
565 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 09/07/2019 à 17h12  

Citation :

L'aversion d'Heinlein qu'il avance au début du recueil m'a fait sourire.

Curieux cette aversion... Beaucoup de choses les rapprochent pourtant...
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
565 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 09/07/2019 à 19h55  
Commencé moi aussi l'Outsider de Stephen King. Lecture de vacances idéale. Difficile de le lâcher...
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7097 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 10/07/2019 à 11h33  
Robert Musil : tout réinventer de Frédéric Joly.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2949 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 10/07/2019 à 18h43  


Quatrième volume de la Hanse galactique (aka la Ligue Polesotechnique), Le Monde de Satan se compose du roman éponyme, très critiqué lors de sa précédente traduction, et d'une nouvelle inédite. Rien de neuf sous les soleils du Commonwealth, si ce n'est un nouvelle ennemi retors. On se trouve dans la continuité des aventures précédentes : des péripéties à foison, de l'humour, quelques réflexion autour de la planétologie, de l'évolution et de la politique, et van Rijin toujours aussi flamboyant et roublard. Bref, ça se laisse lire.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2949 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 12/07/2019 à 20h28  


Anniversaire oblige, le numéro 95 de la revue des Mondes imaginaires est consacré à la Lune, avec quatre nouvelles au sommaire dont un texte inédit.
On commence avec Les Homme-Fourmis du Tibet, un hommage aux Premiers hommes dans la Lune assez besogneux, même si le dénouement apocalyptique est bien dans la manière de Stephen Baxter. Néanmoins, mon texte préféré es incontestablement celui de Hannu Rajaniemi. Tyché et les fourmis est un condensé de poésie et de SF qui me conforte dans mon amour du genre. Marche au soleil de Geoffrey A. Landis illustre davantage le versant hard SF, même le récit de la longue marche de cette astronaute naufragée sur la Lune n'élude pas l'aspect humain. Enfin, retour aux grands anciens, avec Après un Jugement dernier, où Edmond Hamilton contemple la fin de l'humanité.
dernière édition : 12/07/2019 à 20h29   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
   Répondre  |   page 25 / 46   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  24  25  26  [ ...... ]  44  45  46     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire