Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
10 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2018, un rythme de lecture inuit !


  Sujet proposé le 05/01/2018 à 18h08 par LeGaidol
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 18 / 43   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  17  18  19  [ ...... ]  41  42  43     
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 09/05/2018 à 15h13  
Pour remédier à un syndrôme passager de blocage sur romans, je me mets à la lecture de nouvelles faciles : du Robert Bloch, en piochant dans les recueils Terreur à Hollywood et La scène finale.

Par faciles, je n'entends pas simplistes mais que les mots coulent tout seuls et que les observations, malicieuses, donnent souvent le sourire.

(Par exemple, Dingue de tombe ! et sa métaphore des jazzmen en vampires est assez savoureuse.)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2077 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 09/05/2018 à 16h51  
J'ai un petit faible pour le Pecheur , qui fait partie avec les Chiens et Mastodonia de mes préférés ... Je trouve que Simak a bien moins vieilli qu'Asimov ( a part Fondation) et que ses romans gardent un charme souvent intact malgré leur age . Quand a 2312 , pour moi c 'est un des plus legers de KSR ( hormis la tres ratée trilogie des 40 signs of rain )
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 09/05/2018 à 17h32  

Citation :

Pour remédier à un syndrôme passager de blocage sur romans, je me mets à la lecture de nouvelles faciles : du Robert Bloch, en piochant dans les recueils Terreur à Hollywood et La scène finale.

Par faciles, je n'entends pas simplistes mais que les mots coulent tout seuls et que les observations, malicieuses, donnent souvent le sourire.

(Par exemple, Dingue de tombe ! et sa métaphore des jazzmen en vampires est assez savoureuse.)

Pour ma part, je ne suis pas un inconditionnel de Bloch.
Les yeux de la momie, c'est sympa mais sans plus. Son Brin de belladone m'avait ennuyé. Ses Contes de terreur m'avaient vite lassé : seule la chute sauvait -parfois- l'histoire. N'est pas Fredric Brown qui veut.
Ses deux nouvelles dans l'antho Halloween, les citrouilles de l'horreur étaient sympas, mais franchement vieillot face aux chefs-d'oeuvre de Ramsey Campbell (auteur génial et scandaleusement ignoré par l'édition française) ou Robert McCammon.
Je garde cependant un bon souvenir de certains textes son recueil Les neufs cercles du crime. Et de Psychose, bien sûr, bien plus réussi que son autre roman sur un tueur en série, L'écharpe.

Je partage tout à fait l'avis d'Andrevon* :

Pour ma part, je n'ai jamais trouvé que Robert Bloch possédait plus qu'un talent très moyen ; dans ce genre de récits courts qu'il affectionne et où se retrouvent, mêlés, des techniques et des thèmes empruntés au policier, au fantastique et à la S.F., il me semble que Richard Matheson, plus féroce, plus concis, plus sarcastique, lui est infiniment supérieur. [...]
Comme je l'ai laissé entendre, rien de tout cela n'est excellent, mais rien non plus ne plonge dans le médiocre.

*L'occasion de souligner ses talents de critique, et de fêter ses 50 ans d'écriture, qui commencèrent en ce joli mois de mai 68, avec La réserve publié dans Fiction, et que l'on retrouve dans son best-of Demain le monde, où le révolté braillard sait se montrer tour à tour, doux, poétique, enchanteur...
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 09/05/2018 à 17h32   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 09/05/2018 à 18h04  
La loi du cube - M.A Rayjean .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
347 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 10/05/2018 à 18h45  
Olivier, si tu ne l'as pas lu, cesse toute activité et jette un œil sur le recueil de Joel Lane :
Certains ont disparu, d’autres sont tombés
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
dernière édition : 10/05/2018 à 18h45   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1696 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 11/05/2018 à 13h22  
La chambre de lactation de Frédéric Soulier .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6833 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 11/05/2018 à 13h37  

Citation :

Olivier, si tu ne l'as pas lu, cesse toute activité et jette un œil sur le recueil de Joel Lane :
Certains ont disparu, d’autres sont tombés

Je note, merci du conseil !

Toujours dans Le village de Kate Wilhelm, et pour l'instant, lecture mitigée, mais qui s'améliore au fil du recueil.
La boite infinie : touffu, voire confus, et surtout beaucoup, beaucoup trop long.
La montre à remonter le temps m'avait fait moyenne impression, mais plus j'y réfléchis, plus je le trouve intéressant.
Le canari rouge, je l'avais déjà lu dans l'excellente antho de Dorémieux Cauchemars au ralenti, et il avait un peu pâti de la présence de textes plus percutants signés Sladek ou Effinger (mes nouvelles préférées de ces auteurs). Mais là, ça a marché, et ce texte assez lent est une véritable merveille. Comme quoi, l'écrin d'une nouvelle peut jouer énormément.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 12/05/2018 à 16h35  
SP ALERT !

Uter Pandragon de Thomas Spok, variation originale autour de la genèse de la légende arthurienne et des romans de chevalerie.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4190 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 12/05/2018 à 18h24  

Olivier :

Les yeux de la momie, c'est sympa mais sans plus. Son Brin de belladone m'avait ennuyé. Ses Contes de terreur m'avaient vite lassé : seule la chute sauvait -parfois- l'histoire.

Les yeux de la momie m’avait laissé froid ; ce serait plutôt une curiosité témoignant de l’influence de l’égyptologie, à une certaine époque.
Les contes de terreur jouent beaucoup sur la chute, en effet, et je pense qu’on gagne à ne pas lire le recueil d’un trait mais par épisodes.

À mon avis, son meilleur recueil est La boîte à maléfices.


Olivier :

Je partage tout à fait l'avis d'Andrevon :
Pour ma part, je n'ai jamais trouvé que Robert Bloch possédait plus qu'un talent très moyen ; dans ce genre de récits courts qu'il affectionne et où se retrouvent, mêlés, des techniques et des thèmes empruntés au policier, au fantastique et à la S.F., il me semble que Richard Matheson, plus féroce, plus concis, plus sarcastique, lui est infiniment supérieur.

Je ne le partage pas.

Que Richard Matheson, que j’admire, plus brillant et plus moderne, ait plus de « talent » ou lui soit « supérieur », je veux bien l’entendre. Mais que Robert Bloch ne se voit attribué guère plus qu’un talent « très moyen » et qu’on juge son cadet « infiniment » supérieur,
je trouve cela excessif.

Je pense d’ailleurs que Matheson (dont certains des textes me semblent inspirés par d’autres signés de son aîné) n’aurait pas été d’accord non plus, lui qui dirigea l’ouvrage collectif Robert Bloch : Appreciations of the Master.



Olivier :

Ramsey Campbell ((…) scandaleusement ignoré par l'édition française)

+1

D’une façon générale, j’ai l’impression que le fantastique dur, en traductions, peine à trouver le chemin de nos librairies (alors qu’un fantastique plus soft abonde, y compris en collections généralistes).


soleilvert :

Olivier, si tu ne l'as pas lu, cesse toute activité et jette un œil sur le recueil de Joel Lane : Certains ont disparu, d’autres sont tombés

+1

Celui-ci devrait te plaire.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 12/05/2018 à 18h25   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5617 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 13/05/2018 à 10h48  
Je rejoins l'avis de Jim...
..et irai même plus loin.
Vouloir comparer et ce faisant apprécier différemment l'un et l'autre ne me parait pas légitime.
Ils sont voisins dans la forme mais différents dans leurs objectifs respectifs. Bloch joue, s'amuse; Matheson a davantage de fond. Il y a du Tex Avery dans le premier, pas dans le second.
Sous le préau de la SF, ils usent tous deux des mêmes billes, mais elles ne sont pas de la même couleur. Et pourtant ils jouent au même jeu et usent souvent de la même façon de tirer: le cinéma par exemple. Bloch privilégie les petits coups malicieux, Matheson mise plus gros. Et au final le second est pris plus au sérieux.
Est-ce que çà suffit pour trancher...? Andrevon, ici, à mon avis a tord.
Les deux m'impressionnent pour les mêmes raisons et pour des raisons différentes.
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
   Répondre  |   page 18 / 43   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  17  18  19  [ ...... ]  41  42  43     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire