Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
4 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2018, un rythme de lecture inuit !


  Sujet proposé le 05/01/2018 à 18h08 par LeGaidol
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 12 / 43   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  11  12  13  [ ...... ]  41  42  43     
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2077 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 07/04/2018 à 22h28  
C est effectivement un poil cher , mais après c est un voix , au meme titre que d acheter le grand format plutôt que le poche ...
Apres pour de vrais économies , point de salut :la VO et Amazon ....Pour moi le choix est fait depuis longtemps !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5617 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 00h58  
Le Gaidol

Citation :

Du coup, je me dis que les UHL sont juste dans la norme.


Et ben, à mon humble avis, la norme est totalement à côté de la plaque.
Cà c'est de l'étude de marché qui se plante vilain par nombrilisme et espérances illusoires. La norme est un critère artificiel qui fluctue en fonction des données qu'on lui fournit. Or, on lui injecte savamment des prix éditoriaux soit-disants plancher au ras des prix plafonds acceptables par le public. Ce dernier se résorbe à l'achat et on se demande pourquoi. La vraie température est à prendre chez ceux qui ne passent plus à la caisse des librairies pour ces raisons là. Seul, au final, le client a raison. C'est lui qui achète et qui fait vivre. Quantitativement, à ce prix-là, je ne suis pas preneur, et de loin, même si la survie de l'édition est en jeu. Je ne suis pas une entreprise philanthropique. Qualitativement, il n'y a pas, là aussi semble t'il, de rendez-vous convenables au lu des avis. Alors c'est non, raison de plus, c'est définitivement non.
Prix epub (ou autres) à 4.99: inacceptable tout autant et même encore plus au regard de l'immatérialité totale de la chose vendue. D'un côté on vend des rabats luxe à 9,90 enveloppant une légère centaine de pages, de l'autre des octets à 4.99, la messe est dite: autant acheter la bouffe de tous les jours.
Alors, je suis peut-être dur, mais ce n'est pas la première fois que j'agite le signal d'alarme sans être suivi d'arguments contradictoires. Cà lasse. La lecture n'est pas un luxe c'est une nécessité. Cà me fait penser que je dois changer de lunettes depuis des mois et que c'est avec çà que je lis mes impôts, ma CSG augmentée, ma retraite peau de chagrin, le prix de la baguette chez mon bijoutier.
Alors maintenant, pour rigoler (encore que...) SP aidants, je pourrai bien entendu édulcorer mes propos et trouver des arcs-en-ciel partout.

tj:

Citation :

C est effectivement un poil cher , mais après c'est un voix , au meme titre que d acheter le grand format plutôt que le poche ...


Là non plus çà ne peut pas fonctionner tant le prix du poche normal désespère l'acheteur potentiel moyen, on dirait du grand format. UHL n'étant en outre qu'une collection poche light et simili-luxe autant acheter un grand format qui lui-même....

Ps: Sandrine, tu sais, pour ainsi agiter tout seul le cocotier, je me dis une nouvelle fois que ton aide me serait bien précieuse.
dernière édition : 08/04/2018 à 01h06   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2077 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 01h47  

Citation :

La lecture n'est pas un luxe c'est une nécessité.

Non .... il suffit de voir toutes les études sur la lecture en France et d autres pays pour réaliser que nous sommes une espèce en voie de disparition .
Les études sur les jeunes montrent qu 'ils n 'ont jamais lu autant, mais jamais aussi peu que sur un support papier .
Le paradoxe amusant etant que le chiffre d'affaire de l édition ne cesse d'augmenter ( légèrement , mais augmente tout de même..) ;Comment cela est il donc bien possible ?:)
Perso je prends cela comme un luxe , un vice , appelle le comme tu veux (et je ne m 'en autorise pas beaucoup , crois moi !).
Ceci dit et je me repete , nous avons la chance d avoir un champ de lecture très anglo saxon , la VO est une solution radicale pour diminuer les budgets ..
PS : j ai rencontré une proportion assez importante de très gros lecteurs (3000 + ) qui étaient passés au numérique pur pour pleins de raisons .
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5617 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 10h02  
Amazon est à mon sens la pire des solutions, car c'est y apporter dividendes à un système qui prend peu à peu l'allure d'un monopole, et qui en outre se débrouille assez bien pour échapper à certains dus fiscaux.
La V.O. ne convient pas à mes faiblesses en anglais. Et puis, ce ne sera jamais qu'une marginalité dans un marché de niche.
L'ebook n'est rien, son immatérialité est en cause, le poids seul de quelques octets et basta. La lecture est malaisée. Le plaisir n'est pas là. Il est très courant de rencontrer des prix de vente totalement déconnectés de la réalité; par exemple un tarif epub > à celui poche quand un roman grand format est réédité en version "petit frère". Et ce n'est qu'un exemple.
Si le marché du neuf est excédentaire, cela rend caduque (voire honteuse) la chanson actuelle du "Sauvez le livre, il meurt". Nous ne sommes pas là pour rentabiliser au maximum des situations positives surtout si on essaie de nous faire pleurer.
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 10h41  
Lacroute, ce matin, j'ai entendu un reportage sur Quai du polar, le festival des littératures policières qui se déroule à Lyon. On y décrivait le polar comme la bouée de sauvetage de l'édition, les ventes permettant d'éponger les échecs d'autres titres. Et l'on donnait le nombre de romans lus par les gros lecteurs. 7 en moyenne. Cela donne une idée de la valeur de la nécessité de lire...
Comme tj, je pense que les lecteurs sont des dinosaures. Et que l'on ne me parle pas de prix élevé pour expliquer la décroissance. Cela intervient à la marge. Lorsque j'étais étudiant fauché, je me suis toujours débrouillé pour lire en rognant sur mon budget nourriture ou en ayant recours à la bibliothèque. Maintenant, d'un clic de souris, tu peux télécharger un bouquin pour moins cher, en évitant bien entendu les gros éditeurs qui vendent des fichiers numériques hors de prix, blindés de drm. Et, si tu ne souhaites pas faire le philanthrope, tu peux même télécharger ton bouquin pour 0 euros (je l'ai fait, c'est très facile). Que les jeunes technobranchés n'aient plus accès à la lecture pour des raisons de prix, je n'y crois pas un seul instant. Je crois plutôt que l'univers des réseaux sociaux, des séries, des jeux leur paraît beaucoup plus attrayant. Peut-être reviendront à la lecture par la suite. On ne peut préjuger de rien.
En tout cas, je trouve que se focaliser sur les UHL pour dénoncer le modèle économique du livre en France me paraît injuste. Autant s'en prendre aux grosses structures éditoriales, mais elles s'en foutent, comme les manifestations comme Quai du polar le montrent.
Après, je retiens ça :

Citation :

L'ebook n'est rien, son immatérialité est en cause, le poids seul de quelques octets et basta.

Le plaisir procuré par la lecture est par essence immatériel, non ? Des sensations, des souvenirs, des émotions. A moins d'être adepte du fétichisme ou d'aimer les beaux et gros livres enrichis avec plein d'images. C'est un créneau porteur comme en témoigne le projet ullule Lovecraft qui a fait exploser toutes les prévisions. Comme quoi, l'argent n'est pas toujours un problème...

Citation :

La lecture est malaisée. Le plaisir n'est pas là.

Je pensais la même chose. J'ai essayé et franchement, je ne vois pas de différence avec un livre.

Ah oui, j'allais oublier.

Citation :

Alors maintenant, pour rigoler (encore que...) SP aidants, je pourrai bien entendu édulcorer mes propos et trouver des arcs-en-ciel partout.

Pique gratuite, j'imagine ^^. Désormais, j'indiquerai la part de SP dans mes lectures. Tu pourras ainsi juger de mon indépendance, voire de mon intégrité. Et tu pourras constater qu'il ne sont pas si nombreux que cela...
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 10h49  
SP WARNING !!
L'étrange affaire Nottinger de Claire Billaud.
Une lovecrafterie assez classique sur la forme. Pas de quoi sauter au plafond, mais pas de quoi renâcler non plus.
19 euros pour 320 pages (existe en numérique pour 6,99 euros)
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5617 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 11h02  

Citation :

Pique gratuite, j'imagine ^^

Désolé, je ne comprend pas...?


Citation :

Désormais, j'indiquerai la part de SP dans mes lectures

... mais maintenant si..!


Citation :

A moins d'être adepte du fétichisme ou d'aimer les beaux et gros livres enrichis avec plein d'images

J'ai collectionné à 99.99% les poches, toujours d'occasion, toujours chez des bouquinistes, sur les marchés, les vide-greniers, les foires à la brocante, rarement neufs si ce n'est chez les soldeurs. La chasse est aussi un plaisir, elle constitue amuses-gueules à la lecture. J'ai fui les éditions luxe; les Opta CLA me sont rares, elles me sont venues via des soldeurs.
dernière édition : 08/04/2018 à 11h59   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 11h09  
Je préfère être clair.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5617 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 11h15  

Citation :

En tout cas, je trouve que se focaliser sur les UHL pour dénoncer le modèle économique du livre en France me paraît injuste.


Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. L'occasion d'en parler s'est profilé à la suite de l'opinion mitigée d'Olivier. Et cet exemple s'aligne sur d'autres. UHL n'en a pas le monopole.


Citation :

Et que l'on ne me parle pas de prix élevé pour expliquer la décroissance. Cela intervient à la marge.

Le problème est que je semble être dans la marge.


Citation :

Le plaisir procuré par la lecture est par essence immatériel, non ?

Oui, mais pas que... et l'ebook fait perdre ce "pas que". Et ce "pas que" m'est essentiel, primordial, indispensable.
dernière édition : 08/04/2018 à 11h30   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2839 messages
RE : En 2018, un rythme de lecture inuit ! 08/04/2018 à 12h11  
Ok ! Je comprends, bien entendu.

Ps : je me demande si l'on ne pourrait pas réactiver les échanges de livres, comme on le faisait sur le forum à une époque? Des partants ?
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
   Répondre  |   page 12 / 43   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  11  12  13  [ ...... ]  41  42  43     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire