Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
12 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Ces phrases qui vous ont plu ...


  Sujet proposé le 05/03/2005 à 09h37 par zomver
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 55 / 98   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  54  55  56  [ ...... ]  96  97  98     
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4118 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 12/08/2007 à 17h05  
- et les gens, dès qu'ils savent ma passion pour les voyages, me demandent lequel de ces paysages est le plus beau. Et toujours, oui, toujours, je souris, je les regarde droit dans les yeux et j'explique : "Il n'y a qu'un seul paysage qui remplisse les conditions. Rien qu'un seul." Lequel? insistent-ils, étonnés, avec un sourire impatient. "Le visage humain, dis-je. J'affirmerais sans l'ombre d'un doute que de tous les paysages c'est le plus beau, et de loin. Absolument."

Robert Reed, La jungle hormone.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
uchimoo

Inscrit le :
05/05/2007
335 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 16/08/2007 à 23h59  
Un extrait de La mère des tempêtes de John Barnes.

[Deux étudiants , évoluant dans un futur proche sont épris l'un de l'autre. lui observe plutôt un comportement conventionnel, elle est une militante écolo convaincue. Bribes de dialogue...]

-mais tu Vois Jesse, ce que je n'ai pas saisi, c'est que non seulement tu ne comprenais pas les vraies valeurs écologiques, mais qu'en plus tu ne savais même pas que tu devais les acquérir. Alors, sans le vouloir,- je suis sûre que tu ne l'aurais jamais fait intentionnellement, Jesse, tu es quelqu'un de bon...Mon Dieu, voilà que je me mets à porter des jugements !
Et elle éclate en sanglots
Jesse est déchiré entre plusieurs envies contradictoires. Il voudrait serrer Naomi dans ses bras et la consoler comme si elle était une petite fille, mais il ne peut s'empêcher de remarquer que ses yeux sont rouges et bouffis, que la morve coule de son nez - en particulier après qu'elle lui a expliqué qu'elle sest attachée à lui par devoir, à seule fin de le sauver de ses valeurs négatives, qu'il n'a d'ailleurs jamais considérées comme telles - et qu'elle lui semble désormais beaucoup moins séduisante. Mais il remarque aussi que quand elle pleure cela fait tressauter sa poitrine...
En fait il se demande surtout quand et comment elle va lui annoncer qu'elle le largue.
Elle s'essuie le nez et se reprend.
- Le problème, Jesse, c'est que je me suis rendu compte que tes valeurs devenaient deplus en pkus séduisantes à mes yeux. Je veux dire, par exemple, je me suis mise à penser que...eh bien tu m'as toujours dit que j'étais mignonne, et je me sui demandé quel effet ça ferait si je jouais de ça.Et quand on était dans le désert...je veux dire ça n'avait aucun sens, je me contentais de profiter de la beauté de la nature sans vraiment la comprendre, mais c'était si beau...Et puis il y a aussi la question de l'orgasme !
-L'orgasme ?
Nouveaux sanglots.
- Tu sais de quoi je parle, n'est ce pas ? Je te l'ai expliqué.
Il devine vaguement.
- Tu veux dire le fait que l'orgasme féminin est une voie d'accès au monde, ou quelque chose comme ça ?
- Tu n'as même pas compris à quel point c'était important, tu n'as fait aucun effort pour le retenir. (Elle renifle.) L'orgasme féminin est non centrique, ton énergie spirituelle se déploie et te met en contact avec l'univers tout entier, te fait ressentir les liens qui existent entre toi et toutes choses - alors qu'à l'opposé, l'orgasme masculin est centrique, technologique, agressif et tout ça. Enfin, disons que j'ai toujours des difficultés à l'atteindre. Le groupe de dialogue de ma mère a organisé plusieurs séances pour déterminer la façon dont elle pourrait m'aider. Mais quand j'en ai eu, ils étaient totalement non centriques, je percevais l'univers dans sa totalité, j'étais tellement emplie d'amour que je n'avais même plus conscience d'être en train de copuler. Avec toi, dans le désert...il me suffisait de regarder les étoiles pour jouir. J'ai été complètement accaparée par des sensations amoureuses pendant la semaine, c'était bien, j'y ai pris plaisir, mais ne vois-tu pas où cela nous mène ? Je me croyais forte mais je ne le suis pas. Je suis en train de me laisser embobiner par des trucs comme... je ne sais pas. Si je reste avec toi, je risque de perdre toutes ces valeurs, tu comprends ? Je ne peux pas, même si j'en ai envie.
Elle consulte de nouveau sa montre, ils ne vont pas tarder à arriver à destination. a ce moment là; elle déclare :
- Tu vois, je dois arrêter tout ça et retravailler mes valeurs. De bien des façons, tu représentes le genre de personne que j'aurais été si j'étais née comme ça, ou si j'avais choisi de le devenir. Je ne veux pas dire par là que j'aurais pu être toi, mais je vois comment j'aurais pu être la compagne idéale pour toi, être parfaitement heureuse, mais le bonheur et le plaisir n'ont aucune importance à mes yeux : la Terre a besoin d'hommes et de femmes pour prendre soin d'elle, je finirai par l'oublier si je reste avec toi. L'autre jour, je me suis surprise à me déclarer unitariste en public, comme si nous étions encore au XXème siècle, comme si nous ne savions pas que le monde est un et que nous devons agir avec unité.
Je viens donc d'adhérer au projet de réhabilitation des valeurs naturelles et je vais passer les six prochains mois à Tehuantepec, afin de travailler à diffuser des valeurs correctes et de les apprendre auprès de ceux qui n'ont pas été pollués par la pensée centrique et linéaire. J'ai eu plaisir à te connaître, et sans doute devrais-je te remercier, mais ce plaisir aurait pu me conduire à agir à l'encontre de mes valeurs, si bien que je me contenterai de dire que tu vas me manquer, je pense que ça te plaira.
La zipline s'arrête à cet instant précis, l'effet de la décceleration pousse Naomi à se pencher vers lui. Les joues inondées de larmes, elle ressemble, songe Jesse, à une actrice dans un vieux film avouant sous la contrainte un crime qu'elle n'avait pas commis. Elle a dû répéter son texte pour qu'il finisse au moment où la porte va s'ouvrir, ce souci d'efficacité lui ressemble tant...elle disparait.
Si elle le largue, c'est parce qu'elle l'ailme trop, tout en le croyant incapable de se conformer à ses idéaux !

Extrait de "La mer des tempêtes" de John Barnes











   Consulter le profil de uchimoo  Envoyer un message privé à uchimoo  
stealrige

Inscrit le :
11/02/2005
1575 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 17/08/2007 à 01h14  
Théoriquement ce post est sur des phrases ...
   Consulter le profil de stealrige  Envoyer un message privé à stealrige  
uchimoo

Inscrit le :
05/05/2007
335 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 17/08/2007 à 11h42  
Stealrige :

Tu as raison, cet extrait est un peu long, mais j'ai hésité avant de le "coller" là. La prochaine fois, j'utiliserai le bistrot, afin de ne pas encombrer le forum principal. Et puis rien ne dit que je vais de nouveau citer deux pages de texte. dsl.
   Consulter le profil de uchimoo  Envoyer un message privé à uchimoo  
Galvin

Inscrit le :
09/01/2006
885 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 08/09/2007 à 12h39  
Comme la plupart des hommes, ceux-là sont pétris de mythes et de médiocrité. Ils portent en eux les fables de grands-pères banals, le sang de guerriers et d'ivrognes. Au fil des années, ils ont ramassé leur père sur la véranda et posé des compresses glacées sur le nez cassé de leur mère. Ils se sont réveillés dans les recoins de cuisines sales, sous le regard dur d'épouses que la vie avait trahies de bonne heure. Tel est leur héritage, leur tradition.

Tom Piccirilli, Un choeur d'enfants maudits.
   Consulter le profil de Galvin  Envoyer un message privé à Galvin  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6768 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 06/10/2007 à 16h13  
Extrait 1 :
Vêtu d'un beau costume, chaussures faites main, bien astiqué. Pas de rasoir électrique ni de Bic jetable pour ce mec. C'est le fauteuil du barbier et le coupe-chou, le visage rosi par le massage. Il donne de bons pourboires, demande des nouvelles de votre légitime, et fait encadrer vos couilles si vous le contrariez. Un méchant, expert en com.

Extrait 2 :
Les gens sont bizarres.
Mon vieux nous le disait. Sagesse populaire, tu parles. Et ça vient d'un qui considérait le Yorshire pudding comme un sommet de l'art culinaire.

Ken Bruen : Hackman blues
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 06/10/2007 à 16h14   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Cyril

Inscrit le :
10/11/2004
651 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 06/10/2007 à 17h24  
I took a good look at those hooks

What we talk about when we talk about love de Raymond Carver.
   Consulter le profil de Cyril  Envoyer un message privé à Cyril  
Tige

Inscrit le :
30/04/2007
39 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 09/10/2007 à 21h14  
Elle s'appelle Teresa Ann Gravatt, elle a sept ans, elle a dans sa chambre un miroir qui donne sur un autre univers.
Les extremes-Priest
   Consulter le profil de Tige  Envoyer un message privé à Tige  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2819 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 21/10/2007 à 17h01  
Au lieu de tuer et mourir pour produire l'être que nous ne sommes pas, nous avons à vivre et à faire vivre pour créer ce que nous sommes.
Albert CAMUS
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2819 messages
RE : Ces phrases qui vous ont plu ... 27/10/2007 à 18h59  
Stagolee prit la fourche
et la posa sur l'étagère.
Dit : "Arrière, Belzébuth -
c'est moi maintenant, le patron de l'Enfer..."

La Ballade de Stagolee
Auteur inconnu
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
   Répondre  |   page 55 / 98   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  54  55  56  [ ...... ]  96  97  98     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014