Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
29 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Schizophrénie, Folie, Paranoïa...


  Sujet proposé le 19/11/2008 à 23h42 par BouquetdeNerfs
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 4 / 6   |   aller en page :      1  2  3  4  5  6     
Lisbei

Inscrit le :
23/05/2005
2802 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 22/11/2008 à 14h51  
Merci pour le rappel, zomver ! Je savais bien que ce thème me disait qqch, mais j'avais eu la flemme de chercher :-/. En tout cas, cela m'a permis de vérifier la persistance de mes références sur le thème, mais je ne sais si je dois m'en réjouir ou m'en attrister... M'attrister certainement d'avoir zappé Berthelot, sur ce coup, en tout cas !!

J'ai retrouvé le titre de la nouvelle à laquelle je faisais allusion : Plus vaste qu'un empire, et c'est dans le livre d'or de Le Guin.

Et il me semble que dans Nova, le personnage de Prince Red est bien barré aussi, non ? Qu'en pense l'autre Delanyophile du forum ?

Autre référence, qui est tout aussi ancienne, mais que j'ai lue depuis : Jacinthes, de Chelsea Quinn Yarbro. Il me semble que tu l'avais acheté aux Utos, non, Jim ? Me trompé-je ? Et si ce n'est pas le cas, l'as-tu lu depuis ?
   Consulter le profil de Lisbei  Envoyer un message privé à Lisbei  
Gui

Inscrit le :
10/08/2006
2910 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 22/11/2008 à 15h01  
Petit HS pour faire passer un message "privé" : kgb203, tu as bien reçu ma réponse à ton MP ?

C'est tout, vous pouvez reprendre une activité normale, merci :]
Signature de Gui « Fouiller son âme, quoi de plus mortellement ennuyeux. Mais échanger pour de bon des signaux avec Mars, voilà une tâche digne d'un poète lyrique. » - Ossip Mandelstam
   Consulter le profil de Gui  Envoyer un message privé à Gui  Visiter le site de Gui  
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
1694 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 22/11/2008 à 23h54  

Jim :

Sinon, pour revenir à la littérature et au cinéma, le premier titre qui me vient à l'esprit est Spider, le livre de Patrick Mc Grath et l'adaptation de David Cronenberg.


Pas vu.Pas lu.

Mais ca me fait penser du coup à a History of Violence du même Cronenberg.
Le bon point que je porte à ce film, c'est son titre: aucun effet de surprise, pas comme par exemple Stalingrad, où une bagarre entre sniper justifie une guerre? Stalingrad? ah bon?,... non ici, c'est clair, it's a history of violence !! les scènes violentes cotoient un scénario sans aucune originalité... le monsieur, gentil héros, tout propre sur lui, est accusé par un méchant balafré d'être schizophrène...(le méchant conduit une voiture noire, et il a une vilaine bouille...). De péripéties en péripéties, on s'ennuie ferme !


Morca :

Eraserhead avant, mais faut voir Pi...


Pas vu Pi. Je note.

Eraserhead, un des premiers films troublants de Lynch, un film en noir et blanc pour cauchemarder, l'histoire d'un fou... personnage et ambiance angoissantes, la névrose est partagée, c'est toujours malsain un Lynch, toujours un vertige qui s'empart du spectateur (c'est ce que ca me fait...)... mais, c'est ragoutant !!


Jim :

Poe:
De nombreux personnages obsessionels, et une savoureuse histoire de doux dingues : Le système du Docteur Goudron et du Professeur Plume.


Pas lu.
Je plussoie quand même sa lecture.
Le recueil Les nouvelles histoires extraordinaires sont une très bonne porte d'entrée dans l'univers de Poe, le Baudelairien.
   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5172 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 23/11/2008 à 06h56  
HS


LeGaidol :

C'est dommage car Le Dit d'Aka que l'on trouve dans le même volume de la collection Ailleurs&Demain, est bouleversant.

Je la comprends zomver, parce que moi, non seulement on me l'a offert, non seulement je ne l'ai pas touché, mais en plus je l'ai planqué je ne sais plus où dans mon appart - cause l'horrible et insupportable couverture de... qui-vous-savez.
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3876 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 23/11/2008 à 10h04  

BouquetdeNerfs :

Psycho

"On est tous un petit peu fou, à notre manière."


Lisbei, au sujet de Jacinthes :

Il me semble que tu l'avais acheté aux Utos, non, Jim ? Me trompé-je ? Et si ce n'est pas le cas, l'as-tu lu depuis ?

Pas achété; et pas lu Yarbro depuis le très bel Ariosto furioso...


BouquetdeNerfs, au sujet de A history of violence :

le monsieur, gentil héros, tout propre sur lui, est accusé par un méchant balafré d'être schizophrène.

Il lui reproche plutôt de jouer la comédie.


Pour lier Lynch et Poe : le cinéaste projetait de faire un film sur les derniers jours de la vie de l'écrivain, lesquels demeurent un mystère comme les raisons de sa mort. Le titre provisoire était Lighthouse at the end of the world.


Sur la paranoïa : la nouvelle La maison enragée de Richard Matheson et Mr Costello, héros de Theodore Sturgeon, avec un simili-McCarthy.

Sur un asile de fous : le roman Démences de Graham Masterton (l'établissement semble abandonné; en fait, les locataires sont restés dans les murs, littéralement)

Sur le vampirisme : le film Martin de George Romero

Sur...la lune : il y a quelque chose qui rend fou, et tue (et pas nécessairement dans cet ordre), dans Lune fourbe d'Algis Budrys.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 23/11/2008 à 10h56   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
1694 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 23/11/2008 à 12h28  

Jim :

Il lui reproche plutôt de jouer la comédie.


Sa femme le traite de "schizophrène" en pleine crise de colère, Tom dans sa chambre d'hopital dit, lui même, qu'il a tué Joey dans le désert... et le méchant, en effet, le suspecte de jouer la comédie.
Ne croyez surtout pas qu'il y a du contenu dans cette histoire !


Citation :

Pour lier Lynch et Poe : le cinéaste projetait de faire un film sur les derniers jours de la vie de l'écrivain, lesquels demeurent un mystère comme les raisons de sa mort. Le titre provisoire était Lighthouse at the end of the world.


C'est un projet récent, ou ca remonte déjà à des lustres?

Il y a aussi, côté cinoch:
Un ami qui vous veut du bien
dernière édition : 23/11/2008 à 12h34   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3876 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 23/11/2008 à 13h44  

BouquetdeNerfs :

Sa femme le traite de "schizophrène" en pleine crise de colère.

Exact.


Citation :

Ne croyez surtout pas qu'il y a du contenu dans cette histoire !

Il y en a qui y trouve tout plein de sens.


Tu ne l'aimes vraiment pas ce film :-)

(Fût un temps, pas lointain, où j'aurais amplement défendu l'oeuvre de Cronenberg; mais maintenant qu'il ne me reste guère que Rage à voir, je sens que je m'en détache inéxorablement.
Finalement, c'est surtout les premiers films que j'ai vu de lui qui m'auront marqués (la force des premières fois?) : ceux qui se suivent depuis Faux semblants (son chef-d'oeuvre) à Crash)


Citation :

C'est un projet récent, ou ca remonte déjà à des lustres?

Il me semble que c'était après Mulholland Drive.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
1694 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 23/11/2008 à 14h31  

Citation :

Il y en a qui y trouve tout plein de sens.

La schizophère du Transhumain.

Citation :

(...) A History of Violence s’impose comme ample œuvre monstrative (multiplicité des points de vue intra-diégétiques et des surcadrages, quand ce n’est pas sensiblement le regard lui-même le pur objet du plan - puissance centripète de l’affect).(...)


Ce n'est pas un extrait pris au hasard de la critique, j'ai bien tout lu, et je ne veux pas faire le BouquetdeNerfs de mauvaise foi, d'autres parties de la critique me sont complètement passées au travers. C'est beaucoup trop sérieux à mon gout, ce disséquage du film.

"Il y aura toujours dans la foule un crétin qui, sous prétexte qu'il ne comprend pas, décrétera qu'il n'y a rien à comprendre." - Nothomb

Je suis surement le crétin dans l'affaire,... Ce film, je ne l'aime vraiment pas.

Ceci dit, Cronenbrg a du réaliser de bons films (j'en rajoute une couche ^^ , je veux bien le croire)

Allez Jim, avoue et insurge toi, tu as beaucoup aimé a history of violence ... ; )
   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
vda

Inscrit le :
16/02/2006
1484 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 23/11/2008 à 20h32  
On trouve un personnage fou dans Dans la dèche au royaume enchanté de Cory Doctorow.
   Consulter le profil de vda  Envoyer un message privé à vda  
Gui

Inscrit le :
10/08/2006
2910 messages
RE : Schizophrénie, Folie, Paranoïa... 24/11/2008 à 13h43  
Maintenant que j'y pense, le thème de la folie est omniprésent dans l'ensemble de l'oeuvre de Satoshi Kon, scénariste et réalisateur japonais qui s'est vite imposé par le style très réaliste de ses films d'animation et ses idées hors du commun (dans la culture manga en tous cas). Si pour nous autres, fans de SF, ces thèmes dickiens n'ont plus rien d'étonnant, on ne peut pas s'empêcher de constater que les plongées dans la folie orchestrées par Satoshi Kon n'ont rien de "gratuit" dans le sens où il ne s'agit pas d'une simple illustration de symptôme à travers une fiction mais bel et bien d'une dénonciation de divers travers de nos sociétés actuelles (et celle du Japon en particulier...) : dans Perfect Blue, il s'attaque au monde du show-biz' en général et celui des idol singers en particulier (les greluches de la Star Ac' chez nous, en gros...) quand ces starlettes de la chanson pop veulent passer à autre chose (le cinéma dans le cas du film...), dans Paprika c'est la virtualisation des rapports humains qui est au centre de la problématique, et illustrée d'une manière redoutablement efficace d'ailleurs, alors que dans Paranoia Agent il passe au crible l'infantilisation de la société japonaise à travers ces objets de culte que deviennent souvent les espèces de mascottes à la Pokemon ou à la Yu-Gi-Oh
Signature de Gui « Fouiller son âme, quoi de plus mortellement ennuyeux. Mais échanger pour de bon des signaux avec Mars, voilà une tâche digne d'un poète lyrique. » - Ossip Mandelstam
   Consulter le profil de Gui  Envoyer un message privé à Gui  Visiter le site de Gui  
   Répondre  |   page 4 / 6   |  aller en page :      1  2  3  4  5  6     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014