Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
17 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff


  Sujet proposé le 15/01/2019 à 13h26 par LeGaidol
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 38 / 42   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  37  38  39  40  41  42     
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
422 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 27/09/2019 à 22h33  
Une autre inventrice hors norme (une fois sortie des studios hollywoodiens : Hedy Lamarr
https://www.sciencesetavenir.fr/decouvrir/tele-cinema/l-actrice-glamour-hedy-lamarr-etait-aussi-l-inventrice-du-wi-fi-securise_123025
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7071 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 28/09/2019 à 11h09  
Je n'a pas (encore) lu ce roman, mais son ton satirique et cruel résolument ballardien devrait peut-être intéresser quelques personnes par ici :

https://www.actualitte.com/article/livres/propriete-privee-de-desperate-housewives-a-cluedo-sale-temps-pour-les-bobos/97073
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
456 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 28/09/2019 à 14h24  
terminé La Planete Folie qui a beau être mineur dans la production de Brunner, il n'en reste pas moins une lecture des plus recommandable.
Le topic "Ces titres oubliés..." du toujours pertinent Lacroute m'a fait gratter du coté d' A.A.Attanasio. J'aborde L'arc du rêve. Ayant toujours en tête le Gnome de Coney, je vais comparer Starquin à Dehors-Dedans.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4439 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 29/09/2019 à 12h26  
Toujours dans l'anthologie hommage à Thomas Ligotti, à la découverte de nouvellistes d'horreur par moi inconnus, avec des fortunes diverses.

_ The secrets of the universe de Michael Cisco.
Une alternance entre réflexions sur la nature du surnaturel et retranscription de dialogues (entre un psy et son patient ? un policier et un prisonnier ?) crée un suspense assez nébuleux qui demande à prendre force dans son dénouement.
Hélas, celui-ci fait pschitt, concluant sur un effet bis et daté.

_ By invisible hands de Simon Strantzas.
_ Gailestis d'Allyson Bird.

Le premier est un récit, baignant dans une ambiance onirique, où un vieux créateur de marionnettes se voit passer commande par une personnalité aussi riche que secrète.
Le traitement est comme le sujet : très classique, même un peu trop.
Le second est un conte couleur boue, mettant en scène deux pauvres orphelins puis un vieux pervers.
C'est plutôt joliment écrit mais ça m'ait passé largement au-dessus de la tête.

_ Oubliette de Gemma Files.
Une agoraphobe est traitée par un société de pointe en la matière, dans un appartement qui montre des signes de hantise.
Une belle histoire de dérive horrifique, existentielle et cosmique.
Avec des clins d'oeil, bien intégrés, à l'ouverture célèbre d'un texte de Lovecraft et à une nouvelle de Dennis Etchison.
Je note le nom de Files pour d'autres lectures.

_ Into the darkness, fearlessly de John Langan.
Ayant beaucoup apprécié sa nouvelle Technicolor, j'attendais beaucoup de ce nouveau texte et je n'ai pas été déçu.
L'auteur joue de l'image mystérieuse et caricaturale, "à la Lovecraft", de Ligotti pour dérouler un récit sinueux (aux registres changeants) de rancune et de paranoïa.
J'aime beaucoup la façon que Langan a d'équilibrer la réflexivité et la frontalité dans son approche de l'horreur.
Je prévois de lire un autre de ses textes en anthologie et, à moins d'une grosse déception, je viserai un de ses recueils.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 29/09/2019 à 12h30   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2943 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 29/09/2019 à 14h53  


Ouch ! Voici sans doute un petit chef-d’œuvre en matière d'horreur corporelle. J'avoue que cela faisait longtemps que je n'avais pas lu une telle histoire. Gore sans être outrancier, voici un récit d'apprentissage qui n'a rien à envier aux slasher.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5738 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 29/09/2019 à 20h12  
Jim

Citation :

Un Manchette/Tardi : Ô dingos, ô châteaux !

Très très curieux je suis de ton avis..!
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4439 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 30/09/2019 à 15h43  
Et bien j’ai beaucoup aimé.

Je n’ai pas lu le roman de Manchette ; j’espérais de nombreuses différences, autour d’une même trame principale, par rapport au scénario du film de Boisset et ce fut le cas.

Le caractère de l’héroïne, les particularités du tueur, les seconds rôles par leur nombre et leur rôle, rien n’est exactement semblable et tout fonctionne.
La différence majeure tient à la dernière partie de l’histoire, qui explique les « châteaux » du titre, là où le film s’en tenait aux « dingos ».

Le dessin de Tardi convient parfaitement à l’histoire. La rondeur des traits des personnages contraste efficacement avec la violence de leurs actes. Par moment, c’est très gore : pas de rouge sang, rien que du noir et blanc, mais la douleur des corps mutilés ressort avec force.

----------


LeGaidol, parlant des meurtres de Molly Southbourne :

un petit chef-d’œuvre en matière d'horreur corporelle

Toutafé.
Vivement la suite !
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 30/09/2019 à 15h49   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5738 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 30/09/2019 à 15h59  
Jim

Citation :

La rondeur des traits des personnages contraste efficacement avec la violence de leurs actes.

Oui. La rondeur de traits des figurants affronte aussi et de même le soin méticuleux apporté à rendre très précis, presque réaliste, les décors urbains en background. C'est une constante chez Tardi qui inverse presque les priorités: le superflu est très travaillé, le principal l'est moins, privilégiant à gros traits l'expression des sentiments, comme pour les rendre plus aisément compréhensibles..
dernière édition : 30/09/2019 à 16h08   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1867 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 30/09/2019 à 16h02  
L'Empire des abîmes - Les Aventures d'Aldoran, tome 1 - Kitty Doom ( Serge Brussolo)
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2200 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 30/09/2019 à 17h25  
Commence Time Tapestry de Baxter . Une uchronie avec un point de divergence a la naissance de Jesus . Legere la divergene , hein ? J'arrive a la fin du premier tome , Emperor , et je la cherche toujours . Par contre , pour les amateurs d'histoire antique ( dont je suis ), c 'est agreable . Un peur reminescent de Coalescent aussi
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
   Répondre  |   page 38 / 42   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  37  38  39  40  41  42     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire