Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
55 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2017, de la séance ciné sois adepte.


  Sujet proposé le 02/01/2017 à 16h53 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 30 / 38   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  29  30  31  [ ...... ]  36  37  38     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6490 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 10/10/2017 à 12h47  
Bien aimé le Blade runner : mention spéciale pour les décors et la photo magnifiques.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3892 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 10/10/2017 à 13h37  

Citation :

la photo magnifique(...)

Va falloir que l'Académie des Oscars finisse par en laisser un à Roger Deakins
(pas forcément pour ce Blade runner).
Treize nominations (pour la plupart largement méritées, à mon avis) et aucun prix,
ça va finir par se voir...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 10/10/2017 à 13h38   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5181 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 10/10/2017 à 15h53  
J'en reviens. Nous étions deux à cette projection matinale en 3D, et nous fûmes seul au bout d'un quart d'heure ^^
Bien que sympathique - nous plaisantâmes avant le film (une salle pour deux, il était sur le siège devant moi) - ce téléspectateur a du être déçu de la lenteur (ceci conclut du fait qu'il avait pris un siège D-BOX loool). Ca t'apprendra andouille, c'est un film c'est pas un manège !!!

sinon :

Citation :

Ouais ben c'est comme Jim , tout pareil !

ouais moi aussi. C'est globalement un bon film, et oui, l'image est classe. La 3D, juste eu deux anicroches -matos du ciné ? - sinon, elle est maîtrisée (j'entends des fois, la 3D, ça fait sortir du film en fait parce que ça fait plus image, mais je rentre pas dans les détails)... Gosling, j'ai du mal aussi, mais effectivement ça passe. Sans doute, j'ai mieux supporté sa sale tête en me disant qu'elle était artificielle. Leto, oui, le perso raté, arf (je plussoie sur Dallas buyers club) ! Quelques longueurs d'ici de là. Le scénar, bon, il me faudra un peu de recul...
Problème, j'ai du le voir en VF, mais ça se tient quand même, la VO ce sera sur petit écran ma foi...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5181 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 12/10/2017 à 21h00  
Par pur désœuvrement - au travail, parce que sinon je suis débordé ^^ - je tapais "film complet" sur youtube pour voir ce qui allait en sortir. Il en sortit.
Je pris un film sf, bien sûr, Battlestar Rebellion. Je m'attendais à un navet, direct to dvd sans doute, mais il s'agissait en fait d'un film (mixe de deux films à suivre) russe de 2008. Souffrant sans doute d'un manque de moyen, le film est faible sur de nombreux points, tant du point de vue des décors et costumes, que des effets spéciaux, par exemple. Par contre les plans sont de bonne tenue, amha, j'en fus même étonné. Mais surtout, il s'agit là, je le vis après coup, d'une adaptation d'un roman des Strougatski, l'île Habitée, adaptation fidèle parait-il : j'espère que non, car le résultat ne donne pas vraiment envie de lire les frères...

Sinon, plutôt fantastique : je n'ai jamais vraiment eu d'accroche avec l'image romantique des pirates qui sont pour moi avant tout des mécréants, des bandits, des meurtriers. Aussi avais-je laissé de côté les Pirates des Caraïbes (mais pas One Piece), divertissement apparemment populaire. Je viens de me les faire tous d'affilée. Comme vous avez sans doute vu ça avant moi, vous savez de quoi il retourne. Les voir à la suite provoque quand même quelques haut-le-cœur, un peu comme un mal de mer, quoi...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
dernière édition : 12/10/2017 à 21h05   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1540 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 16/10/2017 à 13h35  
Vu un film " Peindre ou faire l'amour" De Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu
Avec Sabine Azéma, Daniel Auteuil, Amira Casar ..

Résumé bref de l'histoire : un couple habite dans une belle maison retirée en montagne ;ils vont rencontrer des voisins avec qui ils vont faire l'amour ..(si, si...à quatre...)
Puis la même chose avec un couple venu visiter la maison ....

A part les beaux paysages , rien de passionnant dans ce film pseudo intello ..un navet long et ennuyeux , même les dames dévêtues ne feront pas remonter la note ... :)
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
345 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 16/10/2017 à 14h03  
1984 à 22h30 ce soir sur arte.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5181 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 16/10/2017 à 20h54  

Citation :

Va falloir que l'Académie des Oscars finisse par en laisser un à Roger Deakins

J'y reviens, parce que plus j'y réfléchis, plus je me dis que ce qui rend le film bon, c'est l'image et rien d'autre. Je ne connaissais pas ce nom. Punaise, mais c'est le directeur de la photographie des Coen oO !!! J'avais déjà dit ici que les Coen, pour moi, y'a des hauts, y'a des bas, mais que la photographie est toujours nickel, non mais tu m'étonnes !!!!
Ce type est génial, ce Blade Runner ne pouvait pas complètement foirer !!!
Je plussoie sur l'Oscar, pour ce que ça vaut...


Citation :

1984 à 22h30 ce soir sur arte.

De Roger Deakins !!
lol
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
dernière édition : 16/10/2017 à 21h03   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3892 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 17/10/2017 à 12h00  

morca :

(...) l'Oscar, pour ce que ça vaut...

C’est surtout que je détesterais le voir récompensé de la même façon qu’Ennio Morricone, avec un Oscar d’honneur, ce qui ressemble toujours un peu à un éloge funèbre
(on imagine le croque-mort des Lucky Luke attendant derrière le rideau...^^)
,
ou pour des fonds de tiroir (les chutes de The Thing pour Les huit salopards).


--------------------



Le venin de la peur de Lucio Fulci.

D’abord : pourquoi ne pas avoir traduit le titre littéralement ? Les anglophones l’ont bien fait... « Un lézard à peau de femme », c’est étrange et poétique ; « Le venin de la peur », ça fait bis !

Quoi qu’il en soit, on ne croise pas de bestiole mutante dans ce giallo (à l’instar des films à intitulés animaliers de Dario Argento)...

Ça commence sur le mode érotico-psychédélique avant de devenir plus classique avec manipulations multiples, fond psychanalytique et climat onirique.

Dans son genre, c’est pas mal du tout.

-------------------



Detroit de Kathryn Bigelow

J’ai beaucoup aimé la construction du récit jusqu’au climax : présentation du décor, puis des personnages principaux, avant le morceau de choix. C’est du classique, à juste titre, car c’est diablement efficace !

Le climax en lui-même (l’interpellation dans le motel, qui tourne à la bavure) est un sacré moment de tension, avec mise en scène immersive et casting au diapason.

La suite peine un peu à tenir la comparaison mais parvient à jouer, plutôt bien, sur d’autres notes : l’amertume, la résilience...


PS : Je m’interroge sur la petite animation qui ouvre le film (et qui, colorée, jure avec le reste).
Je me demande si elle n’a pas été rajoutée après projections-tests pour pallier à un défaut présumé de contextualisation (ce qu’elle fait très schématiquement).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 17/10/2017 à 12h24   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6490 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 17/10/2017 à 14h27  

Citation :

Ça commence sur le mode érotico-psychédélique avant de devenir plus classique avec manipulations multiples, fond psychanalytique et climat onirique.


Ca me rappelle Les insatisfaites poupées érotiques du docteur Hitchcock (en vo : La bestia uccide a sangue freddo, aussi connu comme : La clinique des ténèbres, La clinique sanglante), un giallo qui se passe dans une clinique pour nymphomanes, où les patientes se font dézinguer les unes après les autres, et où le psychiatre est fortement soupçonné. Un psychiatre joué par Klaus Kinsky.
Vraiment pas inoubliable, mais un grand moment du nanar, et un giallo totalement caricatural dans le sang et l'érotisme.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6490 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 18/10/2017 à 18h22  
Suite à la lecture du bouquin sur Hooper, j'ai revu Psychose de Hitchcock (Massacre à la tronçonneuse ne sortira que 13 ans après : on mesure l'évolution du cinéma en à peine plus d'une décennie !).
Je n'ai jamais été un grand fan de Hitchcock (notamment des Oiseaux que j'ai toujours trouvé grotesque, oui, j'assume, malgré le scénar signé Ed McBain), et cela se confirme à chaque (re)visionnage d'un film d'Alfred. Je trouve ça vieillot, parfois grandiloquent (la bof notamment) et surtout ennuyeux et bavard.
J'ai comme l'impression que j'ai toujours été hermétique au suspens hitchcockien.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 30 / 38   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  29  30  31  [ ...... ]  36  37  38     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014