Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
23 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2017, de la séance ciné sois adepte.


  Sujet proposé le 02/01/2017 à 16h53 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 26 / 37   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  25  26  27  [ ...... ]  35  36  37     
Fiotox

Inscrit le :
22/05/2005
478 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 06/09/2017 à 23h39  
The last Girl : la fille avec tous les dons.

Un excellent film de fin du monde avec Glenn Close et Gemma Arteton. Les britanniques sont décidément doués...
Signature de Fiotox A vaincre sans péril on triomphe
   Consulter le profil de Fiotox  Envoyer un message privé à Fiotox  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 07/09/2017 à 12h02  
Howl de Paul Hyett.

L’histoire d’un train de nuit qui déraille dans la campagne anglaise et dont les passagers subissent les assauts d’un loup-garou...

C’est ultra-balisé et surtout très médiocre (j’ai passé la dernière demi-heure en accéléré).

Le réalisateur avait travaillé aux maquillages et effets spéciaux de l’excellente série B, The descent. Sur ce film-ci, il délègue dans ces domaines et aurait peut-être dû s’abstenir ; parce que si ses lycanthropes sont maousses costauds, ils sont aussi très moches dans leurs corps numériques.

J’ai vraiment l’impression que les bons films de loups-garous se comptent sur les doigts d’une main... :-(


PS : le premier film de Hyett, The seasoning house, thriller horrifique sur fond de prostitution forcée pendant la guerre des Balkans, était d’une autre trempe.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 07/09/2017 à 13h45   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 11/09/2017 à 15h52  
La planète des singes : suprématie de Matt Reeves.

Ce troisième opus m’a déçu ; je lui préfère nettement le précédent, bon film d’action
(et même le premier, malgré son rythme bancal et ses acteurs fades).

Le film s’ouvre sur une séquence façon guerre du Vietnam, plutôt dans le ton de L’affrontement..., mais le cœur du film se déplace ensuite vers un camp fortifié et sa prison pour singes. Là, le film me paraît le cul entre deux chaises entre noirceur concentrationnaire et ajout d’un sidekick comique, mise en scène lourdement appuyée et légèreté invraisemblable des geôliers.

Et puis, pour la première fois à la vision d’un épisode de cette série, j’ai eu du mal avec les effets spéciaux de maquillage du héros, César, trop humains à mes yeux (surtout qu’on le voit souvent en gros plan, de face et nettement éclairé, ce qui gomme le relief de la mâchoire).

PS : rien à dire sur la 3D ; je l’ai vu en 2D.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 11/09/2017 à 15h54   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1538 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 11/09/2017 à 18h42  
Prisonniers de temps
De Richard Donner
Avec Paul Walker, Gerard Butler, Frances O'Connor
Synopsis:
L'archéologue Edward Johnston et son équipe travaillent depuis plusieurs mois dans la vallée de la Dordogne, sur le site de l'ancien village médiéval de Castelgard. Mais Johnston regagne les Etats-Unis pour un entretien avec son sponsor, Robert Doniger, patron de l'International Technology Corporation. Il confie le chantier à son adjoint, entouré de son fils et de trois étudiants.
Poursuivant les fouilles, l'équipe fait deux découvertes stupéfiantes : une lentille bifocale de conception récente et une lettre datant de 1357 et renfermant un appel à l'aide du professeur Johnston. Insistant pour tester lui-même l'invention, Johnston s'est téléporté au beau milieu d'une sanglante guerre franco-anglaise. Son salut repose désormais sur le courage et le dévouement de ses étudiants. Accepteront-ils de devenir à leur tour "prisonniers du temps" et d'affronter les pires violences ?

J'ai bien aimé ce film sur le thème du voyage dans le temps ; un retour pendant la guerre de cent ans , ça fait peur ...c'est vrai qu'il ne reviendront pas tous ...
L'histoire est sympa ,avec de belles scènes de combat ...
Un bon petit film , sans se prendre la tête ...
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 12/09/2017 à 11h25  


Savage weekend de David Paulsen.

Pas mal, ce redneck movie.

Il a ses faiblesses, principalement les scènes relatives au sexe qui vont du porno soft à l’Harlequinade (Mac le bûcheron et l’érotisme du pis de vache...^^) mais les fausses pistes sont bien gérées (en tout cas, je me suis laissé prendre) et le film bénéficie de quelques touches d’originalité (le bateau dans le hangar, les jeux entre le frère efféminé et la jeune sœur, etc.)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 12/09/2017 à 11h49   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3891 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 13/09/2017 à 10h57  



Jack Burton dans les griffes du Mandarin (Big trouble in Little China)
de John Carpenter.

Bien que j’aime beaucoup Carpenter, ce film-là, je rechignais à le voir parce que le genre auquel il rend hommage (le film de sabre/fantastique chinois) n’est pas ma tasse de thé ; et finalement, j’ai passé un très bon moment. :-)

Je redoutais un peu aussi le vieillissement des effets spéciaux mais, d’une part, ceux qui sont le plus datés/kitsch ne m’ont pas vraiment gêné car ils s’inscrivaient dans un cadre comique et, d’autre part, il y en a qui tiennent encore très bien la route, le réalisateur sachant les intégrer avec une élégante simplicité.

C’est une comédie d’action à la bonne humeur communicative, qui comporte comme originalité de renverser rapidement les rôles du héros et de son compagnon.

PS : le commentaire audio du dvd, par John Carpenter et Kurt Russell qui s’entendent comme larrons en foire – ainsi que certaines photos (un exemple) – témoignent que l’atmosphère du tournage n’était pas triste...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 13/09/2017 à 11h29   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
1928 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 14/09/2017 à 15h59  
J ai commencé Black Mirrors saison 3 , c'est toujours excellent!
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6488 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 16/09/2017 à 10h48  

Citation :

Jack Burton dans les griffes du Mandarin (Big trouble in Little China)
de John Carpenter.

Un pur divertissement excellement troussé. Un vrai régal de l'époque VHS et Vidéo-club !
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Bull

Inscrit le :
16/04/2006
1624 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 17/09/2017 à 18h59  
tj : je n'ai jamais commencé. Tu conseilles vivement ou sans plus ?
Signature de Bull Je ne dis pas que ce n'est pas injuste, mais je dis que cela soulage.
   Consulter le profil de Bull  Envoyer un message privé à Bull  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
1928 messages
RE : En 2017, de la séance ciné sois adepte. 17/09/2017 à 23h49  
Vivement pour ma part!
Le premier episode da la saison 1 est completement
Delirant et pourtant fonctionne parfaitement.
Je suis cirieux de voir comment les reunions de presentation
se sont passees avec le management au depart.
NB : le principe de base : tous les episodes presentent des dystopies
ou le sort des personnages principaux n est jamais , malgre les apparences ,
Un
Happy end
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
   Répondre  |   page 26 / 37   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  25  26  27  [ ...... ]  35  36  37     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014