Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
1 visiteur actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

Le grand secret

René Barjavel


Le grand secret
Première parution : 01 septembre 1989

 Pour la présente édition :

Editeur : Pocket
ISBN : 2266023047

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (5 réponses)

Entrée en matière :

"Le 17 janvier 1955, un peu après onze heures du matin, le Pandhit Nehru, Premier ministre de l'Inde, ouvrit la séance de ce qu'on nommerait en France un conseil des ministres. Il mit immédiatement en discussion les mesures à prendre pour parer à la famine qui ravageait le Bihar. Cette grande plaine du nord de l'Inde n'avait pas reçu une goutte d'eau depuis trois ans. Su sa terre carquelée, les gens et les bêtes perdaient peu à peu l'eau et la chair de leur corps, et devenaient squelettes avant de mourir..."

L'histoire :

Jeanne et Roland vivent un amour juvénil, puissant, vrai, épanoui et magnifique, bien qu'ils soient tous les deux mariés de leur côté. Jusqu'au jour où Roland disparait et laisse Jeanne sans nouvelle, sans explication, sans espoir. Alors commence l'aventure de Jeanne pour retrouver son amour perdu, la conduisant aux quatre coins du monde pour retrouver son amour perdu, à cause du grand secret qui est à l'origine d'événements majeurs pendant la guerre froide, en France, en Russie, aus USA...

Encore une fois,

Barjavel

nous conte une belle histoire d'amour, qui défie le temps, l'espace, le monde. Cette femme, prête à tout pour retrouver son amant est presque poignante, volontaire, et l'on rêverait de connaitre cette même femme battante, qui serait prête à aller au bout du monde pour soi-même.
Ensuite, c'est l'histoire d'une utopie, un monde iréel, une société idéale communautaire, mais impossible, car nous ne sommes que des hommes, vivant en société, mais qui sont malgré tout, seuls. Quelle est la part que nous accordons à l'humanité par rapport à soi-même ? Qu'est il de plus important entre ses enfants et l'avenir de l'Homme ? que choisir ?
J'ai noté également que le rythme de la narration collait totalement au fil de l'histoire. Parfois l'ecriture devenant carrément journalistique, analytique et avec un recul énorme par rapport aux événements, lorsqu'il s'agissait de faits internantionaux ou nationaux, et parfois l'ecriture prenant un côté poétique lorsqu'il s'agissait de Jeanne.

Bref, j'ai vraiment aimé ce roman, décallé par rapport à aujourd'hui, mais qui reste vraiment beau.

Extraits :

"C'est ainsi que commença cette incroyable quête qui devait durer dix-sept ans... Jamais dans les histoires d'amour, on ne rencontra une telle obstination et une telle foi. D'autres amoureuses ont attendu, pendant toute une vie, le retour d'un amant aventureux ou d'un mari disparu, mais Jeanne ne fut pas une femme qui attend en haut d'une tour en regardant l'horizon."

"Mai 1968, Paris épuisé, effrayé, attend. La France inquiète, qui n'y comprend rien, attend. Le monde, curieux, attend. De Gaulle va parler. La jeunesse a fait flamber un quartier de Paris. Par jeu ? par énervement ?par politique ? Le sait-elle elle-même ? En conclusion, elle a demandé à De Gaulle de s'en aller. Au lieu de répondre, il a disparu pendant deux jours. On saura plus tard qu'il est allé voir Massu. Mais personne ne saura dire exactement pourquoi."




C'est l'histoire d'un couple séparé par un extraordinaire événement, puis réuni dans des circonstances telles que jamais un homme et une femme n'en ont connu de pareilles
C'est aussi l'histoire d'un mystère qui, depuis 1955, a réuni, à l'insu de tous, par-dessus les oppositions des idéologies et des impérialismes, les chefs des plus grandes nations.
C'est ce "grand secret" qui a mis fin à la guerre froide, qui a été la cause de l'assassinat de Kennedy, qui rend compréhensible le comportement de De Gaulle en mai 1968, qui a rendu indispensables les voyages de Nixon à Moscou et à Pékin.
C'est le secret de la plus grande peur et du plus grand espoir du monde.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (5 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
La nuit des temps   

La nuit des temps

    

René Barjavel



Cette critique est signée oman
9 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/01/2013 à 13h23 par Butch

Le diable l'emporte   

Le diable l'emporte

    

René Barjavel



Cette critique est signée oman
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 01/12/2005 à 16h52 par Cyril

Ravage   

Ravage

    

René Barjavel



Cette critique est signée oman
23 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/06/2012 à 19h42 par Olivier

Le voyageur imprudent   

Le voyageur imprudent

    

René Barjavel



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 06/06/2005 à 09h24 par arthuraccroc

Colomb de la lune   

Colomb de la lune

    

René Barjavel



Cette critique est signée Fred Noctis
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 13/04/2009 à 11h20 par Fred Noctis

La peau de César   

La peau de César

    

René Barjavel



Cette critique est signée Fred Noctis
Aucune réponse pour le moment...

L'Enchanteur   

L'Enchanteur

    

René Barjavel



Cette critique est signée Fred Noctis
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 13/04/2009 à 11h26 par Fred Noctis

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire