Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
22 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Ione

Inscrit le :
26/04/2004
11 critiques
894 messages
Consulter le profil de Ione
Envoyer un message privé à Ione

La fontaine pétrifiante

Christopher Priest


La fontaine pétrifiante
Traduction : Jacques Chambon
Illustration : Eric Scala
Titre original : The Affirmation
Première parution : 1981

 Pour la présente édition :

Editeur : Gallimard
Collection : Folio SF
ISBN : 2-07-042351-4

Ce livre est noté   (4/5 pour 1 évaluations)


J'ai lu ce livre et je souhaite donner mon avis
La critique du livre
Lire l'avis des internautes (25 réponses)

Priest

,

Priest

,

Priest

…, tout comme Morca, avant de venir sur Culture SF, je ne connaissais pas cet auteur, mais à force d’en entendre parler de façon élogieuse, je me suis dit que ça valait certainement le coup de le lire. J’ai donc jeté mon dévolu sur « La fontaine pétrifiante » dont le titre au nom évocateur avait titillé mon imagination.
C’est en toute confiance que j’ai abordé ce livre, vautrée dans un fauteuil moelleux avec quelques heures devant moi pour apprécier toute la grandeur de cette oeuvre et de cet auteur.

C’est ainsi que j’ai rencontré Peter Sinclair, jeune écrivain, et je l’ai suivi tout au long de son parcours. Je me suis perdue dans les méandres complexes de son esprit tordu et torturé entre un « Londres » fantomatique et une « Jethra » mythique.
J’ai regardé ce jeune homme désœuvré traverser la vie sans émotion, tout en y portant un regard critique mais non constructif. Il navigue entre le conscient et le subconscient, porté par un entourage bien réel qui s’inquiète à juste titre pour sa santé mentale. Rejetant le réel, à ses yeux gris et inconsistant, il préfèrera vivre à travers ses chimères.

Tout ce que j’ai pu retirer de cette lecture est un enchevêtrement de deux thématiques fortes : la réflexion sur l’acte d’écriture, sur la mémoire individuelle et l’acte de se confier, mais c’est aussi la plongée dans l’esprit d’un schizophrène.

Quid de la SF ?
Aurais-je loupé un chapitre ?
Aurais-je été dupée à l’insu de mon plein grès ?
Quelle déception !

Alors voilà. Que les choses soient claires. Pour moi, « La fontaine pétrifiante » n’est pas un livre de SF.
Hop, c’est dit.

A mon sens, c’est une réflexion sur les méandres de l’esprit humain, un essai philosophique, psychologique, psychiatrique (comme vous voulez), doublé d’une étude fort intéressante d’ailleurs, sur l’écriture. Mais présenter ce livre comme de la fiction… là, je ne suis pas d’accord.
Bien sûr, je dis et répète que c’est mon opinion toute personnelle et que certains y verront certainement à redire. Ca m’intéresse ! qui peut m’expliquer pourquoi ce livre est considéré comme une œuvre de science fiction ?

Pour conclure, je serais tentée de dire que c’est un livre dont les sujets principaux sont bien traités et fort intéressants mais je ne le recommanderai absolument pas à quelqu’un qui veut découvrir de la SF.
Qui ou quel livre pourrait me réconcilier avec Christopher

Priest

?




Dans un cottage isolé dans la compagne anglaise, Peter Sinclair, jeune écrivant désœuvré, cherche à faire le point sur son existence en rédigeant son autobiographie.
Mais l’écriture commence à dériver. L’Angleterre autour de lui, plongée dans une lente apocalypse, s’efface peu à peu. Et Peter Sinclair se retrouve en train d’écrire l’histoire d’un autre homme, citoyen d’un monde imaginaire avec sa mer Centrale, sa cité de Jethra et son foisonnement d’îles exotiques – parmi lesquelles la mythique Collago, où la Loterie offre aux heureux gagnants l’accès à l’immortalité…
Roman sur l’acte d’écrire, rêverie poétique sur l’eau et la terre, méditation sur la mémoire et la mort, la fontaine pétrifiante, figure centrale du cycle de L’Archipel du Rêve, est l’œuvre la plus ambitieuse de l’auteur du Monde inverti.





Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (25 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
La machine à explorer l'espace   

La machine à explorer l'espace

    

Christopher Priest



Cette critique est signée morca
12 réponses y ont été apportées. Dernier message le 05/08/2005 à 22h49 par morca

La séparation   

La séparation

    

Christopher Priest



Cette critique est signée LeGaidol
20 réponses y ont été apportées. Dernier message le 26/07/2010 à 03h02 par dragonet70

L'Archipel du Rêve   

L'Archipel du Rêve

    

Christopher Priest



Cette critique est signée Gracie
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 07/09/2006 à 09h56 par Franz

Futur intérieur   

Futur intérieur

    

Christopher Priest



Cette critique est signée Gracie
23 réponses y ont été apportées. Dernier message le 08/02/2010 à 13h16 par machin

Le Don   

Le Don

    

Christopher Priest



Cette critique est signée Gracie
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 23/08/2006 à 12h35 par morca

Une femme sans histoires   

Une femme sans histoires

    

Christopher Priest



Cette critique est signée ARNm
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 21/08/2007 à 15h05 par Gracie

Le prestige   

Le prestige

    

Christopher Priest



Cette critique est signée Gracie
22 réponses y ont été apportées. Dernier message le 01/09/2009 à 17h06 par morca

Les extrêmes   

Les extrêmes

    

Christopher Priest



Cette critique est signée Arès
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 28/05/2007 à 14h10 par stealrige

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014