Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
9 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
10 critiques
5850 messages
Consulter le profil de lacroute
Envoyer un message privé à lacroute

Demain les Chiens

Clifford D. Simak


Demain les Chiens
Traduction : Jean Rosenthal
Illustration : Tibor Csernus
Titre original : City
Première parution : 1952

 Pour la présente édition :

Editeur : J'ai lu

Ce livre est noté   (4.7/5 pour 3 évaluations)


J'ai lu ce livre et je souhaite donner mon avis
La critique du livre
Lire l'avis des internautes (28 réponses)

Fini "Demain les chiens"..! J'ai pris à sa relecture autant de plaisir que la première fois..! Ce bouquin est magique, unique..!

Autour de "Demain les chiens", il y a tant à méditer, à comprendre, à apprendre, à exploiter, à mettre en place..!

Ce bouquin est une leçon donnée au genre humain..! Ce n'est pas une mise en garde, il exploite simplement la nostalgie d'une Terre inexistante: celle qui aurait pu être si l'Homme n'était pas ce qu'il est: un prédateur physique et moral..!

L'auteur de SF, pour faire disparaître l'espèce humaine responsable de tous les maux de la Terre, a le choix des armes: le cataclysme naturel, l'atome et maints autres instruments de mort..! La dégénérescence lente et inéluctable..!

Simak

choisit une autre voie: l'homme s'efface de son plein gré, cède pour laisser place à quelque chose qui lui est supérieur..!

Le Chien ne sera plus dans sa niche, attaché au bout à sa chaîne..! S'il reste toujours à quatre pattes, sans mains pour construire, il va déterrer un autre os à ronger, sa moelle contient les germes d'un autre monde: celui que les hommes ne parviendront jamais à construire..!

Je suis bien naïf d'accorder un quelconque intérêt à "Demain les chiens"..! Bien naïf d'apporter crédit à son humanisme, à sa tendresse, à sa bonté, à son bucolisme, à sa beauté, à son altruisme, à son droit à la différence..!

Un conte..! Rien qu'un conte..! A susurrer à mes oreilles avant de plonger dans le sommeil et dans le rêve: celui d'un monde meilleur, celui dans lequel chaque forme de vie est sur un pied d'égalité (du robot à l'extraterrestre en passant par la fourmi)..! Un conte constitué de huit nouvelles mises bout à bout, articulées autour de huit préludes/préambules/avant-propos..!

Je suis un homme, j'appartiens à la race élue d'êtres enracinés dans la pensée qu'ils sont uniques, celle qui a droit de possession, de vie et de mort sur ce qui brame, aboie, miaule, pépie, cancane.. J'appartiens à cette espèce qui domine, qui écrase, omniprésente, omnisciente, d'essence supposée éternelle, qui ne conçoit qu'une intelligence possible: la sienne..!

Alors ces humains de "Demain les Chiens" qui démissionnent de leur rôle de toujours, égocentriques, égoïstes, de leur éternelles fierté et arrogance, très peu pour moi..? Je n'y crois pas (smiley sourire..!) Pourquoi se résigneraient-ils, s'effaceraient-ils d'eux-mêmes/de leur propre volonté de la surface de la planète..! Pour un monde meilleur, pour revêtir l'anatomie et les sens exacerbés des Dromzers de Jupiter, pourquoi pas, après tout..? Mais laisser en héritage aux chiens, aux "donne la papatte", aux "fais le beau" et aux "susucre", aux éternels esclaves, le don de la parole, la possibilité d'évoluer sur les traces du Bipède Encensé..! L'humanité en héritage, l'homme adulé comme un dieu..! Les Chiens (t'as remarqué la majuscule, ce mot avec un grand "C"), qui utilisent des robots pour leur servir de mains..! Mais ces derniers veillent, pensent, réfléchissent, s'adaptent: l'homme doit mourir, disparaître des mémoires canines, pour que dans le coeur des chiens, une philosophie nouvelle ait quelque chance de naître, celle de Confédération Animale..!

"Je voudrais tant remettre le doigt sur ce que j'ai perdu depuis que j'ai écrit City" : disait

Simak

. Oui et à l'évidence: un état de grâce, qui de chaque page fait un émerveillement..

"Cette série fut écrite en réaction contre le crime massif et la guerre" expliquait

Simak

..! Et l'auteur d'espérer non pas que cela ne se reproduise plus (il ne se fait aucune illusion..!) mais que se crée une autre solution: un coup de gomme sur la prétendue indélébilité de l'humain..! On efface tout et on recommence..! Ce n'était qu'un faux départ, un mauvais chemin parcouru, un carrefour où la mauvaise voie fut choisie..!

"Et c'est aussi comme une sorte d'accomplissement de mes aspirations personnelles. J'y ai créé un monde que j'aurais voulu vrai. Un monde plein de douceur, de la bonté et du courage que j'estime nécessaires à l'Univers." Et bien, Mr

Simak

, je vous tire mon chapeau..! Tant de bonté, tant d'altruisme dont je suis incapable, attaché génétiquement à mon orgueil..! Monsieur

Simak

, il faut que le monde que vous avez entrevu, celui des Chiens ou un autre dans lequel l'Homme a encore sa place, se concrétise, que votre vision laïque l'aide à ne pas foncer dans le mur..! Les moyens pour y accéder, chacun de nous les possède: il nous suffit d'être moins cons..!

"C'était aussi un monde nostalgique parce que j'ai la nostalgie du monde ancien que nous avons perdu et qui ne sera jamais plus..!" Passéiste Mr.

Simak

.. ? Oui.. ! Et alors.. ?

"J'ai fait les chiens et les robots à l'image des gens avec lesquels j'aurais aimé vivre. et le point capital est celui-ci: ce sont des chiens et des robots parce que jamais les humains ne pourront être cette sorte de gens." Le métal vaut le pelage, le pelage la peau, la peau le métal..! Nous avons tout à apprendre les uns des autres, y compris de ce qui est inerte..!

Un conte pour adultes, adressé à ceux qui sortis de l'enfance, rejoignent de manière atavique la cohorte des guerriers, des vainqueurs, des loups, des constructeurs, des bâtisseurs, des prédateurs..! Un conte qui offre l'ultime chance aux hommes d'être autre chose que des bêtes..!

Et encore une fois, à l'égal de "Cristal qui songe" se profile la solution: penser, agir, interférer différemment..!

Si vous n'avez jamais lu "Demain les Chiens" , allez-y, n'hésitez pas..! Il vous offre un os à ronger, il contient du miel et de l'or..!

PS: Bise à Ione qui comprendra, car à l'origine cette chronique aurait du être mis en ligne sous double pseudo...!





Qu'est ce que l'homme ?

Qu'est ce qu'une cité ?

Qu'est ce que la guerre ?

Voilà les questions que les chiens se posent, le soir à la veillée, après avoir écouté des contes fascinants mettent en scène ces mots magiques mais devenus incompréhensibles.

L'homme fut-il réellement le compagnon du chien avant que celui-ci accède à l'intelligence ?

Disparut-il un jour pour une autre planète en lui abandonnant la Terre ?

"Non, répondent les Chiens savants, l'homme ne fut qu'un mythe crée par des conteurs habiles pour expliquer le mystère de notre origine."


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (28 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Les Epaves de Tycho   

Les Epaves de Tycho

    

Clifford D. Simak



Cette critique est signée Trevize
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 10/02/2016 à 19h18 par Butch

A chacun ses Dieux   

A chacun ses Dieux

    

Clifford D. Simak



Cette critique est signée Jekub
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 07/08/2009 à 13h09 par Olivier

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire