Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
63 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

Cordelia Vorkosigan

Loïs McMaster Bujold


Cordelia Vorkosigan
Titre original : Cordelia Vorkosigan
Première parution : 26 février 2001

 Pour la présente édition :

Editeur : J'ai lu
ISBN : 227723687X

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (3 réponses)

Entrée en matière :

"Des écharpes de brume grises et impalpables flottaient à travers la forêt. Sur les hauteurs, le brouillard que commençait à réchauffer le soleil naissant devenait plus lumineux, mais au fond du ravin silencieux régnait encore la fraîche pénombre de l'aurore..."

L'histoire :

La guerre entre les Betans et les Barrayans fait rage. Le monde civilisé contre les armée de barbares de Barrayar. Sur une planète en plein milieu de ce conflit, Cordélia Naismith se retrouve coincée avec son botaniste, alors que les forces barrayarannes ont débarqué. D'autant plus qu'elle est faite prisonnière par un des ennemis les plus redoutables de Beta, le tristement célèbre Vorkosigan, surnommé le "boucher de Komarr". Comment va-t-elle pouvoir se sortir de cette situation pour le moins épineuse ?...

Cordélia Vorkosigan est le premier volet du cycle Vorkosigan, dont j'avais entendu parler comme étant un roman typique de space opera. Rien d'extraordinaire a priori, mais je m'attendais à quelque chose d'épique digne des plus belles batailles spatiales ou des escarmouches de SW. En fait, ce roman commencent tres bien par cette prise en otage par Vorkosigan de Cordelia, dans un cadre de jungle, en prime avec un prisonnier ralentissant leur marche en terrain hostile. Mais la belle... tombe amoureuse de Vorkosigan ! D'où s'en suit une histoire plus mièvre qu'elle aurait dû être. Le charme était tombé.
Malgré ce rebondissement maladroit, l'histoire reste tres divertissante, et j'ai eu mon compte de combats au laser. De plus, l'écriture devient plus mature, au long de ce roman qui semble au bout du compte n'être qu'une introduction au cycle, une espèce de rappel historique pour raconter la saga Vorkosigan.

En conclusion, je dirais que l'on est dans la tradition des bons vieux space 'op, en ne négligeant malheureusement pas certains stéréotypes parfois grossiers, mais on passe tout de même un bon moment. Cela ne m'a pas découragé pour lire Barrayar, et bientôt l'apprentissage du guerrier, suivi de Miles Vorkosigan.

Extraits :

"Un mouvement attira le regard de Cordelia. Elle se redressa en portant la main à son neutraliseur, mais le gigantesque Barrayaran en tenue camouflée fut plus rapide qu'elle. Dubauer fut encore plus prompt : d'un geste réflexe, il s'interposa entre son capitaine et lui. Cordélia entendit crépiter un brise-nerf, tandis que, poussée par l'enseigne, elle dégringolait la pente du ravin, lâchant son neutraliseur et le communico. La forêt, la terre, le ruisseau et le ciel se mirent à tourner, vertigineusement. Sa tête heurta quelque chose et le craquement des vertêbres l'engloutirent."




La guerre... Stupide, inévitable.
Mauvais endroit, mauvais moment, mauvaise cause. Même l'uniforme n'est pas le bon : Cordelia Naismith, des forces expéditionnaires de Beta, se retrouve en pleine bataille interplanétaire, alors qu'elle a toujours sur le dos sa vieille combinaison d'astronaute.
Et voici qu'elle est tombée entre les mains des Barrayarans. Qui plus est, entre celles de son pire ennemi, lord Vorkosigan, alias le "boucher de Komarr". Cet homme, elle devrait le hair ; pourtant, elle est troublée. Que va-t-il faire ? La tuer ? Non. Alors que le conflit fait rage, il lui propose... le mariage !
De ces deux êtres que tout oppose dépend l'avenir de deux peuples. Et de l'univers. Mais quel est le vrai moteur du monde ? L'amour, ou la guerre ?


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (3 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Barrayar   

Barrayar

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 28/11/2005 à 14h42 par Cyril

L'apprentissage du guerrier   

L'apprentissage du guerrier

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 30/11/2005 à 12h53 par oman

Miles Vorkosigan   

Miles Vorkosigan

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/03/2006 à 16h57 par sandrine

Cetaganda   

Cetaganda

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/03/2006 à 11h40 par Cyril

Les frontières de l'infini   

Les frontières de l'infini

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 02/03/2006 à 11h45 par Cyril

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire