Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
20 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

Cetaganda

Loïs McMaster Bujold


Cetaganda
Traduction : Mary Rosenthal, Bernadette Emerich
Illustration : Philippe Caza
Première parution : 04 janvier 1999

 Pour la présente édition :

Editeur : J'ai lu
ISBN : 2290048917

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (5 réponses)

Entrée en matière :

« - A propos, « la diplomatie, c’est la guerre, poursuivie par la voix des autres », ou bien c’est l’inverse ? demanda Ivan. « La guerre, c’est la diplo… »
- « La diplomatie, c’est la guerre poursuivie par d’autres voies », psalmodia Miles. Chou En-Lai, XXème siècle, Terre.
- Qui es tu ? Les archives galactiques ambulantes ?
- Moi non, mais le commodore Tung, si. Il collectionne les vieux dictons chinois et m’oblige à les apprendre par cœur… »


L’histoire :

Miles et Ivan sont envoyés sur Eta Ceta pour une mission diplomatique assez délicate. En effet, les relations avec Ceta, sont maintenant cordiales, mais les Cetagandais n’ont pas oublié la défaite infligée face aux Barrayarans. L’impératrice de Ceta vient de mourir et Miles et son cousin sont là pour assister aux funérailles. En arrivant sur la base, ils sont agressés par un homme qui laisse dans sa fuite un objet insolite. Les ennuis commencent…

Miles Vorkosigan devient un diplomate. Mais comme toujours, le génial petit homme ne peut s’empêcher de faire des bourdes.
La lecture de ce roman m’a déçu car autant les deux précédents romans étaient bourrés d’humour, on le mettait sur le compte de la jeunesse du personnage. Ici, Miles a grandi et a maintenant 21 ans, il a eu un certain nombre d’aventures depuis ses 17 ans et on pourrait croire qu’il a gagné en maturité.
Mais ce n’est pas le cas. Les touches humoristiques ici sont lourdes, et on a l’impression qu’il s’agit d’un gamin de 12 ans à l’aube de la puberté. Son approche des femmes est vraiment sans intérêt.
L’intrigue n’est là que pour Miles fasse le pitre. Peu d’action ou d’aventures. Un faux pas de l’auteur ?

Du coup, ce roman est le moins bon, et de loin, de la série. Une déception pour ma part.




L'impératrice douairière d'Eta Ceta vient de mourir. Miles et son cousin Ivan se rendent donc à Cetaganda, capitale de l'empire ennemi, pour assister aux somptueuses funérailles.
Jolie paire que ces deux-là : la tête et les jambes ! Miles le nabot surdoué, Ivan l'athlète à cervelle de moineau, le séducteur de ces dames — à eux deux ils sont censés représenter Barrayar. Mission strictement diplomatique : pas question de se lancer dans ces aventures insensées dont Miles est coutumier...
Facile à dire... Ils n'ont pas encore débarqué de leur capsule spatiale qu'ils sont attaqués par un étrange vieillard. Après une brève bagarre, l'individu s'enfuit, mais Miles et Ivan ont pu s'emparer d'un objet bizarre, une sorte de bâton. On dirait une clé électronique...
En fait de bâton, c'est de la dynamite qu'ils détiennent sans le savoir. Bientôt Miles découvre qu'un complot se trame contre Barrayar et décide d'enquêter. Mission "diplomatique" ? A d'autres !


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (5 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Barrayar   

Barrayar

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 28/11/2005 à 14h42 par Cyril

Cordelia Vorkosigan   

Cordelia Vorkosigan

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 28/11/2005 à 15h35 par Franz

L'apprentissage du guerrier   

L'apprentissage du guerrier

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 30/11/2005 à 12h53 par oman

Miles Vorkosigan   

Miles Vorkosigan

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/03/2006 à 16h57 par sandrine

Les frontières de l'infini   

Les frontières de l'infini

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 02/03/2006 à 11h45 par Cyril

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire