Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
14 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

Barrayar

Loïs McMaster Bujold


Barrayar
Titre original : Barrayar
Première parution : 04 janvier 1999

 Pour la présente édition :

Editeur : J'ai lu
ISBN : 2290034541

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (1 réponses)

Entrée en matière :

"J'ai peur. Cordélia repoussa le rideau de la fenêtre du salon de la résidence Vorkosigan, et son regard plongea dans la rue inondée de soleil, trois étages plus bas. Un long véhicule argenté s'était engagé dans l'allée semi-circulaire menant au portail. Une fois passée la grille aux barreaux acérés et les massifs d'arbustes importés de la Terre, il fit halte. C'était une voiture officielle. La porte arrière s'ouvrit et un homme en uniforme vert en sortit. Bien que la vue plongeante deformât la perspective, Cordélia reconnut le commandant Illyan à ses cheveux bruns..."

L'histoire :

Barrayar. La planète des armées brutales et sanguinaires où habite Vorkosigan, le "boucher de Komarr". Celui-ci vient d'être nommé régent du gouvernement. Une période de paix est sur le point de commencer apres la défaite contre les Betans. Malgré l'immense tâche de redorer le blason barrayaran, il semble qu'il puisse s'en sortir, d'autant plus qu'il est heureux depuis qu'il a épousé Cordelia Naismith, d'origine bétane, qui est sur le point de lui donner un héritier. Jusqu'à l'attentat.
Rien de grâve pour les deux époux sauf que le bébé est irrémédiablement affecté et naîtra avec un problème de calcification osseuse, risquant de perturber dangereusement sa croissance.
Une guerre civile est sur le point d'éclater...

Barrayar, deuxième volet de la saga Vorkosigan, est un roman où l'auteur a su se déjouer des stéréotypes du space 'op qu'elle n'avait su éviter dans son premier roman. Ici, l'action y est présente, mais les personnages sont plus fouillés, la civilisation féodale de Barrayar y est plus détaillée et plus intéressante. Moins de clichés, plus de rebondissements, l'auteur y a acquis plus de maturité dans l'écriture.
Les choses sont beaucoup moins faciles, ici, que dans le Cordélia Vorkosigan, trop simpliste. Plus de souffrance, plus épique AMHA, Cordélia aura à se battre pour y survivre, ainsi que son enfant.

Le véritable cycle est commencé et on entre dans le sujet. A suivre...

Extraits :

"- Descendez les ! souffla Cordelia à l'oreille du Bothari.
En même temps, elle empoigna son neutraliseur et fit feu.
Ce fut comme si le sergent émergeait d'un seul coup de l'état de transe dans lequel il se trouvait : comme un fou, il tira dans la fraction de seconde qui suivit. Tous deux avaient visé la même cible, le colonel, qui s'effondra. D'un bond, Bothari alla s'accroupir derrière l'un des véhicules à l'arrêt et continua d'actionner la détente. Deux gardes s'effondrèrent. Les autres s'abritèrent derrière les voitures."

"Un fracas de verre brisé et une sourde déflagration réveillèrent Cordélia. Il faisait nuit noire. Elle avala une gorgée d'air et tressaillit. QUelque chose d'acide lui brûlait les poumons, la bouche, les narines, les yeux. Un arrière-goût, immonde lui donna l'impression que son estomac lui remontait à la gorge. Vorkosigan, couché à côté d'elle, émergea brusquement de son sommeil en poussant un juron.
- C'est une grenade à la soltoxine ! s'ecria-t-il. Ne respire plus !"




Cordelia Naismith, ex-pilote d'astronef, n'est pas une femme comme les autres : non contente d'avoir vaincu les soldats de Barrayar, elle a épousé leur chef, l'amiral comte Aral Vorkosigan. Tous deux vivent maintenant à Barrayar. Aral vient d'être nommé régent, et Cordelia attend un enfant. Une vie tranquille, enfin...
Et puis, une nuit, c'est l'attentat. Une grenade à la soltoxine. Si Cordelia et son mari s'en tirent sans dommages, l'enfant, lui, risque d'être anormal. Qu'importe, Cordelia ne veut pas renoncer. Ce sera un garçon, elle en est sûre. Il sera beau et intelligent, plus tard il règnera sur Barrayar...
C'est ainsi que naîtra Miles Vorkosigan. Miles, un garçon différent des autres, au destin passionnant...


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (1 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Cordelia Vorkosigan   

Cordelia Vorkosigan

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 28/11/2005 à 15h35 par Franz

L'apprentissage du guerrier   

L'apprentissage du guerrier

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 30/11/2005 à 12h53 par oman

Miles Vorkosigan   

Miles Vorkosigan

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/03/2006 à 16h57 par sandrine

Cetaganda   

Cetaganda

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/03/2006 à 11h40 par Cyril

Les frontières de l'infini   

Les frontières de l'infini

    

Loïs McMaster Bujold



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 02/03/2006 à 11h45 par Cyril

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire