Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
12 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

De l'avenir d'ici..?


  Sujet proposé le 02/02/2016 à 15h37 par lacroute
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 3 / 6   |   aller en page :      1  2  3  4  5  6     
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3879 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 09/02/2016 à 16h11  

Butch :

Si on regarde la pub, de la "banque du futur" à la dernière Passat, des comparateur d'assurance présentés par des mulots en images de synthèse équipés d'hologrammes au grand retours de martiens amateurs de pâtes, la SF reste présente.

Clairement, la publicité nous englobe d’images futuristes et science-fictives.

Butch :

Par ailleurs, en ces temps de chômages, beaucoup d'économistes schumpeteriens misent sur l'innovation, les nouveaux métiers, uber ... Pour beaucoup de nos concitoyens, nous vivons déjà dans de la SF.

Ceci dit, le principe qui voudrait que baignant dans un monde « sfisé », le lecteur/spectateur/joueur potentiel ne ressente pas l’appel de l’aventure SF, je ne suis pas convaincu de sa réalité pratique.

Butch :

Un des éléments qui a un peu amélioré les choses sur les forums c'est l'addition des balises youtube/vimeo pour insérer des vidéos comme on insère des images.

Si ce n’est pas trop lourd à gérer dans la configuration actuelle du site (je ne connais pas les procédés techniques), ça pourrait être intéressant.

lacroute :

il y eut par exemple les pros Herbert liés à Dune fidélisés jusqu'à l'outrage, les enfants de Tolkien qui se comptaient par auteur en mètres linéaires de bibliothèque.

Il s’agirait là d’un lectorat de best sellers au sein du domaine SF/Fantasy : en attendant le prochain G.R.R. Martin je lis du Hobb, et vice-versa, comme d’autre le ferait avec Lévy et Musso ?

Butch :

Mon avis […]* est que ta SF est malade. Elle est criblée de protubérance cancéreuse mercantiles, affaiblie par un lectorat absent car branché sur son smartphone. Mais elle n'est pas morte… […] Il y a de gros passage à vide puis, parfois il sort de bonnes choses qu'il est important d'évoquer ici.

+10

* j’ai du mal à te qualifier de néophyte, Butch ; je te dirais bel et bien amateur (comme j’estime l’être). Le terme a dans mon esprit une acceptation large : entre le candide intégral et l’expert patenté. ^^

tj :

la VO

C’est un remède efficace, mais avec des difficultés d’applications.

Il requiert notamment un fort dosage (tes « 80-90 % ») pour, par la pratique, fluidifier la lecture.

Et puis, si mon niveau d’anglais me permet, avec quelques efforts, de profiter de lectures en V.O., je me sais incapable de saisir bien des nuances de la langue ; alors qu’un traducteur émérite saura m’en restituer tout ou partie.


lacroute :

Nous avons cherché à en repousser le mur, à cette enclave, toujours et presque à chaque instant, à phagocyter l'extérieur, à convaincre que la SF était une vraie littérature d'exploration de l'homme. Et nous avons longtemps réussi et peut être au final échoué car nous appartenons désormais au Grand Tout.
[…]
Nous avons commis l'erreur de chercher à nous ouvrir vers l'extérieur sans n'avoir rien d'autre à proposer que du consommable rapide, de la FastSF, avec des espoirs de retours sur investissements rapides.

Argh ! Je manque de temps de connexion pour développer comme je le souhaiterais sur ce sujet épineux, lacroute ; mais j’y reviendrai prochainement : promis !
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 09/02/2016 à 16h12   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 09/02/2016 à 20h16  
Butch:

Citation :

De même, il est aussi logique que des auteurs pressés par leurs éditeurs jouent la facilité en délayant leur prose sur des cycles à rallonge.

Cette simple phrase contient beaucoup d'éléments d'importance.
_"des auteurs pressés par leurs éditeurs": là on perçoit la responsabilité de l'éditeur sur l'auteur, main d'autant plus puissance qu'elle peut manipuler un nouvel auteur. Et si, en plus, il est français, cet auteur..
_"Délayant leur prose": S'il ne s'agit que de prose, le malheur n'est pas aussi intense que si nous avons affaire à des idées. Or, la SF est une littérature d'idées, c'est presque son principal moteur. Ces nouvelles sont immédiatement accessibles au coeur des nouvelles, se font attendre au sein des one-shots, inaccessibles dans le flot d'un cycle que l'on commence à lire avec le doute de le finir. Comment admettre qu'un auteur se coupe d'une partie de son lectorat en alimentant un seul rail à idées..? En satisfaisant le flair de l'éditeur qui sait ce qu'il faut faire, grave erreur. Ainsi, pour que la SF survive ne devrait t'on pas ne lire que des nouvelles. A mon sens c'est seulement mathématique. On assiste donc à un gaspillage d'idées qui se perdent et ne reviennent plus. La SF à rallonges a noyè ses propres enfants.

La suite du thread est truffé de remarques pertinentes. A suivre donc.
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 09/02/2016 à 20h47  
en réponse à:
Lacroute

Citation :

il y eut par exemple les pros Herbert liés à Dune fidélisés jusqu'à l'outrage, les enfants de Tolkien qui se comptaient par auteur en mètres linéaires de bibliothèque.


Citation :

Jim


Citation :

Il s’agirait là d’un lectorat de best sellers au sein du domaine SF/Fantasy : en attendant le prochain G.R.R. Martin je lis du Hobb, et vice-versa, comme d’autre le ferait avec Lévy et Musso ?

Pas seulement quand les cycles se multipliant trop en nombre pour se la jouer best sellers, jongler des uns aux autres signifie au final ne lire plus que çà et abandonner en bord de route des one-shot d’intérêt (mais peu rentables)
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 09/02/2016 à 20h52  
tj

Citation :

Il y a probablement un problème spécifique à la SF francaise aujourd'hui , mais pas forcément généralisable ...


Surement.
(Sandrine, s'il te plait..!)
En ce sens, il existe bien une origine à ce problème..? Les auteurs..? Le lectorat..? Une entité autre..?
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 09/02/2016 à 20h54  
Jim à propos de Butch:

Citation :

entre le candide intégral et l’expert patenté

+ 100. Et nous sommes tous sur ce modèle..!
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 09/02/2016 à 20h58  
Jim

Citation :

sur ce sujet épineux

Au combien, oui.
..que je résumerais caricaturalement ainsi: durant les 70''s il nous importait de convaincre, durant les 10's il nous suffirait de croire..!
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3879 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 10/02/2016 à 14h05  

lacroute :

Nous avons cherché a en repousser le mur, à cette enclave, toujours et presque à chaque instant, à phagocyter l'extérieur, à convaincre que la SF était une vraie littérature d'exploration de l'homme. Et nous avons longtemps réussi et peut être au final échoué car nous appartenons désormais au Grand Tout.


(Ce « nous », ce sont les promoteurs professionnels de la SF ? Comprendre éditeurs, directeurs de collections, etc. ?)

À l’opposé d’une phagocytose, j’y vois plutôt une dissolution de la paroi cellulaire, avec un matériel interne – charge virale incluse – offert à qui veut bien le prendre. ^^

De jeunes auteurs aux stars internationales (Murakami et consorts), nombres d’auteurs édités en littgen mettent des idées et images de SF dans leurs œuvres.
Ça donne de bons textes comme de mauvais (ces derniers souvent par manque de cohérence interne).

Pour ce qui est de la dissolution dans le grand bain du mainstream, j’en perçois peu les signes, sauf comme tu le mentionnes, dans la standardisation de l’emballage.

(il y a quelques années, Gilles Dumay disait que l’illustrateur le plus « vendeur » en SF dans la collection Lunes d’Encre était Manchu, très typé science-fiction.
Je serais curieux de savoir ce qu’il en est aujourd’hui – sachant, bien entendu, de tout ne dépend pas de la couverture ; heureusement !)

Mais je m’interroge…

La SF littéraire peut-elle exister, en France, autrement qu’en étant « de niche » ?
Le Grand Prix de l’Imaginaire, autrefois un des points d’orgue des Utopiales gagnera-t-il un nouveau public suffisamment large au sein du festival généraliste Les Étonnants Voyageurs, où il ne fait pas (ou moins) évènement ?
Comment attirer un nouveau lectorat, de culture moins spécialisée, sans s’aliéner une trop grosse part de son cœur de cible ? Les gains compenseront-ils les pertes ?
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2707 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 10/02/2016 à 15h25  

Citation :

De jeunes auteurs aux stars internationales (Murakami et consorts), nombres d’auteurs édités en littgen mettent des idées et images de SF dans leurs œuvres.
Ça donne de bons textes comme de mauvais (ces derniers souvent par manque de cohérence interne).

90 % de toute chose est du déchet.
Ceci étant dit, lorsque je dresse la liste de mes 10 dernières lectures de SF, cela donne ceci :
- Ysée-A de Thirion, space opera digne des meilleurs pulps de l'âge d'or. Divertissant
- Les Stols de Thirion, space opera un peu bancal et très daté. Vite lu.
- Défaite des Maîtres et possesseurs de Message, roman de SF écrit par un jeune auteur de litt gen, taxé de fable en quatrième de couverture. Ce n'est pas faux.
- Le Nexus du Dr Erdmann de Kress, de la gériatrie fiction avec un vernis SF. Bof !
- Le Poids de son coeur de Montero, excellent roman de SF à tendance dystopique. Peut-être un cran au-dessous de son précédent titre, Des Larmes sous la pluie.
- Le Bassin d'Aphrodite de Nygardshaug, bon roman post-apocalyptique à portée écologique. Le moins percutant de la trilogie.
- Légion de Sanderson, novella aux prémisses engageantes mais au déroulement très bof !
- Soundrack de Furukawa, roman manifeste flirtant avec les limites du post-apocalyptique.
- Semences de Ligny, roman moyen qui ne déparerait pas dans une collection YA.
- L'Assassin de Dieu de Pelot, excellent recueil de nouvelles qui recèle quelques perles.

5 éditeurs de genre, 5 éditeurs hors genre. Du très bon, du moyen, du mauvais. (faudrait que je calcule le pourcentage).
Qu'en déduire ? Dilution de la SF dans la litt gen ou changement de mes goûts ? Sans doute la seconde proposition, vu que le space opera au premier degré me gave de plus en plus, même si ma curiosité se porte encore vers les vieilleries (Thirion), et que les occurrences à la dystopie et au post-apo prédominent. Mon sense of wonder pointerait-il aux abonnés absents ? Tout est foutu !
dernière édition : 10/02/2016 à 15h30   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 10/02/2016 à 16h58  
Le Gaidol

Citation :

5 éditeurs de genre, 5 éditeurs hors genre

..oublions la notion d'éditeur et regardons les choses sous un autre angle: l'aspect graphique proposé au lectorat.

http://media.biblys.fr/book/16/14916-h200.jpg

http://images.noosfere.org/couv/b/belial140-2016bandeau.jpg

http://editions-metailie.com/wp/wp-content/uploads/2015/11/poids-du-c%C5%93ur-le-HD.jpg

http://nordique.zonelivre.fr/wp-content/uploads/2015/11/le-bassin-d-aphrodite-Gert-NYGARDSHAUG.jpg

http://i.gr-assets.com/images/S/photo.goodreads.com/books/1357503675i/17213247._UY200_.jpg

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41WEL-9RYbL._SX315_BO1,204,203,200_.jpg

http://www.actusf.com/spip/IMG/image/jean-laurent/semences%20ligny%20ok.jpg

http://www.images-booknode.com/book_cover/3428/full/l-assassin-de-dieu-3427832.jpg

..pas franchement typé SF tout çà, et c'est là que le bas blesse, le coeur de cible n'est plus franchement visé. Franchement je serai, moi, amateur de SF depuis des décennies, passé à côté des 3/4. De même, quand je feuillette le dernier Bifrost à hauteur des critiques, j'ai le même sentiment désespéré en lorgnant les vignettes. L'édition fait fausse route. Pour ma part, autant acheter des vieilleries.

Alors:
Le Gaidol:

Citation :

Tout est foutu !

... me concernant, oui..!

Jim, je reviens..!
dernière édition : 10/02/2016 à 17h03   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2707 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 10/02/2016 à 17h03  
Rhhoo ! Pour L'assassin de Dieu, tu n'as pas bien cherché...

   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
   Répondre  |   page 3 / 6   |  aller en page :      1  2  3  4  5  6     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014