Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
17 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
 

De l'avenir d'ici..?

02/02/2016 à 15h37 
De l'avenir d'ici..?

Un forum internet est avant tout un collectif, mais aussi une somme....d'individualités où chacun apporte ses forces et ses faiblesses, ses espoirs et ses craintes, son temps, son bénévolat; le tout autour d'une passion commune.

De l'amalgame des particularismes nait une couleur, un sens, une direction commune qui peu à peu se crée, s'embellit, devient marque de fabrique...jusqu'à ce que le fond disparaisse:

_ par épuisement des ressources déjà utilisées. Peut-on relancer les topics anciens au regard d'éléments neufs..?
_ par disparition/dilution de l'axe commun. La SF existe t'elle toujours vraiment ? (je suis ici très dubitatif..!)
_par.découragement de certains qui entrevoient que la construction commune profite quelquefois à des intérêts particuliers.
_ par ... etc

Le problème, en annexe, ne me parait pas être de forme. Elle me parait attrayante, ouverte, inventive, expérimentale. Et puis, ce n'est qu'un vernis qui cache peu l'essentiel, le but commun: "pour que vive CSF"
dernière édition : 02/02/2016 à 16h00   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 1 / 6   |   aller en page :   1  2  3  4  5  6       
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6472 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 02/02/2016 à 16h47  

Citation :

_ par épuisement des ressources déjà utilisées. Peut-on relancer les topics anciens au regard d'éléments neufs..?

J'ai l'impression que le forum devient un lieu de sociabilité pour échanger sur ses lectures, le ciné et la musique. Ce qui est toujours intéressant, car on ne se borne pas à la sf stricto sensu.


Citation :

_ par disparition/dilution de l'axe commun. La SF existe t'elle toujours vraiment ? (je suis ici très dubitatif..!)

Débat vieux comme la sf...
Mais toujours intéressant, notamment si l'on répond à LA question : qu'est-ce que la SF ?
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 02/02/2016 à 17h13  

Citation :

Débat vieux comme la sf...


Oui et non..!
Oui, si l'on considère quelques réponses tangentielles à la fameuse question.

Non dans le sens où récemment l'édition SF cherche à se noyer graphiquement dans la littérature générale. Un peu comme si elle se cherchait un nouveau visage soluble commercialement dans le mainstream, dans le flot des ventes non spécialisées. Perso, je vis çà comme une simple tentative de survie, de raccroc. Je ne cherche même plus à retrouver mes petits dans toute cette uniformité désespérante. Si tu considères la SF comme une littérature de meute tu perds des clients par manque de signes de reconnaissance, tu dissouts ton lectorat habituel dans le Grand Tout et tu t'étonnes de dépeupler la fanzone qui te faisait vivre (y compris, et cela nous concerne les sites comme le notre). Perso, je ne vis pas de la SF et je constate de plus en plus que j'achète de moins en moins par perte d'épicentre SF.

Quelquefois je me demande même si la SF ne peut vivre que par sa marginalité et que hors la périphérie où elle s'agite il n'y a aucun espoir pour elle (à de rares exceptions près). Et que tenter la lit blanche ne sert qu'à la noyer.
dernière édition : 02/02/2016 à 17h32   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 02/02/2016 à 17h55  
Ainsi, comment rameuter des têtes nouvelles sur un site SF si toutes les cibles potentielles viennent de partout et surtout de nulle part, c'est à dire d'une lit blanche immense dans laquelle tout se phagocyte dans tout.
On a fait le choix ici de la singularité SF et notre terrain de jeu devient peu à peu universel à l'image de l'édition SF new wave.
J'ai bien peur que, désormais, recueillir des SF-addicts c'est les ramasser à la petite cuillière dans l'océan.
Faut t'il à l'image de l'édition SF, pour parler SF, devenir un site généraliste..?
dernière édition : 02/02/2016 à 17h57   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 02/02/2016 à 18h07  
Et sans ces têtes nouvelles comment perdurer..?
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
Steph

Inscrit le :
05/03/2015
44 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 02/02/2016 à 20h11  

Citation :

Non dans le sens où récemment l'édition SF cherche à se noyer graphiquement dans la littérature générale. Un peu comme si elle se cherchait un nouveau visage soluble commercialement dans le mainstream, dans le flot des ventes non spécialisées. Perso, je vis çà comme une simple tentative de survie, de raccroc.

La SF, c'est finalement une réflexion sur notre monde, sur notre univers, sur ce que nous en faisons. C'est le seul genre littéraire qui n'est pas tourné vers l'individu en tant que tel. Le fantastique, c'est le côté magique caché dans le quotidien des individus. La littérature sentimentale, c'est la relation émotionnelle entre les individus. Les polars, c'est le côté sombre de certains individus. Etc. Or, la majorité des gens veulent qu'on leur parle d'eux-mêmes. Ils veulent pouvoir se projetter sur un personnage qui leur ressemble. C'est pour cela que la télé réalité marche si bien et le SF si peu.

Alors effectivement, les éditeurs SF tentent d'écouler leurs produits sous le label de la "littérature blanche" avec des couvertures mi-figue, mi-raisin, qui ne satisfait pas vraiment le grand public et qui déçoit les puristes SF. Et probablement que beaucoup de ces livres ne passeront pas l'étape du temps car ils sont finalement trop fades. Un des problèmes des éditeurs est que le livre s'est démocratisé. Et qu'il faut donc vendre plus de livres pour un même bénéfice global, et donc il faut chercher au-delà du lectorat traditionnel SF, et donc on masque le truc sous de la littérature blanche, etc. C'est pour cela que je pense qu'on ne devrait pas bouder l'édition indépendante. Il y a quelques années, c'était vraiment pas terrible. Mais aujourd'hui, surtout aux États-Unis et de plus en plus en Europe, elle se professionalise avec des couvertures dignes de ce nom, des textes corrigés par des professionnels, des auteurs qui suivent des séminaires de scénarisation, etc.

Quand ce forum a été créé, les ebooks n'existaient pas, l'édition indépendante à peine. Je crois que les livres changent et que donc les interactions du forum changeront. C'est vrai que pendant les phases de transition, on peut avoir du mal à voir la direction qu'on prend, mais après tout, quand on lit un livre, on se laisse aussi guider vers l'inconnu. Parfois on est déçu et parfois on est ravi. Pourquoi ne pas simplement se laisser porter?
   Consulter le profil de Steph  Envoyer un message privé à Steph  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
1922 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 03/02/2016 à 13h27  
reflexion intéressante sur le lieu de sociabilité ....
pour moi , la SF n'est en rien en déclin suaf peut être localement ( en France ) , dans certains medias (livre?) .
Le site est certes moins vivant , peut être aussi par l'absence de sujets polémiques et polémiqués , eux mêmes liés à la disparition de certains profils plus enflammés ( et je ne parle pas de ces empiternelles tentatives de venir faire sa promo sur le site ... )
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
1922 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 03/02/2016 à 13h40  
ceci dit , quand on fait un bref tour d'horizon
- le CC : dead
- le forum d'actuSF : heu ... je viens d'y faire un tour , la plutpart des posts ont ... 0 réponses

Donc des trois principaux ( à mon sens) d'il y a 10 ans , 2 sont cliniquement morts .
Le plus dynamique serait peut être celui du Bélial ( non inscrit ) mais qui est modéré et en paertie animé par l'équipe du bélial , ce qui est uen configuration particulière ..
A méditer ?
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2707 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 03/02/2016 à 16h54  
Je vous rassure, les fora consacrés aux autres genres connaissent la même décrue.
Comment l'expliquer ?
De mon point de vue, un forum est l'émanation d'une communauté. Or, les communauté vieillissent sans forcément se renouveler, a fortiori lorsque d'autres voies d'expression existent (blogs, réseaux sociaux et tout le toutim). Elles évoluent aussi en fonction des centres d'intérêt des uns et des autres. Il faudrait analyser l'écologie des fora et mener une étude sociologique de la chose, si tant est que cela n'existe pas déjà.

Dans un autre topic, j'ai parlé d'intelligence collective. Cela veut dire adapter ses attentes à celle des autres, ne pas alimenter les tensions ou les trolls, apporter des faits sans renoncer à ses opinions, le tout avec légèreté et sans prise de tête. Bref, ne pas succomber à l'immédiateté du net et mettre à profit le recul que procure l'écran et le clavier. Pas facile, je n'y parviens pas toujours moi-même.

Je trouve que la communauté de CSF a su trouver cet équilibre et, en-dehors des quelques frictions que j'espère passagères, de la disparition et la réapparition des habitués, j'ai toujours plaisir à lire les messages des uns et des autres.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3879 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 04/02/2016 à 11h25  
Merci d’avoir saisi la balle au bond, lacroute.


Citation :

_ par épuisement des ressources déjà utilisées. Peut-on relancer les topics anciens au regard d'éléments neufs..?

On peut toujours essayer.
Peut-être n’ose-t-on pas… en se disant que ça n’intéresserait personne puisque de ces sujets on a déjà un bon tour…
Et puis de nouveaux venus y auraient leur mot à dire…


Olivier :

J'ai l'impression que le forum devient un lieu de sociabilité pour échanger sur ses lectures, le ciné et la musique. Ce qui est toujours intéressant, car on ne se borne pas à la sf stricto sensu.

C’est toujours bien, oui.

Ceci dit, personnellement, j’aimerais que le cœur reste de SF…
Je vois le forum de CSF comme un forum de SF, puis d’autres « mauvais genres », puis d’autres choses.

(Et si un forum « appartient » aux membres qui l’animent, il en est un qui l’a fondé, pait la taxe d’habitation et répare les trous dans la toiture…)


lacroute :

l'édition SF cherche à se noyer graphiquement dans la littérature générale.

On sent bien que le sujet te touche.
Bien que j’aime l’illustration de SF, je suis moins pessimiste que toi ; mais je suppose que je devrais y revenir sur le topic adéquat…


lacroute :

Et sans ces têtes nouvelles comment perdurer..?

C’est à mon avis un des nœuds du problème.

Les nouvelles générations sont essentiellement sur Facebook puis Twitter.

Et je regrette que, trop souvent, ceux qui trouvent le chemin du forum semblent peu disposés à discuter sur la longueur.
(l’accueil ne me paraît pourtant pas mauvais – pour peu que leur venue ne soit pas motivé par le trollage ou l’autopromotion mal placée…)


Steph :

La SF, c'est finalement une réflexion sur notre monde, sur notre univers, sur ce que nous en faisons. C'est le seul genre littéraire qui n'est pas tourné vers l'individu en tant que tel. Le fantastique, c'est le côté magique caché dans le quotidien des individus. La littérature sentimentale, c'est la relation émotionnelle entre les individus. Les polars, c'est le côté sombre de certains individus. Etc. Or, la majorité des gens veulent qu'on leur parle d'eux-mêmes. Ils veulent pouvoir se projeter sur un personnage qui leur ressemble.

J’entends que la SF vise plus large dans ses sujets humains, comme dans l’espace et dans le temps ; mais je trouve que tu rétrécis là les autres littératures…
Pour faire bref, sans doute.
On pourrait en reparler sur le forum principal…


Steph :

on ne devrait pas bouder l'édition indépendante

Oui, il y a de belles choses sur la scène indépendante.
Est-elle boudée ? Je ne sais pas.


Steph :

Pourquoi ne pas simplement se laisser porter?

Parce que parfois, à se laisser porter, on s’échoue ? ;-)

"Don’t fear the change, ride it", disait l’autre…


tj :

le CC : dead

La bête bouge encore. En tout cas, son forum. Tant mieux.
(les cafards sont des bestioles particulièrement coriaces ; alors leur variété cosmique…^^)


tj :

Le [forum] plus dynamique serait peut-être celui du Bélial ( non inscrit ) mais qui est modéré et en partie animé par l'équipe du bélial , ce qui est une configuration particulière ..
A méditer ?

C’est une configuration particulière, en effet.
Mais il y a peut-être à s’inspirer de certains de ses aspects.



LeGaidol :

Elles [les communautés] évoluent aussi en fonction des centres d'intérêt des uns et des autres.

Intérêts de loisirs… intérêts familiaux… intérêts professionnels…
Et les journées ne font que 24 h !


LeGaidol :

Dans un autre topic, j'ai parlé d'intelligence collective. Cela veut dire adapter ses attentes à celle des autres, ne pas alimenter les tensions ou les trolls, apporter des faits sans renoncer à ses opinions, le tout avec légèreté et sans prise de tête. Bref, ne pas succomber à l'immédiateté du net et mettre à profit le recul que procurent l'écran et le clavier. Pas facile, je n'y parviens pas toujours moi-même.

Je plussoie des deux mains ! ^^
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 04/02/2016 à 11h30   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5535 messages
RE : De l'avenir d'ici..? 04/02/2016 à 16h25  
Une idée comme çà proposée à la collectivité.

Je me demande parfois si nous n'ouvrons pas des pistes de discussion que, paradoxalement, nous refermons aussitôt.
Je m'explique.
Parler d'un livre qui plait (ou qui énerve c'est selon) c'est:
_1. faire l'effort de la chronique (et du temps à y consacrer pour la rendre attractive) et espérer que les posts suivent.
ou:
_2. glisser un petit mot (quelquefois souvent pertinent) , comme çà, en passant, sur le fil des lectures du mois. Et là, c'est la noyade sous les lames des posts qui suivent. L'amorce s'envole. L'oubli guette

Alors..?
1_La chronique a son utilité. Elle ancre son auteur dans la collectivité. Elle ouvre les commentaires sur la critique elle-même mais aussi sur l'oeuvre, ses qualités, ses défauts, son importance dans le genre. C'est aussi un effort de recherches solitaires dont la récolte profite à la communauté, crédibilise le site .
2_Les lectures du mois servent de baromètre des lectures dans l'instant.

Mais, sur la somme des livres de SF divers recencés par CSF combien ont l'hommage de la chronique...? Sans doute un pourcentage plus que très faible.

Alors pourquoi empiler (sans suite) sur le fil des lectures..? Pourquoi ne pas user du fil nouveau qui ouvre des espoirs de partage pour des ouvrages qui n'ont que peu de chances de se voir offrir une chronique..? Il suffirait d'une présentation succincte et vogue la galère.
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
   Répondre  |   page 1 / 6   |  aller en page :   1  2  3  4  5  6       

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014