Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
6 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL


  Sujet proposé le 05/06/2005 à 08h42 par lacroute
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 4 / 10   |   aller en page :      1  2  3  4  5  [ ...... ]  8  9  10     
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5734 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 12/07/2005 à 09h28  
ah, Ione, j'allais citer le même passage que toi... :) !!!
genre tarte à la crème, je n'ai jamais autant rigolé sur les paradoxe qu'avec l'introduction de "Les voyages électriques d'ijon tichy " de Stanislas Lem...

En passant, je suis bien content que cette loufoquerie qu'est "retour vers le futur" plaise à certains, car j'aime bien moi aussi - notamment le fait que le type fasse 3 histoires dans le temps avec, peu ou prou, le même scénar... quand on nous disait que le symtôme c'était dans la répétition, oui, mais là, il y va fort le gars... :)
quand à l'armée des 12, bon, je trouve pas ça si nul, mais j'approuve zomver, je préfère nettement la jetée...
Il y a aussi cette histoire avec une bonne idée, gachée par son côté romanticollywoodienne, du type qui se reveille tous les jours le même jour (de la marmotte)... je sais plus le titre mais ça faisait très "4ème dimension" comme histoire - bon, mais versant fantastique, pas trop sf...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
ElJusticiero

Inscrit le :
10/01/2005
876 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 12/07/2005 à 10h31  

Citation :

Comme exemple de paradoxe temporel, on peut citer la nouvelle L'enfant en proie au temps de Charles Harness


Heinlein fait encore mieux dans Vous les zombies (ou La mère célibataire, ça dépend des éditions).
[SPOILER]
Le personnage est à la fois son père et sa mère, son fils et sa fille.
[SPOILER]
Signature de ElJusticiero « Fuck the mundanes of Mainstream, the elitists of Literature. We’re Genre and proud of it. » (Hal Duncan)
   Consulter le profil de ElJusticiero  Envoyer un message privé à ElJusticiero  Visiter le site de ElJusticiero  
Lisbei

Inscrit le :
23/05/2005
2802 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 13/07/2005 à 14h51  
Pour le retour à l'origine de l'histoire, version religieuse (et non physicienne, avec le Big Bang), voir Caroline oh Caroline, roman délirant de Paul van Herck qui, de paradoxe temporel en boucle rétroactive, se termine au moment du péché originel.
   Consulter le profil de Lisbei  Envoyer un message privé à Lisbei  
Gracie

Inscrit le :
05/10/2004
1857 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 19/07/2005 à 21h57  
Pour citer quelqu'un qui n'aime pas se citer ;-)
Joli paradoxe temporel dans l'oeil du fouinain (R.C. Wagner), s'inspirant du "paradoxe de l'écrivain" : un texte ramené du futur dans le passé et donc qui n'a jamais été écrit. Autre détail amusant : le héros revient dans le passé pour s'assurer qu'il a bien été comme il est sensé avoir été....
Un peu compliqué ? Ben comme tout voyage dans le temps...
   Consulter le profil de Gracie  Envoyer un message privé à Gracie  Visiter le site de Gracie  
stealrige

Inscrit le :
11/02/2005
1575 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 19/07/2005 à 22h04  
Et pour citer quelqu'un qui adore se citer : MOI.
Non juste un cas que j'avais réussi à provoquer dans une maîtrise de JDR. Un de mes joueurs sur un mois virtuel s'était retrouvé dans la bonne cité de Kadath. Le même soir il avait été poursuivi par lui-même tandis qu'il essayait de se sauver de son acharnement. Trois fois lui sur le même plan.
Ce que je voulais dire ? Si on essayait d'explorer le lien entre les voyages remporels et les temps paralleles. Attention je ne parle pas d'univers parallèles, même si on est pas loin. Voir le Pélerinage enchanté de Simak.
   Consulter le profil de stealrige  Envoyer un message privé à stealrige  
B'Elanna

Inscrit le :
18/09/2003
48 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 01/08/2005 à 17h50  
je rejoins tout à fait Lisbei lorsqu'elle conseille "sans parler du chien" de Connie Willis, il est vraiment excellent, ainsi que "le grand livre" du même auteur.
J'ai bien aimé aussi "timeline" (prisonnier du temps en français, je crois ?) de Michael Crichton. Désolée, ça va peut-être faire jaser... mais que voulez-vous, msieu-dames, faut m'excuser, pensez-donc je fais partie de ceux qui ont apprécié l'Armée des 12 singes ! Et pire que tout : j'adore Star Trek... Il y a d'ailleurs un excellent épisode de la série originale traitant d'un dilemme temporel : "The City on the Edge of Forever".
   Consulter le profil de B'Elanna  Envoyer un message privé à B'Elanna  
Trevize

Inscrit le :
28/06/2005
140 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 01/08/2005 à 20h31  

Citation :

Pour le retour à l'origine de l'histoire, version religieuse (et non physicienne, avec le Big Bang),


Simple anecdote mais c'est un abbé belge, Georges-Henri Lemaitre qui fut l'un des fondateurs de la theorie du BigBang alors appelé theorie de l'univers en expension. En s'inspirant des traveaux de Friedman il decouvrit le RedShift. Le RedShift (noté "z") est le décalage du spectre (vers le "rouge") émis par les galaxies trahissant leur fuite par rapport à la Voie Lactée. Plus la galaxie étudiée est lointaine de la Voie Lactée, plus le RedShift est grand.
Ce n'est naturelment pas verifiable, mais on peu ce poser la question, l'abbé a-t-il réelment utilisé que les calculs de Friedman ou a-t-il aussi eu des inspiartions divines???
   Consulter le profil de Trevize  Envoyer un message privé à Trevize  
Franz

Inscrit le :
30/05/2005
3144 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 02/08/2005 à 09h53  
Cet abbé avait peut être abusé des produits houblonnés brassés par ses collègues de l'abbaye selon le bon vieux precepte (je ne suis pas sur qu'il soit dans la bible) "in vino veritas" :))))

Voui je sors...
Signature de Franz C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases...
   Consulter le profil de Franz  Envoyer un message privé à Franz  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5734 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 08/08/2005 à 13h17  
Sur le sujet, une très sympathique nouvelle de Dick, "le projet argyronète". Je l'avais totalement oubliée, et je l'ai relu hier sur la plage (qu'est-ce qu'on s'emm... sur les plages)...

Des hommes du futur, ayant un problème technique, utilise une machine à remonter le temps pour aller chercher un des prescients du XX siècle, c-à-dire un écrivain de sf (!!!!) qui a décrit leur difficulté dans une nouvelle... Il débarque dans une convention de sf... !!!
paradoxes et humour à la clé...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
dernière édition : 08/08/2005 à 13h18   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6217 messages
RE : Les paradoxes temporels...sleropmet sexodarap seL 02/08/2006 à 23h28  
Dans le receuil duquel elle est extraite, cette nouvelle commence page 63 et finit 56 pages plus loin..!
Je viens de la finir sourire aux lèvres et la larme à l'oeil..! Mon premier texte de cette auteure..!

Il s'agit d'un PDF de 1984 numéroté 388 extrait il y a peu d'un grenier poussiéreux sur les conseils d'un membre de CSF, incorporé aléatoirement à une PAL au rythme des "Allez-vas-y-coco-c'est-le-moment-ou-jamais..!" et des "Non-tu-ne pourras-pas-essaies-autre-chose..!"

Et puis il est sorti ce soir, pile poil au bon moment, j'avais des envies de bonheur, d'une brève nouvelle (je venais de sortir au combien enthousiaste de la longue lecture de "La Pierre et le Sabre"..!)

J'avais des doutes, quand même, prévoyant selon mes critères un indice de satisfaction faible malgré les conseils..!

Et pourtant le temps a filé à une allure folle, les doigts ont tourné les pages inlassablement et frénétiquement jusqu'à la fin au rythme d'une prose complexe, pas facile mais agréable..! Et la chute comme un choc, une gifle, un émerveillement..!

Pourquoi parler de cette nouvelle au sein des paradoxes temporels, tout banalement car il en s'agit d'un comme on les aime: innatendu, réfléchi, magnifique, laissant des traces dans le souvenir (mais aussi et peut-être surtout dans la réflexion)..! Le propos n'est pas gratuit, à l'image d'un paradoxe considéré comme une simple réflexion mathématique..! Il se fait l'écho, entre autres, de la problématique de la différence d'age en amour..!

Mais avant de poster: un doute..! Est-ce le thread approprié pour parler de "La machine lente du temps" d' E. Vonarburg..? Même si le paradoxe temporel en est l'argument principal..?
On y trouve des bouts de phrases dignes de "Ces phrases qui vous ont plu", un thème mûr pour un fil consacré aux histoires d'amour (et celle ci est triste mais belle) dans la SF (Faut qu'on y pense..!).

Il me reste 7 autres nouvelles à découvrir..! Mais j'avoue qu'entre deux je vais prendre mon temps, passer à autre chose..! Car ce qui me rebutait, à savoir une prose difficile, à été au rendez-vous..mais la récompense d'avoir passé un excellent moment aussi..!
dernière édition : 02/08/2006 à 23h35   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
   Répondre  |   page 4 / 10   |  aller en page :      1  2  3  4  5  [ ...... ]  8  9  10     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire