Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
8 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Lectures : en 2020, pas de livres vains


  Sujet proposé le 02/01/2020 à 11h42 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 24 / 36   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  23  24  25  [ ...... ]  34  35  36     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7379 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 07/05/2020 à 19h07  
Je l’ai lu sur mon smartphone.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
509 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 07/05/2020 à 19h07  
yes, mais j'ai du passer par la fnouc etc et j'arrive pas à récupérer l'e pub contrairement à Bol d'air.
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4665 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 08/05/2020 à 16h40  
Fini Possession de Paul Tremblay.

Un excellent thriller et un page turner redoutablement efficace.

L'auteur n'avait pas goûté la religiosité triomphante de L'exorciste (le film, pas le roman) et son livre en est en quelque sorte une réponse.

Marjorie, quatorze ans, connaît une crise d'adolescence particulièrement violente. Désemparés, étranglés financièrement, ses parents (surtout son père, fervent catholique) se résolvent à ce qu'une équipe de télé-réalité investissent leur foyer .
Son nom ? Possession. Car ils postulent que la jeune fille est habitée par le Mal...
Est-ce le cas ou simule-t-elle (et pour quelle raison) ?
Déclare-t-elle une maladie psychique ?
Le roman répondra à cette question par l'intermédiaire de sa jeune soeur, Merry, huit ans au moment des faits, et qui quinze ans plus tard tente de toucher à la vérité des événements.

Si le style est clair et fluide et l'intrigue parfaitement tenue, c'est par le soin porté à ses personnages que l'auteur emporte le morceau.
Merry, la narratrice, est un personnage particulièrement attachant avec qui il est bien difficile de ne pas être en empathie. Et quand le malheur frappe, elle ou ceux qu'elles aiment, le lecteur le ressent encore plus fortement.
C'est là la grande et simple leçon que Stephen King enseigna à ses émules et Tremblay, nourris aux textes de l'écrivain du Maine (qui est aujourd'hui son premier supporter), l'a bien comprise.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 08/05/2020 à 16h41   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2056 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 08/05/2020 à 17h27  
Sous Terre personne ne vous entendra crier - Gilbert Gallerne .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
509 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 09/05/2020 à 23h01  

Citation :

C?est le moment ou jamais pour télécharger gratuitement Algernon Blackwood :

Lecture en cours, une langue magnifique, j'en reparlerai.
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2327 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 10/05/2020 à 04h04  
J'ai fini mon integrale de Jack Womack . Définitivement inclassable mais ca reste du bon . Le meilleur toutefois est le premier tome , Journal de nuit .
Dans la foulee Star Maker , de Olaf Stapledon,, qui malgre son grand age , reussi l'exploit de ne presque pas etre trop lourd .Un classique !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
3014 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 10/05/2020 à 20h27  

Un bon Indien est un Indien riche mort. Excellent morceau de non-fiction sur le "Règne de la terreur" vécu par les Osages dans les années 1920. Je suis curieux de voir de voir l'adaptation cinématographique de Scorsese.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
522 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 10/05/2020 à 21h29  
J'ai bien aimé Blade Runner 3.
La première suite du film de Ridley Scott est un furieux feu d'artifice au cours du quel Jeter a astucieusement développé la nature des repliquants pour permettre au lecteur de croiser la quasi totalité des personnages du long métrage. Blade Runner 3 est beaucoup plus Dickien.
L'action passe au second plan au profit de la psychologie. On retrouve les obsessions de Dick; la paranoïa et les manipulations, qui est mort ? et qui est vivant ? Et la soeur jumelle disparue.
Que l'on qualifie ce roman d'oeuvre de commande peut s'expliquer tant l'auteur a mis un soin meticuleux à ramener son texte dans la littérature Dickienne avec une crainte (peut être éditoriale) de perdre le lecteur qui n'aurait pas vu le film.
C'est presque un travail universitaire. Les documentaires sur la vie Dick que j'ai pu voir sur arte ou ailleurs ont vraiment accentué mon plaisir de lecture.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
dernière édition : 10/05/2020 à 22h04   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
522 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 10/05/2020 à 23h47  
J'aime beaucoup le fiilm de Scott, à peu près autant que j'abhorre celui de Villeneuve et c'est donc dans la plus totale partialité que je trouve dommage qu'aucun éditeur n'ait fini le job en traduisant le tome4 d'un cycle bien mieux écrit que le clip du cadreur canadien.

Sinon je découvre Galouye avec Le seigneur des sphères.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
dernière édition : 10/05/2020 à 23h50   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2056 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 12/05/2020 à 15h10  
Maestria de Loana Hoarau.
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 24 / 36   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  23  24  25  [ ...... ]  34  35  36     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire