Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
9 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques


  Sujet proposé le 18/06/2008 à 15h55 par Bull
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 24 / 27   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  23  24  25  26  27     
sandrine

Inscrit le :
17/09/2005
2607 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 15h29  

Citation :

c'est surtout une erreur de jeunesse


les élements connus ne soutiennent pas cette hypothèse.

Les textes de provenance similaire à ceux qui composent L'empire interstellaire sont strictement équivalents. Pour les avoir lus, je ne peux confirmer qu'il n'y a aucune différence fondamentale (en matière d'ambition et de qualité s'entend) entre The altar on Asconel et Enigma from Tantalus (avril et Juin 1965) ou entre The space-time juggler et The rites of Ohe (septembre et novembre 1963).

Quoi que Brunner ou Walther écrivent vingt ans après pour justifier et vendre un livre relativement hors de prix, ces textes sont en parfaite cohérence avec la trajectoire de Brunner et ne sont ni un heureux accident ni un échec abyssal. Pour être crue, ce sont des textes produits à la chaine pour un marché précis (celui de Wollheim ou des magazines de second ou pire rang, je pense que le premier texte est paru dans Authentic), distrayants mais parfaitement insignifiants.









La bibliographie de Brunner (et ma bibliothèque) est pleine de livres de ce type qui dessinent un parcours d'écrivain sans grand mystère.
dernière édition : 04/11/2008 à 15h37   Consulter le profil de sandrine  Envoyer un message privé à sandrine  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
8078 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 15h47  
C'est un peu le problème des auteurs professionnels : les chefs-d'oeuvre font rarement bouillir la marmite...

Sinon pour la nouvelle, il y a toujours ça : bonne chance !
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 04/11/2008 à 15h50   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Cyril

Inscrit le :
10/11/2004
651 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 16h12  
Je n'ai jamais dit que ce texte était incohérent avec la trajectoire de Brunner. Ce concept "d'erreur de jeunesse" je le sors de mes souvenirs de lecture de la préface de Brunner. Donc de ce qu'il disait en présentant cette œuvre comme une œuvre de jeunesse -- et en effet il ne parlait peut-être pas d'erreur. A revoir.

Sinon, le souci avec les GDC, c'est que ce qui l'est pour l'un peut ne pas l'être pour l'autre. A propos d'un livre les seuils de tolérance varient énormément d'un lecteur à l'autre, et aussi du rapport qu'on peut avoir avec un auteur.
   Consulter le profil de Cyril  Envoyer un message privé à Cyril  
sandrine

Inscrit le :
17/09/2005
2607 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 17h05  

Citation :

Ce n'était pas dans son Livre d'or ?


je viens de regarder, non.

Peut-être dans Stimulus ? (pas regardé parce que mes Denoël sont trop bien empilés)
   Consulter le profil de sandrine  Envoyer un message privé à sandrine  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5734 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 17h23  
Ma mémoire défaillerait-elle ??? Ca date d'il y a bien 25 ans...
Les titres de Stimulus ne semblent pas correspondre à première vue...
Dans mon souvenir - lointain - la nouvelle était dans un recueil comportant également celle sur le bourreau du Christ (j'imagine qu'il s'agit de "Une passion pour les clous".) Possible qu'il y avait une note expliquant que la nouvelle sur le bourreau était préféré en français par Brunner parce qu'en anglais on ne pouvait par rendre le vouvoiement.

Peut-être est-ce que ce n'est pas du brunner en fait..
Désolé si cela s'avère être le cas. Je ferai une enquête...
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
sandrine

Inscrit le :
17/09/2005
2607 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 17h31  

Citation :

Possible qu'il y avait une note expliquant que la nouvelle sur le bourreau était préféré en français par Brunner parce qu'en anglais on ne pouvait par rendre le vouvoiement.


ça c'est dans Le livre d'or, mais j'ai peut-être mal cherché.

Sinon, ton résumé m'a surtout fait penser à The hunters of Pangea de Baxter.
   Consulter le profil de sandrine  Envoyer un message privé à sandrine  
morca

Inscrit le :
27/04/2004
5734 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 17h43  
Mmmm...
Dsl pour avoir autant fait dévier... :S

Si ce n'est pas du Brunner, je suis mal barré pour la retrouver...
Merci pour vos réponses en tout cas.
Signature de morca C'est pas vrai, je ne suis pas misanthrope. La preuve, j'ai des amis humains.
   Consulter le profil de morca  Envoyer un message privé à morca  Visiter le site de morca  
sandrine

Inscrit le :
17/09/2005
2607 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 18h27  
pour en revenir à L'empire interstellaire, il faut toujours garder à l'esprit que Brunner est un auteur proche de Van Vogt par certains côtés.

En particulier, les éléments bibliographiques sont très importants dans toute tentative d'analyse d'une oeuvre de Brunner, à plus forte raison si c'est une analyse se basant sur la chronologie.

Prenons donc L'empire interstellaire (grr..., un des rares que je n'ai pas en VO).

Ce roman apparait en 1976 chez DAW (c'est le #208). Son découpage en trois parties (+ une préface tirée après modification du fanzine Amra) laisse entrevoir un fix-up.

La première partie The altar on Asconel est un texte qui est paru sous ce nom en 1965 dans un Ace Double (le M-123). Ce texte est lui-même une expansion de The altar at Asconel (notez le vt), paru en deux parties dans Worlds of If la même année.

La deuxième partie The man from the big dark, est parue en 1958 dans SF Adventures et sera reprise telle quelle dans un recueil et dans une anthologie.

La troisième partie The wanton of Argus est le plus ancien texte des trois puisqu'il date de 1953, année de sa parution dans Two complete SF adventure books. Il changera de nom en 1963 pour devenir The space-time juggler (encore un Ace Double, le F-227).

D'où le fait que le concept d'oeuvre de jeunesse appliqué à cet ouvrage est pour le moins à nuancer.

On pourrait faire cet exercice sur d'autres livres de Brunner (A perte de temps pour n'en citer qu'un).
dernière édition : 04/11/2008 à 18h36   Consulter le profil de sandrine  Envoyer un message privé à sandrine  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6217 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 18h39  
Et si on ouvrait un thread special Brunner ?
Sans nul doute il y aurait matière à discussion et découvertes.
D'autant que perso mis à part "Le troupeau aveugle" je ne crois pas avoir mis les yeux dans autre chose mis à part quelques nouvelles. Celà me donnera l'occasion de cibler dans sa biographie en fonction de conseils de ci de là pêchés.
Plus haut, une allusion à "Une passion pour les clous" a failli me pousser à répondre (le HS m'a retenu). C'est une nouvelle magnifique tant dans son thème, sa conclusion que ses mots magnifiquement choisis et maitrisés.
dernière édition : 04/11/2008 à 18h42   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5053 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 04/11/2008 à 20h38  
HS (autant s'en débarasser tout de suite) : note clignotante et carillonante : lire "Une passion pour les clous".
(Je l'imagine bien dans une antho avec le Voici l'Homme de Moorcock et Le voyageur de Matheson...)




Citation :

Novelisation de Independance Day

Là, je m'interroge.
Ne serait-ce pas une bonne novélisation? un exercice de style réussi dans sa fidélité?
Parce que le film est déjà une Grosse Daube Cosmique.


Citation :

C'est vrai que Werber c'est du gratiné.

Ah ça c'est sûr.
Je n'ai lu que L'ultime secret. Très mauvais, certes, mais pas GDCisable car il n'a quand même pas l'air du niveau de l'innénarrable Papillon des étoiles.



Sinon, je crois que j'ai très peu de livres que je qualifierai de GDC. Parce que quand je sens venir la chose, je ne lis pas jusqu'au bout pour m'assurer de la daubitude.
(Mais si on pouvait voter pour Aubenque sur la seule foi des extraits disponibles sur le net, je ne serais pas contre...)

Enfin, pour citer un titre, même si on s'éloigne quelque peu de la SF : A sept pas de minuit de Richard Matheson
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 24 / 27   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  23  24  25  26  27     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire