Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
9 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques


  Sujet proposé le 18/06/2008 à 15h55 par Bull
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 11 / 27   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  10  11  12  [ ...... ]  25  26  27     
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2604 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 08h43  
Je serais presque vraiment d'accord pour the Outpost qui est vraiment ce que j'ai lu de pire de Resnick .
Mais pas assez pour le qualifier de VDC.
Donc veto
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
3059 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 09h20  
Flutre et zutre alors !
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
lobo

Inscrit le :
21/02/2007
666 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 09h35  

Citation :

lobo >> Langues étrangères est quand même une réussite en matière d'atmosphère moite et c'est un roman magnifiquement écrit. Rien que pour ces deux raisons, il doit être écarté. Et puis, pour une fois qu'un roman de SF est charnu...

Oui, pour être charnu, c'est charnu. Il y règne une joyeuse génitalité qui évoque un peu (en SF) les pastiches de Philip Jose Farmer... Mais c'est parfois à l'extrême limite du bon goût... Pour exemple je citerais cet épisode où un personnage vraiment bien monté est auto-sodomisé et dont le membre lui remonte jusque la bouche... et il déverse en continu des litres de liqueur séminale... Classieux... L'atmosphère moite, oui, c'est celle de nombre de romans sud-américains d'inspiration faulknerienne dont c'est peut-être un pastiche... Di Filippo est intelligent et cultivé, c'est clair... Mais la SF dans tout ça ?
Deathworld, c'est typiquement le bon roman de SF de midlist... Un héros un peu voyou qui utilise ses pouvoirs psi pour tricher au jeu, qui est embarqué sur une planète extrêmement hostile, à la gravité écrasante et où toute forme de vie est ultra-aggressive, venimeuse, etc... Des colons ont réussi pourtant à y vivre... Ils y ont la gachette facile... De la bonne SF à la papa, inventive et dynamique... Pour être tout à fait franc, je ne fais l'article ici que pour Deathworld stricto sensu, pas pour ses suites... C'est vrai que Deathworld 2 qui porte le titre d'Appsala en français m'a un peu gavé... Et je n'ai pas (encore) lu la suite...
   Consulter le profil de lobo  Envoyer un message privé à lobo  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
3059 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 10h05  
Je viens de réaliser que lorsque j'évoquais Deathworld, je pensais à l'intégrale que j'ai lu intégralement (hélas).

Il est vrai que le premier est amusant. De la SF à grand-papa ultra-balisée avec monstres "effrayants" à l'ancienne (genre en caoutchouc), revolvers (genre colt), automobiles et banques pour retirer quelques liquidités fort utiles pour graisser la patte des ruffiants, pouvoirs psis (qui passent rapidement à la trappe dans les volumes suivants). Du pulp de base.
Mais, la lecture des suivants m'a achevé.
Over-dose.

Pour revenir à l'objet de ce fil, je propose Croisade stellaire de Pierre Barbet. C'est la suite de L'empire du Baphomet qui avait le mérite d'être rigolo (involontairement). Mais là, c'est l'épisode de trop. On a l'impression de lire le compte-rendu d'une campagne de Risk dans l'espace.[/cite]
dernière édition : 21/06/2008 à 10h06   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Bull

Inscrit le :
16/04/2006
1653 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 14h28  
Mise à jour : (mais je rappel qu'un avis contradictoire retire très facilement une oeuvre de la liste)

Bull

1) Opération serrures carnivores, Brussolo
2) Novellisation de Indepandace Day
3) Certaines novellisations de Star Wars, dont une dont je ne me souviens plus du titre avec un chrystal extra-galactique/extra-dimensionnelle qui a faim et qui veut manger du Jedi : après vérification : "L'étoile de Crystal"
4) Le Djihad Butlérien (Faux Dune, préquelle du Fils Herbert et de Anderson)


Morca :
1) le banni de Gor mais c'est tellement... autre chose...
2) J'aurais bien proposé 2024 de Jean Dutour, j'avais trouvé ça nul à ch...

Traz :

1) Le papillon des étoiles, Werber (+1 au vote de Zomver)

Stephane :
1) Sassinak de Moon et McCaffrey.
2) La Chute des mondes et Etat de guerre de Aubenque
3) Le Pays de Cocagne de Colin Greenland (mais m'étonnerait qu'il n'y ait pas opposition étant donné qu'il a été primé et qu'il doit y avoir des amateurs)
4) Je rajouterais bien Groupe Géo de M-A Rayjean.


Sandrine :

1) The Eye of Argon (Jim Theis)
j'en ai déjà parlé, mais selon les légendes qui se murmurent dans le fandom US, (c'est) la plus grosse DC 'officielle'.
En fait c'est juste rasoir à un point indicible.

Franz :

1) Guerillero galactique de David Maine (alias Pierre Barbet)
2) La véritable histoire de Donaldson, tome 1 du cycle des seuils, tellement chiant, pompeux et mal écrit que j'ai renoncé aux T2 et T3
3) La courte eternité d'Hervé Girard George Murcie mon pire FNA





Olivier :

1) Le dernier monde de Céline Minard

Zomver :

1) Il me paraît donc naturel de proposer Le papillon des étoiles de Bernard Werber dans la catégorie GDC de type 2, 3, 4
Ai-je suffisamment insisté ?


Gutboy :
1) La Théorie des Cordes - JC Somoza

Efelle :
1) La Maison Harkonnen

Mathieu

1) L'étoile de Crystal (+1 au vote de Bull)


Lobo :
(Desolé tout tes votes ont pour l'instant été "vétoiser"")

Galvin :
(Desolé tout tes votes ont pour l'instant été "vétoiser"")


Lisbei :
1) Pollen, de Wintrebert,
2) Sassinak (+1 au vote de Stéphane)
3) Ce monde ne vous est pas accessible, de Bernard Pollin
4) Les poules bleues de l'automne de Frédéric Darriet

tj :
1) William K. Hartmann : Mars underground
2) Charles Sheffield : Transvergence
3) Robert Forward : Saturn Rukh

Ubik :
1) je propose Croisade stellaire de Pierre Barbet. C'est la suite de L'empire du Baphomet qui avait le mérite d'être rigolo (involontairement). Mais là, c'est l'épisode de trop. On a l'impression de lire le compte-rendu d'une campagne de Risk dans l'espace

Signature de Bull Je ne dis pas que ce n'est pas injuste, mais je dis que cela soulage.
   Consulter le profil de Bull  Envoyer un message privé à Bull  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6217 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 20h58  
Perso, les daubes, j'ai plutôt tendance à les oublier.
J'en ai croisé, sans nul doute.
Mais elles se sont évaporées dans l'absence, quasi immédiatement, presque comme jamais lues, ne laissant qu'un titre et un auteur traîner en surface de mémoire.

Plus souvent en FNA qu'ailleurs..! Comme dit plus haut..!
Mais ici la règle du jeu annoncait la couleur: des titres, le plus souvent délibérément de série Z, sans prétentions ni de forme ni de fond, juste histoire de boucher l'ennui ou l'attente d'une paire d'heures creuses. Et comme le plus souvent l'aquisition venait du marché peu cher de l'occasion, la sensation de m'être fait "blouser" sur l'autel commercial m'arrachait davantage un sourire qu'un regret, un soupçon de colère au pire.

Mais quand l'article vient du neuf et qui plus est du grand format le regard porté sur la daube s'accompagne d'yeux courroucés.

Exemple tout autant ancien que récent dont l'évocation m'est venue de la mention quelques posts plus haut de P.J. Farmer. J'avais, hélas, lu "Comme une bête" et "Gare à la bête" en occaz "Titres SF". Celà ne valait à mon sens guère plus, récits inutiles et indigestes de délires épidermiques qui surfaient sur l'air du temps, issues de la collection "Chute Libre". Mais quelques décennies plus tard, il n'y a guère (2006), un éditeur lachait les deux tomes en mentionnant sur bandeau rouge: "Le chef d'oeuvre de PJ. Farmer". Là, j'éclaterais bien de rire si on ne se moquait pas des jeunes lecteurs.

En conséquence: ici la notion trompeuse de canonisation "Chef d'oeuvre" en 4 de couverture suivie de descente-de-piédestal via la critique (si le copinage ne floute pas tout) ou le bouche à oreille (Forums internet).

Ainsi, au-delà du fait que je ne rechigne pas à cataloguer Daubes Pur Sucre les "farmeries" ci-dessus mentionnées (si, bien entendu, aucun véto ne vient me contredire), j'ai bien envie de tirer à boulets rouges sur les "4" de couverture qui travestissent en Goncourt les pires nanards.

Autre chose..!

Les pseudos d'auteur cachent souvent la mise en daube volontaire de récits peu sentis, peu travaillés, sans fond fort, édités pour satisfaire un public occasionnellement SF. Je pense ici au collectif Zeb Chilicote avec sa série, si je ne me trompe, du "Jaguar"..! Sous cet angle là nul doute que la daube est légion..!
dernière édition : 21/06/2008 à 21h02   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
sandrine

Inscrit le :
17/09/2005
2607 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 22h14  

tj :

1) William K. Hartmann : Mars underground 2) Charles Sheffield : Transvergence 3) Robert Forward : Saturn Rukh


tu es un peu féroce avec ces titres. Ce ne sont certes pas les meilleurs de ces auteurs, sauf Hartmann dont c'est le seul à ma connaissance (il est toutefois connu comme vulgarisateur). Ils (Sheffield & Forward) ont toutefois écrit pire.

Pour le premier, la série Heritage (dont Transvergence est la concaténation des deux derniers opus) a ses bons moments, surtout au début avant l'apparition des Zardalus quand on est dans les BDO. Ses plus mauvais sont peut-être Trader's world, un fix-up post-apo sans intérêt et les révisions perpétuelles de romans plus anciens (Between the strokes of night en version 2004 révisée, The mind pool qui reprend The nimrod hunt) dont l'allogement n'apporte rien de plus et conduit plutôt à une perte d'intensité.

Pour le second, on notera qu'il pratiquait aussi cette regrettable politique de révisions permanentes (voir l'histoire éditoriale de The fly of the dragonfly/Rocheworld). Ses pires crimes sont certainement Timemaster avec un héros parfaitement détestable comme le McAndrew de Sheffield (tiens donc !) ou le Malenfant de Baxter set les sequelles à Rocheworld commises en famille.

Mais l'inventeur des Cheela et le père de Proteus sont quand même plus que des auteurs de GDC.



(Tor, 1999, couverture anonyme)



(Baen, 1999, couverture de Blair)



(Tor, 1998, couverture de Bob Eggleton)
   Consulter le profil de sandrine  Envoyer un message privé à sandrine  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2604 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 23h00  

Sandrine précise :

Mais l'inventeur des Cheela et le père de Proteus sont quand même plus que des auteurs de GDC.

Certes , je suis tout à fait d'accord . N'empêche que les ouvrages en question , beeerk . S'ils ont fait pire ouch !
Hartmann n'a rien écrit d'autre ? joie !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Bull

Inscrit le :
16/04/2006
1653 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 23h01  
Heu excusez-moi d'être terre-à-terre mais si j'ai bien compris :

-Lacroute : pas de titre de GDC à proposer.
-Sandrine, vétoisation des trois lives en V.O de TJ.

C'est bien ça ?

Donc :

Mise à jour : (mais je rappel qu'un avis contradictoire retire très facilement une oeuvre de la liste)

Bull

1) Opération serrures carnivores, Brussolo
2) Novellisation de Indepandace Day
3) Certaines novellisations de Star Wars, dont une dont je ne me souviens plus du titre avec un chrystal extra-galactique/extra-dimensionnelle qui a faim et qui veut manger du Jedi : après vérification : "L'étoile de Crystal"
4) Le Djihad Butlérien (Faux Dune, préquelle du Fils Herbert et de Anderson)


Morca :
1) le banni de Gor mais c'est tellement... autre chose...
2) J'aurais bien proposé 2024 de Jean Dutour, j'avais trouvé ça nul à ch...

Traz :

1) Le papillon des étoiles, Werber (+1 au vote de Zomver)

Stephane :
1) Sassinak de Moon et McCaffrey.
2) La Chute des mondes et Etat de guerre de Aubenque
3) Le Pays de Cocagne de Colin Greenland (mais m'étonnerait qu'il n'y ait pas opposition étant donné qu'il a été primé et qu'il doit y avoir des amateurs)
4) Je rajouterais bien Groupe Géo de M-A Rayjean.


Sandrine :

1) The Eye of Argon (Jim Theis)
j'en ai déjà parlé, mais selon les légendes qui se murmurent dans le fandom US, (c'est) la plus grosse DC 'officielle'.
En fait c'est juste rasoir à un point indicible.

Franz :

1) Guerillero galactique de David Maine (alias Pierre Barbet)
2) La véritable histoire de Donaldson, tome 1 du cycle des seuils, tellement chiant, pompeux et mal écrit que j'ai renoncé aux T2 et T3
3) La courte eternité d'Hervé Girard George Murcie mon pire FNA





Olivier :

1) Le dernier monde de Céline Minard

Zomver :

1) Il me paraît donc naturel de proposer Le papillon des étoiles de Bernard Werber dans la catégorie GDC de type 2, 3, 4
Ai-je suffisamment insisté ?


Gutboy :
1) La Théorie des Cordes - JC Somoza

Efelle :
1) La Maison Harkonnen

Mathieu

1) L'étoile de Crystal (+1 au vote de Bull)


Lobo :
(Desolé tout tes votes ont pour l'instant été "vétoisé")

Galvin :
(Desolé tout tes votes ont pour l'instant été "vétoisé")


Lisbei :
1) Pollen, de Wintrebert,
2) Sassinak (+1 au vote de Stéphane)
3) Ce monde ne vous est pas accessible, de Bernard Pollin
4) Les poules bleues de l'automne de Frédéric Darriet

tj :
(Desolé tout tes votes ont pour l'instant été "vétoisé")

Ubik :
1) je propose Croisade stellaire de Pierre Barbet. C'est la suite de L'empire du Baphomet qui avait le mérite d'être rigolo (involontairement). Mais là, c'est l'épisode de trop. On a l'impression de lire
Signature de Bull Je ne dis pas que ce n'est pas injuste, mais je dis que cela soulage.
   Consulter le profil de Bull  Envoyer un message privé à Bull  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6217 messages
RE : Le VRAI top 10 des grosses daubes cosmiques 21/06/2008 à 23h22  

Citation :

-Lacroute : pas de titre de GDC à proposer.

>>>> Oh que si, concernant "Comme une bête" et "Gare à la bête" de P.J. Farmer...!
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
   Répondre  |   page 11 / 27   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  10  11  12  [ ...... ]  25  26  27     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire