Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
10 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari


  Sujet proposé le 07/01/2024 à 14h23 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 7 / 24   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  6  7  8  [ ...... ]  22  23  24     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9320 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 20/02/2024 à 19h44  
Contes cruels de Mathias Viliers de l’Isle-Adam.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5753 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 21/02/2024 à 10h05  

Olivier :

Contes cruels d'Auguste Villiers de l’Isle-Adam.

Curieux de ton avis ! Ça ravivera des souvenirs bien lointains...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9320 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 21/02/2024 à 17h00  

Citation :

Curieux de ton avis ! Ça ravivera des souvenirs bien lointains...

C'est certes très bien écrit, mais cela a trop mal vieilli, comme la fiction de cette fin du XIXe, post-Maupassant et Lautréamont* (symbolisme, décadentisme et qui finit, comme A rebours de Huysmans, Bloy ou Péladan par sombrer dans la réaction et le mysticisme plus ou moins agressif). Voir à ce sujet Décadence fin de siècle de Michel Winock, qui dresse d'intéressants parallèles avec notre époque (Houellebecq aurait été dans cette mouvance s'il avait vécu à cette époque).
Je trouve que les textes reposent trop sur la chute, exactement comme Robert Bloch. Et que Villiers a du mal,malgré son talent, à se détacher du Poe déformé par Baudelaire. Quant au côté sulfureux, certes, ça l'était à l'époque, mais aujourd'hui...
Mais surtout, je trouve toute cette littérature et cette pensée réactionnaires très paresseuses, poussives, sans imagination. De la pure lamentation, totalement vaine.
Je préfère de loin un auteur comme Georges Darien, dont Bas les cœurs est autrement plus percutant et terriblement féroce, sans oublier son Voleur, qui permettra à Louis Malle de signer l'un de ses meilleurs films, et d'offrir à Belmondo l'un de ses meilleurs rôles. Et tout le reste de son œuvre, bien sûr, notamment La belle France.

*Pour moi, Lautréamont est un auteur de fiction en prose.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 21/02/2024 à 17h09   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5753 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 22/02/2024 à 10h00  
Merci pour ce retour.
Reste le style, donc (les phrases que tu cites par ailleurs sont magnifiques).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 22/02/2024 à 10h00   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
766 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 22/02/2024 à 11h14  

Citation :

C'est certes très bien écrit, mais cela a trop mal vieilli, comme la fiction de cette fin du XIXe, post-Maupassant et Lautréamont* (symbolisme, décadentisme et qui finit, comme A rebours de Huysmans, Bloy ou Péladan par sombrer dans la réaction et le mysticisme plus ou moins agressif). Voir à ce sujet Décadence fin de siècle de Michel Winock, qui dresse d'intéressants parallèles avec notre époque (Houellebecq aurait été dans cette mouvance s'il avait vécu à cette époque).

Il y a des aspects fascinants dans cette littérature fin de siècle. Chez Huysmans, A rebours je n'aime pas trop mais Là-bas est fascinant je trouve. Et puis il y a les auteurs anglo-saxons de l'époque, la revue Yellow Book, Robert Chambers (le roi en jaune), Ambrose Bierce (un habitant de Carcosa, quelle belle nouvelle !), tout ce monde évoqué (magistralement amha) par Alan Moore dans Providence. Côté français il y a une antho assez récente sur le fantastique fin-de-siècle, Petit musée des horreurs, compilée par Nathalie Prince. L'anthologie elle-même est un magnifique travail de compilation, mais les nouvelles (il y a du Villiers de l'Isle Adam, du Maupassant, du Schwob, du Henri de Régnier, du Péladan, un Maurice Renard, pour moi la meilleure nouvelle du recueil), dans l'ensemble, sont décevantes pour les raisons que tu indiques à propos de Villiers de l'Isle Adam.
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9320 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 22/02/2024 à 13h28  

Citation :

Il y a des aspects fascinants dans cette littérature fin de siècle. Chez Huysmans, A rebours je n'aime pas trop mais Là-bas est fascinant je trouve. Et puis il y a les auteurs anglo-saxons de l'époque, la revue Yellow Book, Robert Chambers (le roi en jaune), Ambrose Bierce (un habitant de Carcosa, quelle belle nouvelle !), tout ce monde évoqué (magistralement amha) par Alan Moore dans Providence.

Là-bas est effectivement magnifique : c'est avec ce roman que j'ai découvert l'auteur (Bataille en parlait dans son livre sur Gilles de Rais).
Ses autres romans m'ont souvent déçu. Par contre, j'aime bien ses nouvelles, sauf celle parue dans Les soirées de Médan, où Maupassant écrase tout le monde à plate couture. Un dilemme, par sa cruauté sordide, rappelle Maupassant (et j'aime beaucoup son personnage de Mme Champagne), et La Retraite de monsieur Bougran m'a également laissé un bon souvenir.
Mais le bonhomme a écrit très peu de nouvelles.


Citation :

Côté français il y a une antho assez récente sur le fantastique fin-de-siècle, Petit musée des horreurs, compilée par Nathalie Prince. L'anthologie elle-même est un magnifique travail de compilation, mais les nouvelles (il y a du Villiers de l'Isle Adam, du Maupassant, du Schwob, du Henri de Régnier, du Péladan, un Maurice Renard, pour moi la meilleure nouvelle du recueil), dans l'ensemble, sont décevantes pour les raisons que tu indiques à propos de Villiers de l'Isle Adam.

Il y a dans le fantastique de Maupassant des accents proto-lovecraftiens que j'aime beaucoup. Notamment une nouvelle dont le titre m'échappe, où un canotier se retrouve seul, en pleine nuit, saisi d'un effroi lovecraftien. Maupassant reste pour moi, avec ses nouvelles, l'un des plus grands auteurs de la francophonie. Même si, vivant de sa plume, il n'a pas écrit que des chefs-d’œuvre, loin de là !
Une nouvelle comme La petite Roque aurait tout à fait sa place dans un antho splatterpunk.
Et puis son admiration pour Schopenhauer que je partage.

Sinon, je tourne autour de l’œuvre de Barbey d'Aurevilly (j'aime les auteurs catholiques quand ils se penchent sur le mal plutôt que sur une littérature édifiante), sans jamais y être encore entré.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 22/02/2024 à 13h36   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
766 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 22/02/2024 à 15h06  

Citation :

Sinon, je tourne autour de l’œuvre de Barbey d'Aurevilly

Lu il y a bien longtemps. J'ai le souvenir d'histoires pas toujours du meilleur goût. C'était pourtant un dandy...
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5753 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 22/02/2024 à 16h36  

BC :

Et puis il y a les auteurs anglo-saxons de l'époque, la revue Yellow Book, Robert Chambers (le roi en jaune), Ambrose Bierce (un habitant de Carcosa, quelle belle nouvelle !) (...)

Je ne crois n'avoir jamais lu Chambers, ni Un habitant de Carcosa.
Dans ce second cas, il va falloir que je corrige cette erreur car j'apprécie généralement les nouvelles de Bierce (et encore plus ses aphorismes).


Olivier :

(...) une nouvelle dont le titre m'échappe, où un canotier se retrouve seul, en pleine nuit, saisi d'un effroi lovecraftien.

Si ma mémoire ne me trompe pas, le titre est tout simplement Sur l'eau
(qui me fait aussi un peu penser à Algernon Blackwood à cause du décor fluvial, comme dans Les saules...)


Olivier :

Maupassant reste pour moi, avec ses nouvelles, l'un des plus grands auteurs de la francophonie.

+1

Dans le drame, la comédie, le crime, tout ça la fois...
et le fantastique où de très beaux contes restent trop injustement dans l'ombre du Horla.


Olivier :

Une nouvelle comme La petite Roque aurait tout à fait sa place dans une antho splatterpunk.

J'aimerai beaucoup – mais ça n'arrivera pas... – une anthologie française sur les traces de ce genre, avec ses précurseurs, ses héritiers (et un paratexte qui mettrait à bas les idées reçues qui l'entoure...)

Existe-t-il en France une bonne anthologie splatterpunk ? Si oui, je l'ai manquée.
(L'antho Au seuil des ténèbres comporte quelques textes qui mériteraient d'y figurer.)

Même aux États-Unis où le terme est apparu, les anthologies de références du genre ont dû se déguiser sous des thématiques plus acceptées (le cinéma avec Silver Scream et les zombies avec The book of the Dead).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 22/02/2024 à 16h37   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2920 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 22/02/2024 à 18h09  
Le crépuscule des chiens de Fabrice David .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9320 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 22/02/2024 à 18h39  
J'oubliais de mentionner que Bierce est l'auteur d'un formidable Dictionnaire du diable, qui est un bijou d'humour noir particulièrement ravageur, tout comme la Théologie portative d'Holbach est un bijou d'ironie ravageuse.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 7 / 24   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  6  7  8  [ ...... ]  22  23  24     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire