Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
8 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari


  Sujet proposé le 07/01/2024 à 14h23 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 2 / 9   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  7  8  9     
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 10/01/2024 à 10h03  
911 - Shannon Burke .. très bon !
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 13/01/2024 à 09h49  
Futurs sans avenir de Jacques Sternberg.
Le bougre excelle aussi bien dans la short-short que dans les textes plus longs.

A lire absolument si vous aimez Kafka et les Monty Python.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 14/01/2024 à 17h20  
Cyberpunk’s not dead de Yannick Rumpala.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
SG-LYON

Inscrit le :
02/12/2008
642 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 14/01/2024 à 17h57  
Je suis sur Anatèm 1, je n'ai pas tout compris mais le ciel commence à se dégager.
   Consulter le profil de SG-LYON  Envoyer un message privé à SG-LYON  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 15/01/2024 à 14h57  
Fini Les oiseaux du temps (This is how you lose the Time War) de Max Gladstone et Amal El-Mohtar.

Dépaysante et émouvante, cette novella m'a beaucoup plu.
J'ai trouvé qu'elle réussissait dans le spectaculaire comme dans l'intime.
Pour une fois que de la SF récente parvient à m'enthousiasmer, ça fait bien plaisir !



PS à rallonge :

Avant d'écrire ce message, j'ai voulu voir comment ce texte avait été reçu de ce côté de l'Atlantique. Et j'ai commencé par le site du Bélial.
Là, j'ai lu des avis contrastés (ça n'a pas plu au traducteur Pierre-Paul Durastanti, par exemple).
Mais ceci ne me préparait pas à la lecture de la critique parue dans le Bifrost d'octobre dernier. C'est bien simple : rarement une critique ne m'a parue à ce point à côté de la plaque...

Nébuleux ? Oui, au début. Je mentirais si je niais que ne m'a un peu gêné à ce moment-là ; mais je pariai que le mécanisme de cet univers allait s'éclaircir à mesure que j'allais me familiariser avec lui et ce fut le cas.
De plus, avec le recul, il me semble que perdre un peu le lecteur humain quand on lui présente univers post-humain très éloigné de lui est plutôt cohérent.

"Littératurant" ? D'après son bibliographie, Amal El-Mohtar est poétesse autant que nouvelliste, et elle use ici des mots plus pour leur force d'évocation que pour leur fonction informative. Personnellement, j'y ai gagné de belles images sans avoir l'impression de perdre aucun élément important à ma compréhension de l'intrigue.
(Et puis, là encore, ça m'apparaît cohérent avec l'histoire, le personnage de Bleu s'étant entichée d'un langage humain qu'elle aime à faire rouler sur sa langue...)

Concernant le caractère féminin de l'ensemble, je ne vois pas en quoi le fait que les personnages principaux (les agents des deux factions et leurs officiers) soient tous des femmes (post-humaines) serait dérangeant. Nous ne savons pas comment l'Humanité a évolué avant cette histoire, ni les raisons de l'absence d'hommes à ces postes, alors pourquoi pas ? (et je n'ai personnellement perçu aucune misandrie à la lecture de ce texte).

Par ailleurs, qualifier le cœur de l'intrigue de romance lesbienne (comme je l'ai lu ici ou là) n'est pas faux mais peut à mon sens induire en erreur. Car l'homosexualité n'est jamais le sujet (et non, petit(e)s coquin(e)s, vous n'aurez pas droit à une scène de sexe saphique...^^), la romance – entre deux personnes – l'est, par contre, et parlera à tous types de lecteurs (en tout cas, avec l'individu hétérosexuel que je suis, elle a très bien marché).

Je pourrais continuer sur d'autres points de la critique mais je préfère m'arrêter là.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 15/01/2024 à 14h58   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 16/01/2024 à 06h10  
Bob Morane : Krouic - Henry Vernes .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2951 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 16/01/2024 à 14h33  
hmm interessante recension , Jim . Je dois dire qu'il fait partie des bouquins relativement recents que j'ai plusieurs fois eu en main en librairie pour le reposer ( comme le dernier Stephenson par exemple )
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 16/01/2024 à 17h12  
Si l'on est d'humeur pour une romance cachée dans les méandres d'une guerre temporelle, je pense que ce titre vaut le détour.


PS : pour ne pas avoir – ou donner – l'impression de m'acharner sur le critique cité en lien, je suis allé lire quelques-unes de ses critiques archivées sur nooSFere ; et je dois dire que si je suis parfois en désaccord avec les approches de certains de ses textes, je suis plus souvent en accord avec d'autres... Je trouve d'autant plus dommage sa démolition du texte de Gladstone et El-Mohtar ; j'ai l'impression qu'il s'y livre à une diatribe anti-woke, en visant la mauvaise cible et en usant d'arguments spécieux.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 16/01/2024 à 17h13   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 18/01/2024 à 15h29  
Le Poids de la neige - Christian Guay-Poliquin .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2024, oublie les JO de Paris et de faire baisser ta PAL fais le pari 18/01/2024 à 16h35  

Citation :

Si l'on est d'humeur pour une romance cachée dans les méandres d'une guerre temporelle, je pense que ce titre vaut le détour.

J'ai récemment appris l'existence de la romantasy, qui m'a l'air d'être une sacrée bouse.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 18/01/2024 à 16h36   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 2 / 9   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  7  8  9     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire