Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
11 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2023, lis ce que voudras


  Sujet proposé le 06/01/2023 à 09h59 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 28 / 58   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  27  28  29  [ ...... ]  56  57  58     
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5655 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 17/07/2023 à 12h28  

BC :

(...) l'espace (...) plus hostile (...)

Le capitaine Kirk en a fait l'amère expérience...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5655 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 17/07/2023 à 14h27  
Bilan d'une lecture concentrée sur des textes des débuts d'écrivains splatterpunks, et affiliés, parus dans Twilight Zone magazine.

Les nouvelles de Richard Christian Matheson et la nouvelle de Robert McCammon, je ne l'ai ai pas lues car c'était déjà fait, en v.f., ici et .

_ La participation de Joe R. Lansdale n'est pas marquante car limitée à de courtes nouvelles humoristiques (voire des short short, à l'exemple de Personality problem : le monstre de Frankenstein chez le psy). Si l'on peut percevoir dans un texte comme The pasture certains des ingrédients qui feront la particularité de l'auteur (décor rural, mélange de malaise et d'humour), ce n'est qu'après avoir quitté le sommaire du magazine qu'il signera des textes majeurs tels que Petits points de suture dans le dos d'un mort ou Le soir qu’on a raté le film d’horreur.

_ Pour le duo d'auteurs le plus labélisé splatterpunk , John Skipp et Craig Spector, Twilight Zone magazine est le lieu de premières publications.
Spector n'y livre qu'un texte en solo, Deadlines, sur la mort d'un alcoolique. Un texte solide, et même assez poignant, mais qui sur le plan du style souffre un peu de la comparaison avec ceux de son acolyte (avec qui il signe Not with a whimper, jolie nouvelle de science-fiction).
Skipp fut pour moi une agréable surprise. Dès sa première œuvre, The long ride.
Cette histoire, dont l'idée lui est venu après avoir entendu à la radio que pas moins de dix-huit chauffeurs de taxis new-yorkais avaient été tués cette année-là dans l'exercice de leur métier, aurait pu être une nouvelle fantastique à chute vite oubliée mais l'intérêt porté par l'auteur à l'humanité (bonne ou mauvaise) des personnages lui évite cet écueil.
Il en va un peu de même avec Go to sleep, une histoire d'"ange de la mort".
Enfin, The spirit of things, nouvelle d'action rappelant les origines païennes d'Halloween, montre une autre facette du talent d'un auteur que je relirai volontiers.

_ David J. Schow, à qui l'on attribue la paternité de terme "splatterpunk" (et qui révèla que ce mouvement fut à deux doigts de s'appeler "bloodpunk" – deux doigts de quoi ? ça devait dépendre que ce qu'il restait dans le minibar...), se montre l'écrivain le plus accompli, à l'époque. Les rédacteurs en chef ne s'y trompèrent pas, lui octroyant le plus de pages pour s'exprimer. Parmi ses réussites, on trouve le zombiesque Coming soon to a theater near you, Lumière rouge (complément idéal de La fille aux yeux avides de Fritz Leiber) et Pamela's get, très belle nouvelle sur l'amitié et le deuil.

Au final, c'était bien plaisant et ça m'a donné envie de creuser un peu plus, à l'occasion, l'œuvre des tous ces auteurs.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 17/07/2023 à 17h44  

Citation :

Oui il semble que l'espace soit plus hostile et plus coûteux que ne le pensaient les auteurs de SF. Pazienza.


J’aime beaucoup cette citation d’un célèbre scientifique et vulgarisateur :
« La perspective cosmique nous fait voir l’univers non comme un berceau bienveillant conçu pour abriter la vie, mais comme un endroit froid, isolé et dangereux, ce qui nous oblige à reconsidérer la valeur qu’ont les humains les uns pour les autres.
[…]
Le jour où notre connaissance du cosmos cessera de s’étendre, nous risquons de retomber dans la croyance infantile que l’univers autour de nous, au propre comme au figuré. Dans ce monde désolé, les gens et les nations, armés et affamés, auront tendance à agir sur la base de « leurs préjugés les plus bas ». Et ce sera là le dernier souffle de l’entendement humain - jusqu’à ce qu’émerge une autre civilisation visionnaire, à nouveau capable d’embrasser, et non de craindre, la perspective cosmique. »
Neil deGrasse Tyson
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 17/07/2023 à 17h48   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 18/07/2023 à 17h26  

Citation :

Oui il semble que l'espace soit plus hostile et plus coûteux que ne le pensaient les auteurs de SF. Pazienza.

https://trustmyscience.com/plus-grand-moteur-fusion-nucleaire-au-monde-construction-voyages-vers-mars-3-mois/
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 18/07/2023 à 17h27   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
760 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 19/07/2023 à 10h40  

Citation :

nous risquons de retomber dans la croyance infantile que l’univers autour de nous, au propre comme au figuré.

?? l'univers autour de nous... quoi ?
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
773 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 19/07/2023 à 12h58  
"trustmyscience", comme si la science pouvait être possédée. Il y a une différence universelle entre croire en la science et croire les scientifiques.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 19/07/2023 à 13h16  

Citation :

nous risquons de retomber dans la croyance infantile que l’univers autour de nous, au propre comme au figuré.

Oui, je me suis gouré en recopiant.
Il estime que penser que l'univers est propice, voire programmé pour l'éclosion de la vie, et notamment pour notre espèce, est une énorme erreur. Il est totalement contre le principe anthropique.
L'univers est immense, froid, dangereux et totalement indifférent. La vie apparait dès lors que les conditions sont réunies, et rien ne prouve qu'elle soit apparue ailleurs.
Une vision presque lovecraftienne (et que je partage : une physique anti-métaphysique).


Citation :


Il y a une différence universelle entre croire en la science et croire les scientifiques.

Il ne faut jamais croire les scientifiques, dixit Etienne Klein.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 19/07/2023 à 13h18   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
760 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 19/07/2023 à 13h44  

Citation :

L'univers est immense, froid, dangereux et totalement indifférent.

Oui, je ne vois pas trop comment on peut penser autre chose. "Totalement indifférent" est même de trop...

Citation :

La vie apparait dès lors que les conditions sont réunies, et rien ne prouve qu'elle soit apparue ailleurs.

Sur les milliards de planètes qui tournent autour des milliards d'étoiles qui sont dans les milliards de galaxies (et peut-être en nombre infini si l'univers est "plat"), ce serait étonnant que ces conditions ne soient pas réunies ailleurs. Ca me parait plausible qu'il y ait 4 ou 5 planètes abritant une vie un minimum évoluée par galaxie.
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 19/07/2023 à 14h24  

Citation :

Sur les milliards de planètes qui tournent autour des milliards d'étoiles qui sont dans les milliards de galaxies (et peut-être en nombre infini si l'univers est "plat"), ce serait étonnant que ces conditions ne soient pas réunies ailleurs. Ca me parait plausible qu'il y ait 4 ou 5 planètes abritant une vie un minimum évoluée par galaxie.

Ou des lunes : l'idée de base d' Avatar n'est vraiment pas mauvaise. Et la probabilité d'une vie sur les lunes glacées de Jupiter ou Saturne n'est pas à exclure.
L'un des atouts majeurs pour le développement technologique reste la capacité de préhension : la main humaine est un incroyable produit de l'évolution. Peut-être est-ce possible avec des tentacules, comme dans L'histoire de ta vie de Chiang ?
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2856 messages
RE : En 2023, lis ce que voudras 19/07/2023 à 16h30  
Voyous - Doug Johnstone .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 28 / 58   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  27  28  29  [ ...... ]  56  57  58     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire