Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
6 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff


  Sujet proposé le 15/01/2019 à 13h26 par LeGaidol
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 19 / 49   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  18  19  20  [ ...... ]  47  48  49     
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
432 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 23/05/2019 à 00h07  
Ombres sur le Nil (Le quatuor de Jérusalem tome 3) - Edward Whittemore

Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4465 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 23/05/2019 à 09h09  
Ça fait un moment que je prévoyais la visite... : direction L'île de béton de J.G.Ballard.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 23/05/2019 à 09h09   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
lisbeli

Inscrit le :
22/02/2013
192 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 23/05/2019 à 13h06  
Commencé Réjouissez-vous, de Steven Erikson.
   Consulter le profil de lisbeli  Envoyer un message privé à lisbeli  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7107 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 25/05/2019 à 11h44  
La couleur tombée du ciel suivi de La chose sur le seuil de Lovecraft.
Traductions à partir du manuscrit originel (inédit en français) de François Bon.

Je ne suis qu'au début du premier texte, et c'est tout simplement époustouflant. J'ai presque l'impression de lire du Gracq avant l'heure.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
432 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 26/05/2019 à 12h39  
La prose de Lovecraft s'accorde merveilleusement avec la langue française
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2952 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 26/05/2019 à 17h52  


Commençons par cette novella de Franck Bouysse. La critique ne tarit pas d'éloges pour les romans du bonhomme. Long monologue d'un musicien hanté par le passé, au point de se couper du réel, j'ai trouvé finalement ce texte creux au possible. Le style pour le style, ça saoule à la longue.



Le court roman de Nan Aurousseau n'évolue pas dans la même catégorie. Écrit dans un registre oral, Des coccinelles dans des noyaux de cerise est le témoignage d'un petit délinquant qui révèle progressivement une toute autre personnalité. A réserver aux fans de Londres Express de Peter Loughran et aux amateurs de tueurs en série, avec quelques précautions quand même, parce que c'est très noir.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
1896 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 26/05/2019 à 18h38  
Les Haines pures d'Emma Locatelli .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
464 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 27/05/2019 à 09h39  
J'en ai fini avec Aldiss et avec L'Instant de l'éclipse que j'ai trouvé pénible. J'attaque un Van Vogt: Les armureries d'Isher, histoire de me rincer les cornées pleines de gravier.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7107 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 28/05/2019 à 14h15  
Le voyage du canapé-lit de Pierre Jourde.
Après le tragique et sublime Winter is coming, l'auteur revient à l'humour. Je me marre comme j'ai rarement ri en lisant un livre.
L'auteur s'inspire de Jacques le fataliste de Diderot, Les vies et opinions de Tristram Shandy, gentleman de Laurence Stern et Trois hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome. Le convoyage d'un canapé-lit du Val-de-Marne à l'Auvergne est le prétexte de raconter des histoires différentes de chapitres en chapitres, souvent hilarantes.
L'écriture est travaillée, avec l'emploi de mots rares comme horion ou les fameux hourvaris, ainsi que du plus-que-parfait du subjonctif, des figures de styles et des phrases parfois longues à la Proust.
C'est donc un délice, tant sur la forme que sur le fond, notamment pour moi qui adore le roman de Diderot. Un très grand roman, absurde et comique.

J'ai lu Le ciel est mort de John W. Campbell.
Cela confirme mon allergie à l'Age d'or dont il a été la figure tutélaire.
Ses nouvelles sont plutôt vieillottes, l'écriture est tout sauf renversante (histoires linéaires, aucun style hormis l'efficacité de la prose, personnages souvent inconsistants).
Une vieillerie qui s'adresse surtout aux historiens de la sf, qui ne m'a pas convaincu du tout, mais bon, étant hermétique à la sf campbellienne...
Le pire toutefois reste la préface, signée Joseph Alatairac et Francis "VRP" Valériy, qui vous donne les adresses postales où commander les fanzines dans lesquels il a publié des articles sur Campbell. Bon, ok, nous étions en 1993, et internet était encore très marginal.
Mais j'ai vraiment un problème avec les propos des auteurs.
Faire de Campbell LE monsieur sf, en concluant pompeusement que la sf campbellienne est la sf, c'est absolument grotesque. Pour ma part, à part Sturgeon et, à la rigueur, le Cycle des épées de Leiber, je ne suis pas fan. Heinlein, Hubbard, Van Vogt, Asimov et sa robotique, tout cela a trop mal vieilli pour moi.
De cette époque, j'aime surtout les auteurs non publiés ou refusés par Campbell : Farmer, Brown, Pohl, Kornbluth... Parmi les auteurs publiés, le seul que j'admire vraiment reste Sturgeon. J'admire effectivement l'ouverture d'esprit qui l'a conduit à publier un auteur si loin de ses canons. Le texte de Sturgeon reste d'ailleurs le plus intéressant du recueil. Sans surprise, le texte de Klein n'est qu'une énième boursouflure de son égo.
Mais là où j'explose, c'est de voir réduire la New wave à un mouvement sans grand intérêt ni postérité, réduit à l'exploration des espaces intérieurs, c'est tout simplement se foutre de la gueule du monde.
Zapper avec légèreté des auteurs de la trempe de Silverberg (qui doit tant à Pohl...), Le Guin, Delany, Dick, Disch, Priest, Sladek et j'en passe tant et plus... pour nous mettre du Heinlein à toutes les pages et à toutes les sauces, comment dire ?
Franchement, j'échange sans hésiter toute L'histoire du futur de Heinlein contre Ouais et Gomorrhe de Delany.
Je ne reviens pas sur l'admiration des auteurs pour Van Vogt, je ne la partage absolument pas. Mais, cerise sur la gâteau, essayer d'amoindrir le fait que Hubbard l'ait endoctriné, voire pris pour un con, ça ne passe vraiment pas.
Cette préface est à l'image du guide de la SF qu'avait publié Francis Valéry chez Folio SF : on n'apprend presque rien sur la sf, et beaucoup trop sur les goûts, forts discutables de l'auteur (guide de lecture : une nouvelle, une seule nouvelle de Bradbury (la dernière des Chroniques martiennes), et presque tout Heinlein !!!).
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7107 messages
RE : En 2019, mes lectures ne sont pas du bluff 28/05/2019 à 14h21  

Soleil vert :

La prose de Lovecraft s'accorde merveilleusement avec la langue française

J'ignore si Lovecraft était francophone, mais effectivement, bien traduite, sa prose est sublime.
La longueur de ses phrases m'a parfois rappelé Proust.


Le Gaidol :


A réserver aux fans de Londres Express de Peter Loughran et aux amateurs de tueurs en série, avec quelques précautions quand même, parce que c'est très noir.

Londres Express de Peter Loughran... je ne puis résister !
As-tu lu Une ordure de Welsh ?
Ce n'est pas un tueur en série, mais un flic ripou hanté par son ange gardien sous forme de... ver solitaire.
C'est d'un noir abyssal, avec une petite dose de fantastique. Et c'est vraiment très bien.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 19 / 49   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  18  19  20  [ ...... ]  47  48  49     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire