Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
7 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Zaroff

Inscrit le :
08/06/2009
20 critiques
74 messages
Consulter le profil de Zaroff
Envoyer un message privé à Zaroff

Le Pistolero

Stephen King


Le Pistolero
Traduction : Gérard Lebec
Illustration : Patrice Giffard
Titre original : The Gunslinger
Première parution : 1982

 Pour la présente édition :

Editeur : J'ai lu
Date de parution : septembre 1999
ISBN : 2-290-12950-X

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (2 réponses)

Enfin j'ai trouvé le courage d'entamer le fameux cycle de La Tour Sombre ! Roman fleuve du

King

car la saga de sept tomes compte des milliers de pages ! Cycle commencé en 1982 par ce premier volet : Le Pistolero. Stephen

King

a écrit le premier volume à 22 ans (il n'était encore qu'étudiant) avant de le faire publier sous forme de nouvelles en 1982.

Le récit commence dans un désert aride. Un pistolero poursuit un sorcier : l'homme en noir. Il rencontre, au début de son périple, un frontalier nommé Brown. Zoltan, un corbeau, l'observe. Un plat de maïs et d'haricots est servi au Pistolero. Sa mule exténuée par le voyage meurt durant son sommeil. Le corbeau en profite pour lui manger les yeux. Le Pistolero raconte son histoire au frontalier. Il vient de traverser la ville de Tull. Episode incroyable ! Le

King

nous présente des habitants hallucinés : un fumeur d'herbe du diable mort et ressuscité par l'homme en noir, une serveuse de bar, un palefrenier, un pianiste... et une plantureuse prédicatrice nommée Sylvia qui prêche contre lui, contre l'Intrus. Le Pistolero se défend contre la population vengeresse. Jouant avec ses pistolets, il abat 39 hommes, 14 femmes et 5 enfants ! Toute la ville est décimée. Cort est celui qui a appris le maniement des armes à roland le Pistolero solitaire. La religion est très présente dans le cycle. Notre monde est mort mais subsistent quelques résurgences comme la chanson Hey Jude devenue une comptine. Le Pistolero trouve un gamin lors de sa traversée. Le gosse se nomme John "Jake" Chambers. Il a vu l'homme en noir passer dans le coin il y a une à deux semaines. Jake a des images de Manhattan en tête. Des flashs de grands bâtiments, d'une statue dans l'eau.

Le Pistolero l'hypnotise pour qu'il décrive des détails de son inconscient. Roland se souvient aussi de quelques bribes de son enfance. Avec son ami Cuthbert, ils subissent des entraînements impitoyables avec le vieux soldat Cort. La chasse au faucon fait partie de leur apprentissage. Dix ans passent avant que le monde ne change avec l'homme de bien. Roland a vu mourir son père et a tué sa mère. Toutes les routes mènent-elles à des exécutions ? Sauf peut-être celles qui mènent à la Tour ! La quête de la Tour. Jake trouve l'Oracle.
Les visions de Roland les font repartir de l'oasis. Après douze années de traque, ils rencontrent l'homme en noir dans les montagnes. Celui-ci propose une entrevue à Roland... seul ! Le pistolero abandonne l'enfant. Le temps n'est plus. La Tour est le carrefour du temps. De sa vie d'avant, seuls trois éléments subsistent : Roland, l'homme en noir et la Tour.




« L'homme en noir fuyait à travers le désert et le pistolero le poursuivait... »

"Dernier aventurier d'une époque qui ressemble à la nôtre, Roland le Pistolero est poussé par une force inconnue. Au-delà de cette chasse à l'homme, ce qu'il cherche, c'est la Tour. A la croisée des temps, lieu de rencontre de notre univers et d'autres mondes... Voilà vingt ans que dure cette poursuite. Pour Roland, l'enjeu est maintenant de rattraper l'homme en noir. Lui seul -il l'a vu en rêve — peut l'éclairer sur son avenir. Le sorcier doit tirer trois cartes qui vont lui ouvrir trois portes. Vers l'enfer ou le paradis ? Nul ne le sait encore. En attendant, tous deux marchent. Hallucinés. Ne pouvant se soustraire l'un à l'autre. Sous l'oeil vigilant du gardien de la Tour..."


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (2 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Cellulaire   

Cellulaire

    

Stephen King



Cette critique est signée stegg
12 réponses y ont été apportées. Dernier message le 14/06/2009 à 10h32 par Zaroff

Marche ou Crève   

Marche ou Crève

    

Stephen King



Cette critique est signée BouquetdeNerfs
14 réponses y ont été apportées. Dernier message le 25/09/2009 à 10h42 par italianstyle

Duma Key   

Duma Key

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
Aucune réponse pour le moment...

Rose Madder   

Rose Madder

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
Aucune réponse pour le moment...

Les trois cartes   

Les trois cartes

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
Aucune réponse pour le moment...

Terres Perdues   

Terres Perdues

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
Aucune réponse pour le moment...

Histoire de Lisey   

Histoire de Lisey

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
4 réponses y ont été apportées. Dernier message le 25/09/2009 à 10h57 par italianstyle

Shining, l'enfant lumière   

Shining, l'enfant lumière

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 14/07/2009 à 08h00 par morca

Misery   

Misery

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
Aucune réponse pour le moment...

Rage   

Rage

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 29/03/2010 à 22h17 par Olivier

Marche ou crève   

Marche ou crève

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 28/01/2010 à 20h51 par tj

Magie et Cristal   

Magie et Cristal

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 18/06/2009 à 09h07 par vda

Les loups de la Calla   

Les loups de la Calla

    

Stephen King



Cette critique est signée Zaroff
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 18/06/2009 à 08h55 par efelle

Running Man   

Running Man

    

Stephen King



Cette critique est signée Kouakouakouak
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 21/05/2010 à 10h26 par italianstyle

Les Tommyknockers   

Les Tommyknockers

    

Stephen King



Cette critique est signée Gui
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 25/08/2011 à 21h13 par BouquetdeNerfs

Nuit noire, étoiles mortes   

Nuit noire, étoiles mortes

    

Stephen King



Cette critique est signée KAAN
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 21/08/2012 à 20h35 par Jim

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire