Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
11 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

L'usage des armes

Ian M. Banks


L'usage des armes
Traduction : Hélène Collon
Titre original : Use of weapons
Première parution : novembre 2005

 Pour la présente édition :

Editeur : Robert Laffont
ISBN : 2221105494

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (17 réponses)

"- Dis-moi, qu'est ce que le bonheur?
- Le bonheur? Le bonheur..., c'est s'éveiller par une belle matinée de printemps après une épuisante première nuit avec une ravissante... et passionnée... multi-meurtrière.
- ...Merde, et c'est tout ?"


Cheraldine Zakalwe est une figure de la section des Circonstances Spéciales de la Culture. Et pourtant, cet homme a des doutes, alors qu'il est en pleine mission sur cette planète, il a des doutes, d'autant plus qu'il a en partie perdu la mémoire. mais quel événement s'est il bien passé pour qu'il ait éradiqué de ses souvenirs cette partie de son histoire...

Ce roman commence par cette phrase: "dis moi, qu'est ce que le bonheur ?" et elle résume bien la problématique de ce roman. car on a d'un côté une société galactique qui oeuvre pour le bonheur des hommes et femmes dont elle a la charge, et de l'autre ces gens sans but bien précis à part celui de jouir de l'existence.
Sauf qu'il y a les faux semblants.
La Culture est une grosse machine dont une section nous intéresse: la section contact qui a la responsabilité d'établir la connexion entre la Culture et le reste de la galaxie. mais elle a un rôle d'ingérence, pour transformer ces civilisations à l'image de la Culture et les absorber à terme. Et parfois, malgré une extrême discretion, la connexion casse, la civilisation se rebelle, comme les Idirans, par exemple. La guerre est inévitable. C'est le choc.
Or qui fait la guerre ? Les hommes. Qui la dirige ? Les Intelligences Artificielles.
Cette guerre peut être totale, basse, traumatisante. Elle laisse des traces indélébiles parmi les hommes. On recourt dès lors à un effacement partiel des mémoires.

C'est Zakalwe, c'est son histoire. Un bout de passé effacé, une mémoire qu'il va petit à petit recouvrer. Or, la guerre est parfois terrible. Mais la vérité l'est tout autant et la Culture doit ménager ses meilleurs soldats. C'est l'usage des armes.

La vérité. La lumière au bout du chemin. La claque. Et là tout recommence car il doit y avoir une deuxième lecture pour comprendre comment

Banks

nous a mené jusque là.

Un chef-d'oeuvre de construction que ce roman. Difficile à cause de ces flashbacks, mais magnifique tant la fin est belle !




Cheradenine Zakalwe est l'un des agents les plus efficaces de la Culture, cette immense société galactique, pacifiste et redoutable, anarchiste, tolérante, éthique et cynique.
Partout où la Culture entend faire régner sa bienveillance, c'est-à-dire son ordre, Zakalwe se montre un chien de guerre irremplaçable. Mais est-il seulement celui qu'il croit être ?

Après "L'Homme des jeux", voici le second volume de la série de la Culture qui a renouvelé le space opera. Il sera suivi de "Une forme de guerre".


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (17 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
L'homme des jeux   

L'homme des jeux

    

Ian M. Banks



Cette critique est signée oman
27 réponses y ont été apportées. Dernier message le 09/01/2007 à 14h15 par oman

Le sens du vent   

Le sens du vent

    

Ian M. Banks



Cette critique est signée oman
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 25/12/2015 à 20h42 par soleilvert

La plage de verre   

La plage de verre

    

Ian M. Banks



Cette critique est signée oman
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 19/04/2013 à 17h26 par Butch

Une forme de guerre   

Une forme de guerre

    

Ian M. Banks



Cette critique est signée oman
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 21/09/2008 à 21h43 par traz

L'Essence de l'art   

L'Essence de l'art

    

Ian M. Banks



Cette critique est signée BouquetdeNerfs
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 17/11/2010 à 19h10 par BouquetdeNerfs

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire