Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
8 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Lectures : en 2020, pas de livres vains


  Sujet proposé le 02/01/2020 à 11h42 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 56 / 60   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  55  56  57  58  59  60     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7606 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 07/12/2020 à 10h33  
Fini Sylvana de Michel Pagel, qui ouvre le cycle de La comédie inhumaine et m'a permis de découvrir l'auteur.
Autant ne pas y aller par quatre chemins, c'est un chef-d'oeuvre.

Alors que , fervent zombiste, les vampires me laissent froid, à commencer par Anne Rice (et même le volume des Territoires de l'inquiétude consacré aux vampires malgré un très beau casting), le roman de Pagel s'inscrit pour moi dans le meilleur. Je suis une légende de Matheson, Martin de George A. Romero (film hélas trop peu connu et magnifique) et bien sûr Ames perdus de Poppy Z Brite.

Une magnifique histoire d'amour, une narration menée de main de maître, un style tout à fait élégant, et une fin à la fois inéluctable et surprenante. Une splendide découverte.
Et vive le fantastique !
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4807 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 07/12/2020 à 11h03  
J'ai terminé l'épopée silverbergienne du Seigneur des ténèbres et ce fut un ravissement.
(pour plus de détails, se reporter aux belles chroniques de soleilvert et LeGaidol.)


J'entame un recueil de nouvelles de Daniel Walther, Ombres tueuses.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4807 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 07/12/2020 à 11h21  

Olivier :

Fini Sylvana de Michel Pagel, qui ouvre le cycle de La comédie inhumaine et m'a permis de découvrir l'auteur.
(...) Une magnifique histoire d'amour, une narration menée de main de maître, un style tout à fait élégant, et une fin à la fois inéluctable et surprenante. Une splendide découverte.

Je n'ai pas encore lu du Pagel ; mais ça viendra.

J'ai beaucoup aimé certaines de ses traductions (Gaiman, Joyce, Straub) ;
c'est bon signe, généralement.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 07/12/2020 à 11h21   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7606 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 07/12/2020 à 12h22  
Je commence le nouveau Ted Chiang.

cite]J'entame un recueil de nouvelles de Daniel Walther, Ombres tueuses.[/cite]
Curieux de ton avis sur cet auteur, parfois remarquable, mais très injustement oublié, qui s'illustre aussi bien en nouvelles qu'en roman, en sf comme en fantastique.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2412 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 07/12/2020 à 17h35  
Fini la prelogie 1 de Ender avec Earth awakens qui tire moins a la ligne que Earth afire , mais ne tient quqnd meme pas les promesses du premier tome . Dommage .
Englouti Civilizations , de Binet . Un peu decu , je pensais que ca serais bien pire . Finalement ca se laisse manger , malgre le cote bien putassier de "j'ecris de la blanche quand meme moa , faut pas confondre" . De quoi choper le Grrrand Prix de L'academie Francaise parce que faut pas deconner quand meme. Bon ca serait paru au Fleuve Noir dans les années 70 personne n' aurait tiré des feux d'artifice pour autant , mais c'était une autre époque ...
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4807 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 08/12/2020 à 12h30  

Olivier :

(Daniel Walther), parfois remarquable, mais très injustement oublié, qui s'illustre aussi bien en nouvelles qu'en roman, en sf comme en fantastique.

J’aime beaucoup Walther nouvelliste (le romancier, je ne le connais pratiquement pas, n’ayant lu qu’un FNA, très noir, Tigre).

Le dernier recueil de lui que j’ai lu était La musique de chair, qui n’était pas mal, mais qu’il vaut mieux, à mon avis, lire par petits bouts et non en continu, car on frôle parfois l’indigestion de scènes érotico-pornographiques, extrêmes et exotiques.

Les Les Ombres tueuses, pour l’instant (j’en suis à deux nouvelles sur cinq), sont bien charnelles mais l’auteur les met en scène dans un style plus épuré (quoique toujours aussi poétique...)
Ça lui va bien, je trouve.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 08/12/2020 à 12h31   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7606 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 08/12/2020 à 15h40  

Citation :

J’aime beaucoup Walther nouvelliste (le romancier, je ne le connais pratiquement pas, n’ayant lu qu’un FNA, très noir, Tigre).

Ses deux pdf sont remarquables, quoique très différents. Une dystopie entre Kafka et Volodine (Krysnak ou le complot), et une réécriture post-apo et picaresque de L'odyssée sauce DW (Happy end).
J'aime beaucoup aussi L'épouvante, qui n'a rien à voir avec l'horreur, et rappelle bien d'avantage Le désert des Tartares et Le rivage des Syrtes en version planet opera, qui a amplement mérité son GPI.
Son roman paru chez Phébus était pas mal du tout aussi (La mort à Boboli), pour sa peinture d'une Italie vénéneuse et sensuelle.

Et j'aime beaucoup son recueil Sept femmes de mes autres vies, dont le titre annonce la couleur.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 08/12/2020 à 15h41   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5988 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 08/12/2020 à 16h19  
"L'épouvante" me tourne autour, et c'est une coïncidence, depuis qq semaines. Je prends, j'ouvre, je referme et repose. Va falloir me décider. En concomitance avec "Je suis une herbe" de Mondolini (je prends, j'ouvre et referme) et "The expanse n° 1" dont j'ai trouvé les quatre premiers tomes à 2 euros (je prends, j'ouvre et referme) avant de fixer mon choix sur un A.D.G. "La nuit des grands chiens malades" (que j'aurais du laisser là où il était, à savoir en boite à livres).
dernière édition : 08/12/2020 à 16h20   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
BouquetdeNerfs

Inscrit le :
15/09/2007
1765 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 08/12/2020 à 23h42  

lacroute :

"Je suis une herbe" de Mondolini


Le remède prendre un roman court et prenant, je conseille : Sanctuaire de Laurine Roux (deux soirées et hop c'est plié et c'est vachement bien, qui n'est pas sans rappeler le roman Dans la Forêt de Jean Hegland, recommandé aussi mais un peu long) ou bien, Le poids du papillon de Erri De Luca (très court roman où le narrateur est un chamois), ou bien L'Homme semence, très court récit à l'origine incertaine qui raconte le serment que se font les femmes d'un village privées de leurs hommes partis à la guerre en 1852 (génial tout simplement), ou encore Naufrages de Yoshimura, un chouïa plus long mais c'est un chef d’œuvre boulversant et saisissant se déroulant dans un village coincé entre mer et montagne où les villageois survivent à la famine par des étonnants stratagèmes.

Tout ca pour se réconcilier avec la nature, le monde sauvage ET SURTOUT la lecture. :)
dernière édition : 08/12/2020 à 23h52   Consulter le profil de BouquetdeNerfs  Envoyer un message privé à BouquetdeNerfs  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4807 messages
RE : Lectures : en 2020, pas de livres vains 09/12/2020 à 09h51  

Olivier :

J'aime beaucoup aussi L'épouvante, qui n'a rien à voir avec l'horreur, et rappelle bien d'avantage Le désert des Tartares et Le rivage des Syrtes en version planet opera, qui a amplement mérité son GPI.

J'avais lu la nouvelle originale, dans Fiction : un texte à l'atmosphère prenante mais, au final, insatisfaisant.
On sentait que le récit appelait à prendre de l'ampleur.
Ça ne m'étonne pas que le roman soit plus fort.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 09/12/2020 à 09h52   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 56 / 60   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  55  56  57  58  59  60     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire